Douce France

Douce France : L’œuf de Macron, l’inculpation de Fillon, le salon de l’agriculture : crise de régime !

L’œuf de Macron, l’inculpation de Fillon, le salon de l’agriculture : crise de régime

c52nm5fwaaeh1d_c55eprjwgaakoob c55eqbmwaaaigze

oeuf Macron Inculpation Fillon Salon Agriculture Crise Régime

Le salon de l’agriculture devient le dernier lieu à la mode pour flinguer les politiques. Macron y reçoit un œuf, Fillon miné par son inculpation y installe le chaos. Il n’y a plus d’autorité en France : c’est la crise de régime.
 
C’est entendu, une justice qui n’a rien d’indépendant organise l’assassinat politique de François Fillon avec l’aide des médias et de quelques-uns de ses amis.
 
C’est entendu aussi, ledit François Fillon est un faux chevalier blanc, un homme de droite en peau de lapin véritable et un parjure, il a dit tout à fait sottement qu’il se retirerait en cas de mise en examen.
 
C’est entendu encore, le terme de mise en examen est un élément de novlangue socialiste, il faut rétablir l’usage du mot inculpation, qui dit bien ce qu’il veut dire et qui explique la position difficile où se trouve François Fillon : elle découle bien du fait que l’inculpation n’est décidée que s’il y a présomption de faute.

L’inculpation de Fillon mène à la crise de régime

a8qwretcyaac2qe

 
C’est entendu, la notion de trêve judiciaire invoquée par Fillon, qui couvrirait la campagne électorale, est ridicule, sans fondement autre que son intérêt personnel.
 
Mais c’est entendu également les leçons de république, de démocratie, donnée sous la houlette de François Hollande par magistrats et politiques de tout bord entrent dans une campagne de tartufferie franc-maçonne : si un État n’est pas neutre, si un État n’est pas impartial, c’est bien la république du Grand Orient qui ruine la France depuis 1789, c’est bien aussi la République du syndicat de la magistrature.
Aujourd’hui cependant cette république des frères, des fraternelles, des copains et des coquins semblent tout près, malgré ses cris et ses leçons de morale, du collapsus.
 

Simple comme l’œuf de Macron : fronde au salon de l’agriculture

ckr_xp_wuaajm2c

 
Le salon de l’agriculture me semble le siège d’une jacquerie à froid, d’une jacquerie perlée, où les caciques de la république avouent d’autant plus piteusement les limites de leur pouvoir qu’ils ont besoin d’y paraître pour être élus, pensent-ils. Emmanuel Macron, le candidat du système, qui a derrière lui l’argent, les médias, les sondages, reçoit un œuf et n’y peut rien. C’est le deuxième œuf qu’il se choppe et il ne sait que rire jaune. Ainsi aussi Manuel Valls et François Hollande ont-ils été couverts de farine naguère, et Valls giflé en prime. Quoi qu’on pense de leurs mérites ou de leur démérite, ils devaient représenter l’autorité : on doit constater qu’il n’y a plus d’autorité en France. Et c’est normal puisqu’ils n’ont cessé d’abaisser leur fonction. Le quinquennat du président normal aura été principalement consacré à l’abaissement de l’autorité de l’État. Le résultat est saisissant. Les hommes politiques d’aujourd’hui ressemblent aux parents-copains : ils ont supprimé la distance et le sacré, ils récolent qui un œuf, qui de la farine, qui une inculpation. Fillon, pour discréditer Sarkozy voilà quelque mois, s’écriait plaisamment : « Imagine-t-on le général de Gaulle mis en examen » ? Imaginerait-on de même De Gaulle avec un œuf sur le crâne comme Macron, ou même Pompidou enfariné ?
 

La république au bout du rouleau

c53q9x4u4aanif9

 
La cinquième république finit dans une fronde sans joie, une quasi guerre civile qui menace de ne pas rester quasi. Alors que l’existence de la France se trouve menacée par une submersion démographique et culturelle causée par l’ouverture de ses frontières, qui s’accompagne d’une régression économique et sociale terrible, l’État qui devrait protéger le peuple trahit sa mission et se délite. L’impasse est totale, la crise de régime menace, la dernière institution qui semblait tenir, le verrou de la présidence, est menacée par ceux-mêmes qui la briguent. Le député Pierre Lelouche, dans un geste pathétique, se tourne vers le Conseil constitutionnel pour résoudre la crise et reporter l’élection. Mais ce ne sont pas quelques vieux singes politisés, vieillis dans les prébendes, qui peuvent sauver le régime. Il faut aujourd’hui en France un homme à poigne. Un homme au sens latin du terme, c’est-à-dire un homme ou une femme.

c5hqpvswqaidtbackxm7njw0aihzht

http://reinformation.tv/oeuf-macron-inculpation-fillon-salon-agriculture-crise-regime-mille-66830-2/

3 réponses »

  1. mail reçu ce soir ! Je ne suis pas étonné !

     » ils sont très forts ces socialos !!!!!

    Et si les dés étaient jetés ?
    En lisant le Journal challenges j’ai compris la raison profonde de ce lynchage:Hollande et Royal sont très amis du portugais Antonio Guterres qui est le nouveau secrétaire général de l’ONU Hollande vise la présidence du Conseil de l’Union européenne le poste est vacant en juin Ce serait la première fois qu’un ancien chef de l’Etat occuperait ce poste .iil est dit » La situation difficile de l’Europe d’après Brexit le justifierait » Quant à la Royale elle brigue la direction du Programme des Nations Unies pour le developpement (PNUD) Elle peaufine son anglais pour remplacer en septembre prochain la Neo Zélandaise Helen Clark Et………. pour cela ils ont besoin de l’appui du nouveau président ……… donc la victoire de macron leur est indispensable…..le tour est joué et Vive la France . Ce serait bien de le diffuser …….parole de Scherlock!!!!!!!!!!!!!

    > > Jacques BOCQUET »

    J'aime

  2. En Suède actuellement l’usage par les immigrés de grenades offensives au quotidien devient très courant,
    à tel point que les ambulanciers ont demandé des protections militaires pour pouvoir effectuer leur travail dans certains quartiers…
    un enfant de 8 ans a meme été tué après qiu’une grenade ai été lancé dans la pièce où il se trouvait…

    https://leblogalupus.com/2017/03/01/suede-no-go-zones-la-verite-sur-la-suede-les-ambulanciers-reclament-des-equipements-militaires-contre-les-attaques-a-la-grenade/
    .
    Pour l’instant, pour MACRON, c’est un oeuf , un simple oeuf, meme pas une tomate pourrie,
    Demain avec toujours plus d’intégristes et de « faux réfugiés » très violents et aux valeurs morales barbares, ce sera peut etre une grenade lancée par un immigré intégriste, telle un oeuf…
    Meme nos poly-tocards habituées à une vie feutrée, ne l’auront pas vu venir.

    J'aime

  3. « Nous vivons le paroxysme d’une crise de la démocratie française, dans une nation en plein chaos mental, déstabilisées par les attentats terroristes, le chômage de masse, la désintégration sociale, le discrédit de la politique. » http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/03/01/31001-20170301ARTFIG00339-l-affaire-fillon-symptome-d-une-democratie-en-ruines.php

    La pression monte dans le pays, à ce point que l’on peut juger cela comme une crise politique d’une ampleur exceptionnelle et qui a le potentiel de dégénérer plus encore.

    N’est-ce pas le souhait d’une certaine élite apatride que de voir le chaos se matérialiser un peu plus?: « Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est une BONNE CRISE MAJEURE, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial. »
    – David Rockefeller
    Rappelez-vous la carte de la « roue de la fortune » de « the economist », ainsi que celle de « l’hermite »… leurs désirs s’y affichent…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s