Cela se passe près de chez vous

Douce France – Zemmour le « rebellocrate » et l’affaire Hapsatou : le meilleur ennemi du Système

Zemmour et l’affaire Hapsatou : le meilleur ennemi du Système

L’affaire qui vient d’opposer Eric Zemmour à Hapsatou Sy en contient plusieurs. Toutes concourent à faire de Zemmour le meilleur ennemi du Système. Contre. Tout contre.
 
Grâce à Eric Zemmour, Melle Sy s’est fait un prénom : il a regretté qu’elle ne s’appelle pas Corinne, et tout le monde sait maintenant qu’elle s’appelle Hapsatou. Avec le prénom, la demoiselle a gagné en notoriété, et c’était son premier objectif, la première poupée gigogne de l’affaire. Il est établi que la séquence qui a opposé Zemmour et Hapsatou a été coupée au montage de Salut les Terriens par Thierry Ardisson et son équipe. Elle n’était donc pas destinée à être montrée, et nulle polémique n’était donc pensable ni possible. Mais Hapsatou a fait filmer les écrans pendant le filmage par une de ses assistantes, ce qui est strictement interdit, avant de les faire diffuser sur la toile à l’insu de la production pour lancer l’affaire. Elle a donc prémédité le clash d’un côté, et manqué de l’autre à la plus élémentaire déontologie journalistique.
 

Zemmour rappelle la loi de l’assimilation à Hapsatou

 
La séquence litigieuse le confirme d’ailleurs. Alors que Zemmour lui faisait remarquer que la loi, entre Bonaparte et 1993, voulait qu’on choisisse le prénom d’un enfant parmi les saints du calendrier (c’est ainsi, par exemple, que Marine Le Pen a dû s’appeler Marion pour l’état civil), et que sa mère aurait dû se plier à la loi, elle répondit : 

« Jamais je n’ai entendu quelque chose d’aussi blessant. (…) je trouve que ce que vous venez de dire n’est pas une insulte à mon égard, c’est une insulte à la France ».

 
A quoi Zemmour rétorqua :

« C’est votre prénom qui est une insulte à la France. La France n’est pas une terre vierge. C’est une terre avec une Histoire, avec un passé. Et les prénoms incarnent l’Histoire de la France ».

On pensera ce qu’on veut de cette réponse de Zemmour, mais on doit relever que la première agression (insulte à la France), vient d’Hapsatou.
 

Hapsatou a organisé l’affaire contre Zemmour

 
La deuxième poupée gigogne, c’est qu’Hapsatou a voulu faire de cette affaire privée (une prise de bec entre deux chroniqueurs coupée au montage) une affaire publique. Et une affaire publique grave, comme en témoignent les paroles dont elle accompagne la diffusion de la séquence volée à l’émission : « Éprouvée par l’incident qui m’oppose à Eric Zemmour, j’ai décidé de diffuser moi-même quelques images quelques (sic) soient les risques. » Quoi qu’il en soit de cette faute de syntaxe, l’enfant de la république a précisé ensuite sur twitter qu’elle était en train de « réfléchir à porter plainte contre M. Zemmour ». Elle a enfin demandé que « Zemmour ne soit plus invité tant qu’il n’aura pas fait ses excuses ».

 
Soutien médiatique et racial à Hapsatou contre le Blanc Zemmour

 
La troisième poupée gigogne, c’est le soutien général des médias (sauf Ardisson qui n’a pas digéré ses manières) à Hapsatou. Et, pas plus surprenant mais plus grave, l’orientation communautaire, ethnique, et pour tout dire raciale de ce soutien. Audrey Pulvar, l’ancienne petite amie d’Arnaud Montebourg a twitté : « Combien de temps les médias français continueront-ils à donner libre antenne au racisme de Zemmour au motif de faire du buzz? » Lilian Thuram, membre des Bleus qui ont gagné la coupe du monde en 1998, a quant à lui lancé : « Si Zemmour était noir, il ne pourrait pas tenir ce genre de discours-là. Une personne noire à la télévision qui tient un discours comme ça sur une personne blanche ne reste pas deux secondes à la télé. » Et il a demandé « aux personnes blanches » de se poser la question : « Est-ce que parfois je ne réfléchis pas comme une personne blanche ? »
 

Zemmmour l’antiraciste républicain en bute au Système

 
La quatrième poupée gigogne est que Zemmour s’est fait accuser de racisme alors qu’il est fondamentalement antiraciste et que les propos qu’il a tenus à Hapsatou le manifestent. Une personne préoccupée par la composition raciale de la France aurait dit : quel que soit le prénom des uns et des autres, la proportion des extra-européens devient trop forte et il convient de les faire remigrer dans leur pays d’origine. Un raciste aurait dit à Hapsatou : tu es noire et cela me gêne. Zemmour lui, en bon républicain anti-raciste, pense et dit que ce qui fait un Français est son adhésion active à une civilisation et un modèle politique. Le prénom est à cet égard un signe et un moyen de l’assimilation. De ce point de vue, qui est strictement historique, il n’a pas tort. Notre confrère Boulevard Voltaire note avec esprit que la diversité de certaines classes multiculturelles a du mal avec la diversité des prénoms de la littérature française et que cela ne facilite pas l’acquisition de la culture française, donc de la francité.
 

Les sottises de Zemmour sont le meilleur allié d’Hapsatou

 
La cinquième poupée gigogne est qu’Eric Zemmour, tant parce qu’il a le sang chaud que parce qu’il aime provoquer, faire le buzz, et vendre ses livres, a le chic, même quand il dit des choses à peu près vraies, de les dire de façon qu’elles causent une controverse. Hapsatou en faisait des tonnes, elle était très agressive dans sa posture de victime vengeresse, en l’accusant d’insulter la France : il a eu tort de reprendre l’expression. Hapsatou est une péronnelle, mais son prénom n’insulte pas la France. Zemmour a dit une couillonnade qui a permis à toute la meute médiatique et à ses relais de s’indigner en boucle. Une pétition contre lui circule, elle a reçu plus de deux cent mille signatures. Des débats sont organisés où des comparses du Système se demandent sur un ton fort grave s’ils doivent ou non se plier aux injonctions d’Hapsatou et de ses copains : faut-il ou ne faut-il pas inviter Zemmour à la télévision ?
 

Zemmour est le meilleur ennemi du système

 
La sixième et dernière poupée gigogne est la plus grosse, donc la plus visible, mais, comme le nez au milieu de la figure, on ne la remarque pas : Zemmour est le meilleur ennemi du Système. Il a ce génie de toujours flirter avec la ligne jaune (ou rouge), de provoquer le tollé de la caste médiatique, de dire en même temps des choses tout à fait sensées qui mettent du baume au cœur des Français trahis par leurs élites, bref, c’est un très bel objet médiatique. Et en même temps qu’il fait le spectacle, il masque les problèmes de fond. Pendant qu’une révolution mondialiste a lieu, qui conjugue avec une adresse diabolique la décadence et l’invasion. Zemmour parle du prénom d’Hapsatou. Comme le disait Coluche, ça ne fait pas avancer le schmilblick d’un millimètre, mais ça défoule les uns et ça habitue les autres à se soumettre à une police de la pensée toujours plus étroite. Je ne dis pas ici que Zemmour joue la comédie, au contraire, il est plein de flamme malgré son côté comédien : il tiendrait mal le rôle que le système lui réserve s’il n’avait de fortes convictions.

Pauline Mille

https://reinformation.tv/zemmour-hapsatou-meilleur-ennemi-systeme-mille-88154-2/

OK+++++++++++++++++++++++++++++++

EN BANDE SON : 

11 réponses »

  1. Et oui, le « système »se nourrit de ses contradicteurs. Tout comme les islamistes (et bien d’autres) qui essayent de combattre la société moderne : ça ne fait que la renforcer.

    C’est pour ça qu’il faut essayer d’aller plus loin, de voir les vraies forces qui font mouvoir l’histoire en coulisse (non, je ne parle pas de « conspirations », ça aussi ce n’est que la surface).

    Toujours est-il que l’anti-racisme, s’il fût peut-être sincère au début, est en train de muer en racisme anti-blanc, au nom de l’intersectionnalité.
    Quel est le point commun entre le noir, le musulman, le juif, la femme, l’homo, le pauvre, l’immigré : l’homme blanc (le mâle viril éduqué blanc).
    Le noir s’oppose au nom de la race.
    Le musulman au nom de la religion.
    Le juif au nom de l’histoire.
    La femme au nom du genre.
    L’homo au nom de la liberté individuelle.
    Le pauvre au nom des inégalités.
    L’immigré au nom des droits de l’homme.
    L’homme blanc est l’oppresseur universel.

    Mais s’il l’est aujourd’hui et pas il y a 100 ans, c’est parce que ça y est : il est déjà allé dans les mines, il a déjà passé sa vie dans les labos, il a déjà écrit les livres qui compte, il a déjà inventé la machine à laver, l’eau courante, les antibios, le moteur à vapeur, internet, le courant alternatif.
    C’est bon, c’est fait, on n’a plus besoin de lui maintenant …

    J'aime

  2. Dans d’autres pays la demoiselle aurait été contrainte de mettre la Burqa, de se soumettre, et de garder le silence.
    Vu son machiavélisme pour provoquer un incident grave, il est clair que tout ce Buzz-Beans a été prémédité bien en amont par des petits malins afin de bâillonner Zemmour et de le faire interdire de médias.
    Les Bisounours et les Gogos trouveront bien sur tout celà « Normal » après un « rinçage de tete » bien efficace effectué de la part des Merdias aux Ordres.
    Ils ne peuvent pas faire passer une « expertise psychiatrique répressive » à Zemmour,
    qu’à celà ne tienne, il y a dans les coulisses du Pouvoir des petits malicieux, pervers, et extrêmement intelligents, pour fomenter une petite déstabilisation de l’opinion, et diaboliser,
    que dis-je « Sataniser » Zemmour, afin de tenter de le mettre définitivement au Pilori.
    Je Gage que la prochaine attaque contre Zemmour sera du style :  » Vous etes Antisémite » ,
    ou pire : « Vous êtes Révisionniste »…
    Circulez, Rideau… !!!
    D’autres l’on déjà vécu, et se retrouvent aujourd’hui définitivement discrédités à tout jamais malgré eux.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

  3.  » Je ne dis pas ici que Zemmour joue la comédie, au contraire, il est plein de flamme malgré son côté comédien : il tiendrait mal le rôle que le système lui réserve s’il n’avait de fortes convictions »
    La est le cœur du problème
    Nous avons droit au opposants officiels du système aux vrais-faux rebelles.Alimenter le flux de la com par des débats détournés..
    Adoubé par le Système
    Zemmour en est le représentant le plus opérationnel (sans doute n’en est -il pas conscient lui -même parce que sincère.)
    Il sera peut-être d’ailleurs « immolé » sur la pierre du sacrifice …le dernier combat avant la muselière intégrale.
    les faux rebelles me gavent et nous foutent dedans:Bastié,Consigny and co!
    Quelqu’un qui est REELEMENT DANGEREUX pour le système ne passe pas a la télé.
    POINT BARRE .
    Ceci est mon critère.
    .


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

    • J’entends bien 🙂 et j’étais bien conscient de la dualité pour Zemmour…
      mais effectivement ils peuvent oser ou tenter de, puisque c’est si efficace comme accusation médiatique … On n’a pas encore tout vu …
      Mais bon Zemmour a cet « avantage » que sur ce coup là, ça semble limite pour « Le Système » de l’accuser d’un tel adjectif « blasphématoire », mais ils trouveront bien quelque chose d’au moins aussi efficace à lui coller sur le dos.
      Les « Chiens de Garde » médiatiques sont bien dressés.
      Voir à ce sujet la curée de 4 journalistes en 2012 contre Cheminade (qui lui est pourtant un « mondialiste » et un candidat facile à dévorer …)
      et qui fut accusé par ces journalistes d’être « antisémite », « antisioniste », et « négationniste » sans même qu’il n’ai rien déclaré de tel,
      et il fut accusé de surcroit d’être le dirigeant d’une secte (une paille…)
      Ses biens fonciers furent hypothéqués par l’État, et il lui fut inventé une dette artificielle envers l’État, sous prétexte que ses subventions de campagne électorale venaient de « dons gracieux » versés par ses militants, et donc perçus sans aucun intérêt financier à payer, à contrario de ce qui se passe lors d’un prêt.
      Ses comptes de campagne furent invalidés, et ses subventions de campagne électorales versées par l’État furent saisies..
      lien :

      Et celà c’était en 2012 …
      7 ans après « Les Chiens de Garde » ont surement fait des progrès ….


      https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

      J'aime

  4. Monsieur Zemmour fait de la promotion pour son dernier livre et c’est bien dommage d’en arriver à ce genre de provocation gratuite qui ne fait en rien avancer la problématique de l’intégration et de l’immigration non contrôlée bien au contraire ……

    J'aime

  5. En haut du classement des prénoms masculins les plus plébiscités dans la Seine-Saint-Denis, les Mohamed seront nombreux sur les bancs de l’école du secteur dans quelques années, avec 266 naissances enregistrées rien qu’en 2017. Découvrez le top 20 complet ci-dessous.
    1. MOHAMED
    2. ADAM
    3. IBRAHIM
    4. RAYAN
    5. ISMAËL
    6. NOAH
    7. AMIR
    8. IMRAN
    9. ALI
    10. LIAM
    11. GABRIEL
    12. ISSA
    13. YANIS
    14. AYOUB
    15. KAÏS
    16. ENZO
    17. LUCAS
    18. MOUSSA
    19. ISAAC
    20. HAMZA
    Cliquez ici pour voir le classement des prénoms féminins dans la Seine-Saint-Denis.
    https://www.bfmtv.com/societe/le-top-20-des-prenoms-masculins-tendance-en-seine-saint-denis-en-2019-1529609.html


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s