Etats-Unis

Et nous deviendrons l’Etat islamique Par James Howard Kunstler

Et nous deviendrons l’Etat islamique Par James Howard Kunstler

kill animated GIF

J’ai joué du violon avec un groupe de musiciens à l’occasion d’une soirée country organisée dans une petite ville la nuit dernière, et je dois dire que l’atmosphère était plutôt joyeuse. Ce genre de musique a le don de fortifier les esprits. Je dirai que la moitié des danseurs avaient plus de quarante ans. Le reste n’était que des jeunes adolescentes. L’absence de jeunes hommes état manifeste. Il n’y avait que des filles dansant avec d’autres filles. Aucune tension merveilleuse et fondamentale ne pesait dans la salle.

Il y a bien des jeunes hommes dans les petites villes, mais notre société a de moins en moins besoin de gens comme eux, si ce n’est peut-être pour gonfler les rangs de l’armée. Il n’y a aucune discussion publique au sujet de la dévaluation totale des jeunes hommes dans la vie économique et sociale des Etats-Unis, bien que l’on ne cesse plus d’entendre parler, avec un triomphalisme hystérique, du succès de jeunes femmes depuis le domaine du sport jusqu’à celui de l’entreprise, sans oublier celui de la politique. Et je n’oublierai pas de mentionner ici le succès rencontré par ceux qui développent une identité sexuelle ambigüe.

Il n’y a aucun forum de discussion publique local aux Etats-Unis. Le peu de tabloïds locaux qui demeurent encore sont des parodies de ce qu’étaient autrefois les journaux, et les écoles maintiennent un brouillard de moralisateur qui pénalise tous ceux qui osent penser autrement. La télévision et son beau-fils qu’est le net n’offrent que les pires tentations de stimulation hypersexuelle, de violence artificielle et de fantaisies grandioses de pouvoir et de richesse. Ils ne sont même pas des tavernes dans lesquelles les gens peuvent se réunir pour discuter.

Un grand nombre des emplois qui sont encore disponibles sont des postes qui peuvent être occupés par n’importe qui – il y a certainement certains postes de bureau, mais aussi et principalement des postes sans aucune signification, qui offrent un salaire de base et aucun statut, des jobs dans des chaînes nationales de burgers et grandes surfaces – et les jeunes femmes sont des sujets bien plus maîtrisables que de jeunes hommes chargés de testostérone et gavés de sirop de maïs et de Grand Theft Auto.

Bien entendu, l’idée qu’une meilleure éducation puisse sortir une population de son vortex d’anomie n’est qu’une mauvaise blague, particulièrement aujourd’hui, à une heure où le racket des prêts étudiant parasite le désir de réussite et fait des jeunes des esclaves de la dette. La durée de vie de ce genre de mensonges touche à sa fin, et laissera bientôt place à une répudiation de dette de grande échelle – et la nation se trouvera étonnée du système mensonger dans lequel elle s’est laissée aspirer. Je ne peux m’empêcher de me demander ce que feront les jeunes hommes dans un tel système.

Je suppose qu’il détourneront leur attention de l’esclavage mental qu’est l’économie Potemkine actuelle pour se tourner vers le monstre que nous sommes actuellement en train de combattre à l’autre bout du monde : une explosion de colère digne de l’Etat islamique, enveloppée dans une idéologie extrême de quelque bord qu’elle soit, sauvage et assoiffée de vengeance. Il n’y a rien de plus dangereux pour une société que d’invalider ses jeunes hommes. Lorsque la colère de la jeunesse masculine se répandra aux Etats-Unis, d’autres symboles de l’ordre seront renversés – notamment sur la sphère politique et monétaire – qui viendront anéantir la confiance non seulement des jeunes hommes, mais de toute la jeunesse. Imaginez un instant le nombre de jeunes hommes auxquels les Etats-Unis ont inculqué des savoir-faire militaires ces quelque vingt dernières années. Tous ne souffrent pas du symptôme de stress post-traumatique. Tous ne sont pas mollifiés par leur job à WalMart ou perdus dans les méandres de l’héroïne et de la méthédrine.

Les autorités n’auront aucun moyen de comprendre la situation, et en conséquence, nous traverserons sans doute une longue saison de violences et de chaos social. Le seul remède à la situation sera une économie et la société que très peu, parmi les rangs du HuffPo et du Tea Party, seront capables de reconnaitre. Cette société qui émergera des cendres de la matrice actuelle de rackets aura désespérément besoin de jeunes hommes pour être construite, et leur offrira enfin des opportunités – bien que les voitures superpuissantes et les téléchargements de Kanye West en soient absents.

Il est d’autres moyens pour les jeunes hommes de se rendre utiles et de se sentir appréciés dans une société, mais ils vont bien au-delà de la compréhension de notre agenda du moment.

Par James Howard Kunstler – Kunstler.com/ 24hgold.com 13/10/14

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-et-nous-deviendrons-l-etat-islamique.aspx?article=5857785208H11690&redirect=false&contributor=James+Howard+Kunstler.&mk=2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s