Art de la guerre monétaire et économique

Poutine avertit que de nouvelles sanctions contre la Russie affecteront l’économie ukrainienne et acte de la fin de la mondialisation

Poutine avertit que de nouvelles sanctions contre la Russie affecteront l’économie ukrainienne et acte de la fin de la mondialisation

Le président russe Vladimir Poutine a averti que d’éventuelles nouvelles sanctions occidentales contre Moscou auraient de graves conséquences pour l’économie ukrainienne, encore très liée à celle de son grand voisin, lors d’une interview à la chaîne allemande ARD diffusée samedi

« Il est étonnant que l’Union européenne et les USA ne réalisent pas que, en limitant l’accès aux capitaux internationaux pour la Russie, ils sont en fait saper le bien-être financier de l’Ukraine, dont le crédit est lié  aux banques russes »  a déclaré Vladimir Putin à la chaîne de télévision allemande ARD.

«Les banques russes ont actuellement accordé un prêt de 25 milliards de dollars à l’économie ukrainienne. Si nos partenaires européens et américains veulent aider l’Ukraine, comment peuvent-ils saper la base financière, en limitant l’accès de nos institutions financières aux marchés mondiaux des capitaux?», s’est interrogé M. Poutine dans cette interview réalisée jeudi, avant le début du sommet du G20 à Brisbane, en Australie.

«Veulent-ils provoquer la faillite de nos banques? Dans ce cas, ils vont provoquer la faillite de l’Ukraine», a-t-il prévenu. « Si nos partenaires européens et américains veulent aider l’Ukraine, comment peuvent-ils  en miner l’assise financière en limitant l’accès de nos institutions financières sur les marchés de capitaux mondiaux? » a déclaré Poutine dans l’interview de l’ARD, cité par Kremlin.ru.

« Veulent-ils mettre  nos banques en faillite ? Dans ce cas ils mettront en faillite Ukraine. Est ce-qu’ils mesurent ou non ce qu’ils font ? Ou la politique les a aveuglé? Comme nous le savons les yeux constituent une partie périphérique du cerveau. Quelque chose est-il mis hors service  dans leurs cerveaux? »  s’est demandé le président russe.

 «De plus, nous avons accordé un prêt de 3 milliards de dollars il y a un an, à condition que la dette totale de l’Ukraine ne dépasse pas 60% du PIB. Sinon, le ministère russe des Finances est en droit de demander un remboursement anticipé», a poursuivi M. Poutine. «Encore une fois, si nous le faisons, tout le système financier s’effondrera. Nous avons déjà décidé que nous ne le ferons pas. Nous ne voulons pas aggraver la situation. Nous voulons que l’Ukraine se relève enfin», a affirmé l’homme fort du Kremlin. En ce qui concerne les banques russes, c’est leurs actionnaires, y compris les étrangers, qui doivent décider s’il faut exiger un paiement anticipé de leurs clients du  crédit ukrainien ou pas, dit-il.

Les Occidentaux ont accusé cette semaine la Russie d’envoyer des renforts d’armement lourd dans l’est de l’Ukraine, suscitant des craintes d’un retour à une guerre totale entre rebelles prorusses et armée ukrainienne et faisant planer sur Moscou la menace de nouvelles sanctions privant encore davantage ses entreprises de l’accès aux marchés de capitaux étrangers.

Les sanctions «sont en contradiction avec le droit international, qui régulent les relations économiques, les principes de l’OMC et ce sur quoi nous essayons de nous mettre d’accord au sommet du G20», a déclaré le président russe, cité par ARD. «Bien sûr, nous souhaitons que la crise ukrainienne se termine. Bien sûr, nous voulons des relations normales avec nos partenaires, y compris avec les États-Unis et l’Europe», a-t-il plaidé. Selon le Président Russe, les économies des différents États sont interconnectées dans le monde moderne et « toutes les restrictions sont contre-productives, » et à long terme elles causent  des dommages à tous les acteurs économiques et financiers internationaux.

Toutefois, il a souligné que la situation actuelle peut avoir également « certains avantages », incluent hausser la production au sein de la Russie. Les restrictions imposées par l’UE et les Etats-Unis, « nous oblige à fabriquer ces produits nous-mêmes » au lieu de compter sur les importations, a dit Poutine

« La vie était  confortable, quand tout nous avions à faire était de produire plus de pétrole et de gaz, et  acheter tout le reste, appartient  au  passé. Maintenant, nous devons penser à produire des marchandises nous-mêmes, pas seulement du pétrole et gaz, » a-t-il expliqué.

Le Président dit persuadé que la Russie a les capacités « d’aborder n’importe quelle technologie issues de façon indépendante, y compris dans le domaine de la défense. »

Poutine a souligné qu’il s’attend que l’économie russe poursuive sa croissance malgré le revers causé par la situation actuelle.

« En ce qui concerne la croissance, il faut noter que cette année la croissance a été modeste mais s’est établie néanmoins à environ 0,5-0,6 pour cent. L’année prochaine, nous prévoyons d’atteindre une croissance de 1,2 pour cent, l’année après que 2,3 % et 3 % en trois ans, » at-il dit. « Généralement, ce ne sont pas les chiffres que nous aimerions avoir mais néanmoins c’est de la croissance et nous sommes confiants dans le fait que nous pourrons réaliser ces chiffres » a ajouté Vladimir Putin

PAR AFPE/RT 16/11/2014

http://rt.com/news/205871-putin-ukraine-sanctions-ard/

La Russie envisage d’interdire iphone et ipad dès 2015

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement russe parle d’interdire les smartphones étrangers dans le pays, mais cette fois-ci, l’information semble se confirmer avec la rumeur très persistante de l’interdiction des iPhone et iPad sur le territoire dès le 1er janvier 2015.

La Russie n’a pas forcément une haine viscérale contre les nouveaux iPhone, mais une loi pourrait bien bannir les smartphones et les tablettes du géant à la pomme de la Russie. En effet, une nouvelle loi vient d’interdire aux constructeurs et aux services d’hébergement de données de stocker des informations sur les citoyens russes en dehors du pays. Et comme Apple ne compte pas forcément déménager tous ses serveurs en Russie, la conséquence semble inéluctable.

Après les nombreuses photos qui ont été piratées ces derniers temps, les Russes semblent se méfier de plus en plus d’iCloud et de sa sécurité. A tel point que les utilisateurs d’iCloud résidant en Russie pourraient voir leurs données inaccessibles d’ici quelques semaines. La Russie est en train de couper la plupart des liens avec le service de stockage made in Apple. Notez que la firme de Cupertino n’est pas la seule visée puisque Google, Facebook et Twitter risqueraient le même sort.

Face à la nouvelle loi russe, les géants du Web et de la téléphonie mobile pourraient bien être contraints d’installer des serveurs sur le territoire russe afin d’éviter de perdre un marché assez florissant.

Nicolas – 6 novembre 2014

http://hitek.fr/actualite/iphone-ipad-interdits-russie_4143

Poutine a quitté précipitamment l’Australie après un G20 tendu

PAR AFP 16/111/2014

Le président russe Vladimir Poutine a quitté dimanche l’Australie avant même la publication du communiqué final d’un sommet du G20 où il a été vivement critiqué au sujet de la crise ukrainienne, affirmant avoir «besoin de dormir»

Après deux journées de discussions marquées par des attaques de plusieurs dirigeants occidentaux fustigeant «l’agression» de la Russie en Ukraine, le maître du Kremlin a quitté Brisbane, ville de l’est de l’Australie, avant même la publication du communiqué final du G20, ce qui constitue une entorse au protocole. 

Le sommet avait en effet des accents de guerre froide, les dirigeants de pays anglo-saxons accusant Moscou d’être une «menace pour le monde», désireux de restaurer la «gloire perdue du tsarisme ou de l’Union soviétique», et d’«agresser» des pays plus petits qu’elle, en référence à l’Ukraine, une ex-république soviétique dont des régions de l’est sont contrôlées par des rebelles pro-russes. 

Mais M. Poutine, d’ordinaire prompt à afficher sa vigueur physique et sa virilité, a expliqué avoir quitté le sommet de Brisbane bien avant ses homologues en raison de son besoin de sommeil. 

«Pour aller d’ici à Vladivostok, il faut neuf heures d’avion, et encore neuf heures pour faire Vladivostok-Moscou. Ensuite, nous devons rentrer à la maison. Nous avons besoin de dormir au moins quatre ou cinq heures», a déclaré l’homme fort de la Russie à des journalistes russes. 

Arrivé sur le tarmac avec le sourire et d’un pas alerte, Vladimir Poutine ne semblait visiblement pas fatigué, selon des images diffusées par les organisateurs du sommet. Il est même allé serrer la main de deux motards de son escorte et a posé aux côtés de membres du personnel de sécurité pour une photo souvenir, avant de monter dans l’avion….

7 réponses »

  1. Il suffit de connaître une peu l’histoire pour comprendre que les Anglos-saxons ont toujours agi de la même façon : ils ont toujours joué intelligemment les uns contre les autres en Europe afin de conserver la main mise sur le commerce et la finance mondial….

    J'aime

  2. Ben si c’est comme ça, ben nous on aura les avantages et eux ils auront rien, on aura la retraite et eux ils auront rien, on aura du chocolat et eux ils auront rien…

    La maternelle quoi …. mais quand même l’aveu que c’est bien l’Ukraine qui mène la guerre contre son peuple…

    J'aime

    • en entretenant cette guerre, les mafieux n’ont qu’un but, légitimer l’attaque économique faite contre la russie… il faut bien un « motif »… ils ont essayé toutes sortes de salade et aucune n’a prise…

      C’est pour la Russie le prix à payer pour avoir soutenu Bachar en Syrie… Poutine a mis un terme à leur rêve de grand Moyen Orient… et qui de mieux pour en parler sinon Dumas… lui c’est un socialo, on sait pas pourquoi, faut toujours qu’il balance.. et selon lui, la pire ordure s’en va en guerre, c’est Hollande

      J'aime

  3. Le peuple russe est traditionnellement proche du peuple français. C’est une hérésie que de nous couper de la Russie. Considérer Vladimir Poutine comme un tyran n’est pas sérieux. Il me semble avoir commis beaucoup moins d’erreurs que les américains en politique étrangère.
    Quant à la politique étrangère de la France, depuis Sarkozy elle me fait honte.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s