Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Humeur de Loup du Jeudi 11 Décembre 2014: Bravo France 3 à propos d’Areva, Uramin, Lauvergeon, Mr Fric, Mr Balkany, Mr…Par Bruno Bertez

Humeur de Loup du Jeudi 11 Décembre 2014: Bravo France 3 à propos d’Areva, Uramin, Lauvergeon, Mr Fric, Mr Balkany, Mr…Par Bruno Bertez

J’espère que vous avez vu hier mercredi 10 décembre l’émission de télévision consacrée à l’affaire Areva/Lauvergeon/Fric. D’abord,  il faut saluer le travail des journalistes qui ont permis cette émission. Il faut être indulgent avec la journaliste présentatrice car, visiblement, elle n’a pas compris grand-chose à l’affaire. Il faut être neutre à l’égard de la direction de FR3 qui a accepté de passer l’émission. Il faut être très méprisant pour la presse qui,  le lendemain, n’y a pas donné l’écho qu’elle méritait. Cette affaire est exemplaire en tous points :

1)            On voit comment une nomination purement politique d’une proche de Mitterrand a coûté 3 milliards à la collectivité.

2)            On voit comment tous les corps constitués, depuis la direction de l’entreprise jusqu’aux organes de contrôle et de supervision, jusqu’aux établissements publics chargés d’avaliser les investissements, jusqu’au personnel politique au plus haut niveau  ont, soit  fermé les yeux, soit couvert l’opération.

3)            L’escroquerie, le détournement de fonds, la corruption, la prise illégale d’intérêts, tout cela est réuni dans cette affaire.

4)            L’enrichissement personnel de tous les protagonistes, du haut jusqu’en bas, a été caractérisé et considérable.

5)            La couverture, et la connivence qui a suivi la révélation de l’affaire, ont été exemplaires.

6)            Le travail du premier enquêteur, Eichinger si nous ne nous trompons pas, s’est révélé totalement critiquable et inadéquat.

7)            Le travail des détectives privés d’Alp Service en Suisse a été absolument remarquable.

8)            Le rôle de la Banque Rothschild, intermédiaire et conseilleur dans l’opération, a été totalement escamoté, on se demande bien pourquoi.

9)            Nous avons là le prototype du fonctionnement de ce que nous appelons le capitalisme monopolistique d’Etat français avec sa séquence : des dirigeants incompétents et cooptés pour la tache déterminée, des prises de décisions guidées par la volonté de puissance personnelle, sans souci pour les deniers publics et la morale, le népotisme, le favoritisme, les détournements personnels et, pour couronner le tout, une pseudo raison d’Etat qui permet l’escamotage final. C’est le système du tiers payant dans toute sa beauté. Les intérêts particuliers dépensent, l’intérêt général paie. Un autre élément qui, pour l’instant, a l’air d’être couvert par la raison d’Etat, ou le secret, devrait bientôt apparaître, c’est la collusion droite/gauche des élites pour s’en mettre plein les poches et voler le public.

Dans cette affaire, qui a fait de la France une risée internationale, un bien qui ne valait que 35 millions, sans aucune valeur économique, ce bien a été payé 1,8 milliard. Sur ces 1,8, 1,2 milliard ont été payés à des bénéficiaires dont personne ne retrouve la trace. Compte tenu des débours qui ont suivi, la dépense totale ressort à 3 milliards. Nous vous rappelons qu’Areva est coté sur le marché boursier et donc à des actionnaires individuels. Nous vous rappelons que l’Etat, qui a failli à sa mission, détient plus de 80% du capital. Et que, mis à part un lampiste belge qui n’était qu’intermédiaire non décisionnaire, personne ne n’a fait de prison. Pas plus Lauvergeon que Monsieur Fric, que Monsieur Balkany ou les différentes personnes qui ont le dossier en mains et ont failli à leur mission.

 BRUNO BERTEZ Le Jeudi 11 Décembre 2014 

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON : 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

7 réponses »

  1. Bonsoir,

    Votre article est à rapprocher de la réponse que vous m’avez faite dans ce billet: https://leblogalupus.com/2014/12/09/cela-se-passe-pres-de-chez-vous-a-propos-des-banques-et-des-ressources-des-partis-politiques/#comments
    Je considère que la classe politique est intrinsèquement perverse. Bien sûr, je peux comprendre qu’entre le strict respect de la morale et la réalité, il peut y avoir des différences. Malheureusement, l’actualité nous démontre tous les jours que la république de copains et des coquins n’est hélas pas une vue de l’esprit. Ça commence par tous ces responsables politiques qui, dans leur déclaration de patrimoine, nous feraient presque avoir les larmes aux yeux tellement l’indigence de leur situation personnelle inspire la pitié.
    Ce n’est pas tant le refus des français à acquitter le prix de la démocratie qui est à blâmer. Que je sache, nos voisin grands bretons, en dépit des scandales qui émaillent leur vie publique, ne paient pas un prix fort pour voir fonctionner cette dernière. Et je sais que lorsqu’un responsable est pris la main dans le sac, il le paye généralement le prix fort (http://www.contrepoints.org/2014/12/11/191011-la-cour-europeenne-face-aux-parlementaires-corrompus). Nous, on multiplie les machins et les trucs pour recaser les copains et puis basta… En général, tout se règle avec une LH ou une promotion quelques années plus tard. Quand on refuse de marcher dans le système, on est immanquablement écarté. Pour la presse, le niveau de recrutement semble inversement proportionnel au niveau de culture générale. Il est donc logique de voir le public se désintéresser de ce que publie les feuilles de choux. Heureusement que pour l’honnête homme, Internet existe et est encore accessible. Pour avoir des échos de ce qui se passe dans une grande école de formatage parisienne, sésame indispensable à toute carrière journalistique qui se respecte, on y apprend surtout à penser droit.
    Comme disent très bien les chinois: « le poisson pourrit toujours par la tête ».

    Bonne soirée

    J'aime

  2. @BrunoBertez. Merci de donner echo à cet immense scandale. Précisons que la sherpa de Mitterand a quand même agit sous Sarkozy… ça sent vraiment le pourri tout ça. 1.2 milliards ont disparu. De qui se moque-t-on ?

    J'aime

  3. Monsieur Bertez
    Bravo pour votre engagement et votre courage. Dans un registre du copinage, quel a bien pu être les dessous sur le fait que les CHIRAC vivent dans un appartement propriété de Libanais à Paris, ça ne dérange et ça ne fait s’interroger personne.

    J'aime

  4. J’ai pris cette émission en route.Comment est il possible que tous les organes de contrôle d’une entreprise de cette taille ont failli ?
    Areva représente une entreprise dont l’activité à une importance vitale sur un plan technologique et pour la santé des individus sur cette terre.
    On ne peut que s’inquiéter d’une information aussi peu fiable dans un pays qui a mis le principe de précaution dans sa constitution alors que dans une des entreprises les plus importantes de France ,on se permet des erreurs de débutants, qui sont couvertes par les organes de contrôle d’une multinationale et l’état.
    Comment une armada de commissaires aux comptes sûrement des plus prestigieux,peuvent ils laisser passer de tels documents.
    De formation comptable et financière, un de mes professeurs me disait toujours :
    Le papier se laisse écrire….
    Il est à espérer que les participants à cette mascarade d’investissement dans des mines d’uranium sans uranium, des rachats de titres de sociétés dont on ne connaît pas les vendeurs et des commissions à des intermédiaires occultes,seront rattrapés par la justice.
    La France ,pays du droit…….
    Christian

    J'aime

  5. …je vais regarder cela en replay ! Je ne regarde plus la TV depuis longtemps. mais où va tout cet argent en final ? Comment fonctionne cette pompe qui nous asséche ? Merci pour le rappel !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s