Commentaire de Marché

Marchés: Où va le HFT? (trading à haute fréquence)

Marchés: Où va le HFT? (trading à haute fréquence)

Le trading à haute fréquence a du plomb dans l’aile aux Etats-Unis, comme le montre ce graphique (Source: Rosenblatt Securities, TABB group) :

Profits HFT

La raison de ce déclin? Trop de compétition. Plusieurs analystes soulignaient, dès 2011, que les firmes de trading, sous l’effet de la concurrence, se sont mises à se tourner vers des stratégies plus intelligentes, parmi lequelles une consistant à surveiller les algorithmes des firmes adverses. Elles se sont mises aussi en quête de nouveaux marchés.

En Europe, le HFT ne faiblit pas. D’après Simmy Grewal, analyste chez Aite Group, il représente encore entre 35 et 40 % des volumes de transactions,  contre 30% en 2010 et 35% en 2011. « Il ne progresse plus autant qu’avant. De 2007 à 2010, la croissance du HFT en Europe a été significative. On est passé de 10 à 30% des volumes de transactions » indique -t-elle.

En Asie et dans les pays émergents, le HFT progresse. Sauf à Hong Kong, précise Simmy Grewal, à cause d’une taxe sur les opérations boursières onéreuses.

Les autres classes d’actifs que les actions sont aussi devenues un terrain de jeu pour le HFT, à l’image des devises, comme le souligne un rapport de la BRI.

Un autre facteur pousse aussi le HFT vers de nouveaux marchés: la régulation. En Europe et aux Etats-Unis, les régulateurs durcissent le ton à l’égard de ces traders.  En Europe, la directive MiFID2 n’est toutefois pas encore enterinée. Il reste une incertitude sur l’application ou non du temps de détention minimum (d’une demi- seconde)  et de frais supplémentaires sur les annulations d’ordres.

Posté le 14 janvier 2013 par Jennifer Nille/Fair Trade

http://blogs.lecho.be/fairtrade/2013/01/o%C3%B9-va-le-hft.html

Laisser un commentaire