REBLOG

Fraude Elections US : Un fonctionnaire d’USPS en Pennsylvanie prêt à témoigner sous serment au sujet des fraudes électorales par correspondance/Un “pépin” informatique dans le Michigan a donné par erreur des milliers de voix à Biden ; jusqu’à 47 comtés ont été compromis

Un fonctionnaire d’USPS en Pennsylvanie prêt à témoigner sous serment au sujet des fraudes électorales par correspondance

PAR JADE · 7 NOVEMBRE 2020

Un employé du service postal américain (USPS) de la Pennsylvanie dit qu’il est prêt à témoigner sous serment au sujet d’un projet de antidatage des bulletins de vote par correspondance qui a apparemment eu lieu au service postal public, rapporte Jame’s O’Keefe de Project Veritas.

“L’un des responsables d’USPS en Pennsylvanie vient d’accepter de témoigner sous serment de l’antidatage des bulletins de vote”, a annoncé vendredi après-midi M. O’Keefe. “Nous allons publier son interview sous peu.”

Son tweet arrive quelques minutes après que Project Veritas a publié une deuxième vidéo d’un employé d’USPS qui s’est manifesté pour expliquer comment une directive émanant de hauts fonctionnaires de la poste ordonnait de ramasser et de séparer les bulletins de vote en retard.

Le facteur qui s’est entretenu anonymement avec O’Keefe soupçonne que les bulletins de vote tardifs ont été collectés et séparés afin qu’ils soient antidatés en date du 3 novembre, ce qui leur permet de voter légalement.

En Pennsylvanie, les bulletins envoyés par la poste et par procuration devaient se trouver au bureau des élections avant 20 heures le 3 novembre pour être comptés dans le décompte officiel du scrutin.

Mercredi, Project Veritas a publié une interview d’un employé anonyme d’USPS du Michigan qui a affirmé que des bulletins de vote tardifs avaient également été collectés dans son centre de courrier et étaient antidatés du 4 novembre au jour de l’élection, le 3 novembre.

Le facteur du Michigan a déclaré à M. O’keefe qu’il avait reçu une directive de ses supérieurs lui demandant de “séparer les bulletins de vote tardifs du courrier standard afin qu’ils puissent les tamponner à la main avec la date d’hier et les faire passer”.

Alors que le maire de Philadelphie, Jim Kenny, a déclaré que les résultats des élections actuelles en Pennsylvanie étaient une “victoire pour notre démocratie” et qu’il s’en est pris au président Trump pour avoir proféré des “accusations de fraude sans fondement”, nous attendrons (mais sans retenir notre souffle) qu’il nous dise ce que pourrait révéler l’interview prévue de Project Veritas avec le responsable d’USPS en Pennsylvanie.

Traduction de PlanetFreeWill.com par Aube Digitale

Un “pépin” informatique dans le Michigan a donné par erreur des milliers de voix à Biden ; jusqu’à 47 comtés ont été compromis

Selon Laura Cox, présidente du Parti Républicain de l’état, un logiciel utilisé pour comptabiliser les votes dans 47 comtés du Michigan a accordé par erreur 6 000 voix à Joe Biden dans le comté d’Anterim.

“Dans le comté d’Antrim, les bulletins de vote ont été comptés pour les démocrates qui étaient destinés aux républicains, ce qui a provoqué un revirement de 6 000 voix contre nos candidats. Le greffier du comté s’est présenté et a déclaré que “le logiciel de tabulation a mal fonctionné et a causé une erreur de calcul du vote”. “Depuis lors, nous avons découvert que les 47 comtés ont utilisé le même logiciel dans les mêmes conditions“, a-t-elle déclaré, ajoutant que “le comté d’Antrim a dû compter manuellement tous les bulletins, et que les comtés qui ont utilisé le logiciel doivent examiner de près leurs résultats pour détecter des écarts similaires”.

A noter que Trump a remporté le comté d’Antrim en 2016 avec 62% des voix contre 33% pour Hillary Clinton.

Regardez :

 

Selon le Detroit Free Press, les fonctionnaires enquêtent sur cette erreur.

Tom McMillin, un ancien législateur du comté d’Oakland et membre du Conseil de l’éducation de l’État, a déclaré avoir remarqué des irrégularités dans les totaux des votes du comté d’Antrim mardi dernier, alors qu’il vérifiait les déclarations des candidats au Conseil de l’éducation.

Dans certains arrondissements, mais pas tous, Biden et d’autres candidats démocrates ont eu beaucoup plus de votes que la normale, a déclaré M. McMillin.

“C’était bizarre”, a-t-il dit. “Les deux tiers des townships avaient l’air vraiment mal en point.”

Pendant ce temps, dans le comté d’Oakland (Michigan), un autre problème informatique a été découvert qui a donné une victoire renversante à la démocrate Melanie Hartman. Une fois le problème résolu, sa victoire a été annulée et le candidat sortant, Adam Kochenderfer, a été déclaré vainqueur.

“Apparemment, il y a eu un problème technique à Rochester Hills. Et donc, j’ai fini par gagner par un peu plus de 1 100 voix”, a déclaré Kochenderfer. Selon le Free Press, “la marge était de 1 127 voix, pour être exact. Cela lui a donné une part de 51,67% du total (avec 48,23% allant à son adversaire, Hartman)”.

“Je suis très reconnaissant aux fonctionnaires qui ont détecté l’erreur, mais nous devons nous assurer de détecter ces problèmes, ou de les prévenir entièrement”, a ajouté M. Kochenderfer.

L’ancienne ( ?) porte-parole de la Maison Blanche, Kayleigh McEnany, a tweeté vendredi sur les “irrégularités” du Michigan :

Le procureur général de l’Utah, Sean Reyes, affirme que l’élection a été “compromise” et prend un congé personnel pour aider la campagne Trump à enquêter.

Traduction : FOX 13 : Le procureur général de l’Utah déclare que le processus électoral a été “compromis” et prendra un congé personnel pour aider la campagne de Trump.

Ça fait vraiment réfléchir…

Traduction :

Jack Posobiec : Tous les pépins informatiques vont dans la même direction
Donal Trump Jr. : Une impossibilité statistique en soi. Il est étrange que personne ne soit jamais curieux à propos de cette tendance.

Pourquoi Biden a-t-il beaucoup plus de voix que les sénateurs démocrates dans les États charnières ?

Dans la plupart des élections, la majorité des votes sont exprimés “down the ticket”, c’est-à-dire qu’un électeur soutient à la fois le candidat à la présidence du parti et les candidats au Congrès de l’État. En fait, selon Pew Research, “une grande partie des électeurs qui soutiennent Trump et Biden disent qu’ils soutiennent également le candidat du même parti au Sénat”.

En général, cela signifie que le nombre de votes pour un candidat à la présidence et les candidats de ce parti au Sénat sont relativement proches.

L’utilisateur de Twitter “US Rebel” (@USRebellion1776) a cependant constaté que le nombre de votes en faveur de Joe Biden dépasse largement celui des candidats au Sénat de cet État dans les États charnières, alors que celui des sénateurs de Trump et du Parti Républicain reste bien plus fidèle.

 

Dans le Michigan, par exemple, il y a une différence de seulement 7 131 voix entre le candidat Trump et le candidat du Parti Républicain, John James, alors que la différence entre Joe Biden et le candidat démocrate Gary Peters est de 69 093 voix.

En Géorgie, il y a une différence de 818 voix entre Trump et le sénateur du Parti Républicain, contre 95 000 voix entre Joe Biden et le candidat démocrate au poste de sénateur.

Pourtant, dans deux États non-charnières, il n’y a pas eu “d’afflux massif de mystérieux votes vides de Biden”, ce qui a conduit US Rebel à suggérer que “c’est de la fraude”.

Dans le Wyoming, la différence n’est que de 725 voix du côté démocrate, alors que dans le Montana, la différence est de 27 457 voix.

Que se passe-t-il ici ? Si c’était des “anti-Trump” (Never-Trumpers) qui associaient Biden à leurs choix du Congrès du GOP ? Si c’était le cas, nous nous attendrions à ce que les sénateurs du Parti Républicain aient moins de voix que ceux de Trump. Nous sommes ouverts à toute suggestion.

Pourquoi Biden a-t-il beaucoup plus de voix que les sénateurs démocrates dans les États charnières ?

Catégories :REBLOG

5 réponses »

  1. « Trump les a bien baisé en incluant un filigrane, qui semble fonctionner comme une puce, dans les bulletins et gestion par un système blockchain, il sait donc où sont tous les bulletins et va donc mettre en évidence la fraude, les collusions et ça se finira en justice .
    C’était un piège précisément mis au point pour ça, ça fait partie du plan de nettoyer le marais. »

    Voici le message que j’ai reçu cette nuit d’un ami bien informé depuis les states, ami qui n’a pour habitude de faire naviguer de fausses informations…
    Reste à voir la suite…

    J'aime

  2. Un “pépin” informatique dans le Michigan a donné par erreur des milliers de voix à Biden ; jusqu’à 47 comtés ont été compromis.

    Avez-vous vu cette démonstration de fraude informatique?
    DEF CON 26 VOTING VILLAGE – J Alex Halderman – Election Security Threats and Solutions

    J'aime

  3. « On voudrai bien avoir autant d’électeurs en pourcentage dans les bureaux de vote Français , je vous donne un petit exemple état Nevada : inscrit=1277000 votant=1593143 pourcentage de votant 125% , c’est quand même extraordinaire ils ont dû faire appel aux morts pour dépasser les 100% , Pennsylvanie votant 109% , Minnesota votant 107% , Caroline du nord votant 106% , Wisconsin votant 105% , Michigan votant 105% , Arizona votant 101% , Georgia votant 96% .Sympa les Américains sont de très bon citoyen ils votent plus que leur ombre , auraient-ils vu Lucky luke mais à mon avis il y a quelque chose qui ne va pas et le votre qu’en est-il ? . Fraude ou pas fraude , ma foi ! ( mdr ) 😉 »

    Second message de mon pote issu directement des states…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s