1984

Le Monde croule sous les dettes alors que le PIB US reste désespérement inférieur à 1% Par Anthony Sanders

Le Monde croule sous les dettes alors que le PIB US reste désespérement inférieur à 1% Par Anthony Sanders 

Le Wall Street Journal a eu la bonne idée de faire une sorte de récapitulation des messages que Yellen et le Vice-Président Stanley Fischer cherchent à faire passer ces derniers temps, en voici le texte.

Ils voient la Fed monter les taux cette année, mais ils ne sont pas pressés de commencer, où même d’enchainer d’autres hausses derrière. Yellen répète qu’elle s’attend à ce que les taux soient montés cette année, mais que ce sera un processus lent, « slow moving ». « Le mandat de la Fed sera mieux rempli si on agit avec prudence ce qui signifie qu’il faudra plusieurs années avant que le taux des Fed Funds ne retrouve son niveau normal de long terme ». Stanley Fischer insiste sur le fait que les actions extraordinaires devront être débouclées, mais il souligne le coté graduel et lent de l’opération. Fischer se souvient de ce qui s’est passé en 2013 quand on a parlé du Taper, du Taper Tantrum qui a fait chuter les marchés et qu’il y a eu « un spasme global ».

Pour Fischer, le meilleur antidote est de « télégraphier ce que nous pensons ».

Nous sommes à quelques jours  de Juin 2015 et cela fera  6 ans que la Grande Récession a pris fin selon le Bureau national de recherche économique ou NBER. Et la croissance réelle du PIB  des USA « rame » encore.

Selon les prévisions du modèle de la Fed d’Atlanta mesurant le PIB US en temps réel  la croissance de celui ci en taux annuel désaisonnalisé  au deuxième trimestre de 2015,était de 0,8 pour cent le 26 mai, en légère hausse  par rapport au 0,7 pour cent du 19 mai, mais restait  inférieur à 1,0 pour cent.

Dans le même temps, le monde continue de crouler sous les dettes. Alors que le Royaume-Uni et le Japon sont dans la pire des situations (près de 500% de  dette rapportée au PIB), les Etats-Unis ne sont  pas en reste à 289% de dette rapportée au PIB.

Alors que la croissance économique reste faible couplée de plus avec une charge de  dette extraordinaire, nous apprenons que nos Banquiers centraux magiciens envisagent une augmentation des taux d’intérêt avant la fin de l’année.

Qu’est-ce qui pourrait aller plus mal?

Nous vivons tous dans le sous-marin Yellin!  Yellen-sub marine!

https://confoundedinterest.wordpress.com/2015/05/26/globe-drowning-in-debt-as-us-gdp-remains-sub-1-percent-growth/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s