REBLOG

Pendant qu’ici et là le pays est livré au désordre et à la violence, le pouvoir en place continue ses vraies réformes de fond. Voire les accélère. Discrètement mais efficacement. Il sera en mesure de les légitimer le moment venu pour mettre fin à la chienlit. Les Français seront alors trop contents de pouvoir aller et venir sans risques de barrages, résignés à accepter d’autres nouvelles contraintes.

Il dit quoi le pacte de Marrakech en réalité ?

Des pays liberticides qui refusent de développer chez eux les droits de l’homme, les droits sociaux, l’éducation des masses et la liberté des femmes à être maîtresses de leurs corps, donc de contrôler leur fécondité, veulent envoyer leur surplus de pauvres dans nos pays. C’est un ramassis d’États voyous qui ont du pétrole et achètent des armes qui dictent à une camarilla de technocrates sortis de nos écoles, notre conduite à tenir en matière d’immigration.

Peu importe que nous ayons 6 millions de chômeurs et 10 millions de pauvres, des services publics en ruine, une crise du logement et des immeubles qui s’effondrent.

Peu importe que ces régimes islamiques ont installé chez nous les structures islamistes prêtes à recevoir les migrants.

Peu importe que notre éducation nationale est en itinérance gauchiste et entretient l’inculture, le misérabilisme, l’égalitarisme destructeur et le pas de vague.

Peu importe que nos élus de banlieues pactisent avec les islamistes et gèrent le communautarisme comme une manne électorale.

Peu importe que des populations sous éduquées font gosses sur gosses et usent et abusent des allocations braguettes pour se retrouver en surnombre dans des appartements trop étroits.

Peu importe que des milliers de gamins soient livrés à eux-même en bas des immeubles dès qu’ils ne sont plus en âge de porter des couches.

Peu importe, puisqu’on convoque des injonctions positives comme l’antiracisme, l’humanisme, l’ouverture à l’autre, le droit à la migration, la générosité… Tout cela est orwellien et le réel ne se paye pas de mots.

Noam MARIANNE

OK+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

nicolasbonnal.com

Par un de ces retournements courants de l’Histoire, le mouvement des Gilets jaunes pourrait bien, malgré lui, favoriser les desseins des partisans du politiquement correct en général. Et du gouvernement en particulier.

Du fait de leurs contradictions internes, les Gilets jaunes mènent une action qui, à la fin, peut faciliter la tâche de l’exécutif : le dire va sembler paradoxal pour beaucoup, inacceptable pour certains, provocateur pour d’autres. Et pourtant…
Et pourtant la focalisation des médias sur l’ampleur et la généralisation de la mobilisation, c’est peut-être l’arbre qui cache la forêt. Pendant qu’ici et là le pays est livré au désordre et à la violence, le pouvoir en place continue ses vraies réformes de fond. Voire les accélère. Discrètement mais efficacement. Il sera en mesure de les légitimer le moment venu, grâce au soulagement apathique créé par les dispositions de fin de crise qu’il annoncera pour mettre fin à la…

Voir l’article original 570 mots de plus

Catégories :REBLOG

Tagué:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s