REBLOG

Fraude massive aux élections américaines – censuré sur Youtube/La Cour suprême ordonne à la Pennsylvanie de séparer les bulletins de vote tardifs

Fraude massive aux élections américaines – censuré sur Youtube

PUBLIÉ PAR GAIA – DREUZ LE 6 NOVEMBRE 2020

Source : Odysee

La fraude aux élections fut massive mais les médias grand public cachent la vérité.

Dans cette vidéo, vous allez pouvoir constater l’ampleur de cette fraude et vous allez tomber de très haut. Un tel niveau de corruption ne s’est jamais vu aux Etats-Unis.

Vous allez voir des choses très graves que vous ne verrez jamais à la télé ou sur Youtube, c’est du très lourd.

Partagez massivement cette vidéo un maximum. Que l’on soit pro Trump ou anti Trump, quand un parti est obligé de frauder massivement pour se faire élire, il ne représente plus le peuple, ça devient une dictature.

La Cour suprême ordonne à la Pennsylvanie de séparer les bulletins de vote tardifs

Le juge Samuel Alito de la Cour suprême des États-Unis a ordonné vendredi dernier aux responsables électoraux de Pennsylvanie de séparer et de compter séparément les bulletins de vote arrivés après le jour du scrutin.

M. Alito a accédé à la demande du parti républicain de l’État de séparer les bulletins de vote reçus par la poste entre 20 heures le 3 novembre et 17 heures le 6 novembre de ceux qui étaient arrivés le jour du scrutin, conformément aux directives de l’État. Il a ordonné (pdf) que ces bulletins séparés soient conservés « dans un conteneur sûr, sécurisé et scellé, séparé des autres bulletins de vote ».

La justice n’a cependant pas ordonné aux comtés d’arrêter le comptage, mais a plutôt ordonné que ces bulletins soient comptés séparément.

Le Parti républicain de Pennsylvanie avait déposé une requête (pdf) plus tôt vendredi, demandant à la cour d’ordonner l’enregistrement, la séparation et l’absence de toute action concernant les bulletins de vote reçus par la poste après le jour du scrutin.

Les républicains ont fait valoir que l’ordonnance était nécessaire parce qu’il n’était pas clair si les 67 conseils électoraux de comté suivaient les directives de Boockvar publiées le 28 octobre (pdf) sur la ségrégation des bulletins de vote. Le dépôt indiquait que si 42 comtés avaient confirmé qu’ils suivraient ces directives, les 25 autres comtés n’avaient pas répondu à la question de savoir s’ils séparaient les bulletins arrivés en retard.

En outre, les directives de Boockvar ne sont pas juridiquement contraignantes pour les conseils électoraux des comtés, ce qui signifie que les comtés peuvent choisir de ne pas suivre les directives, a ajouté le parti.

Les républicains ont également fait part de leurs inquiétudes quant au fait que Boockvar s’était réservé le droit de modifier ses directives ou de donner des instructions supplémentaires concernant les bulletins de vote. Ils ont déclaré que la secrétaire l’avait fait lorsqu’elle a publié de nouvelles directives le 1er novembre (pdf) ordonnant aux conseils des comtés de compter les bulletins de vote arrivés en retard.

« En bref, une ordonnance de la Cour est grandement nécessaire. Mais étant donné le refus de certains conseils de comté de confirmer qu’ils séparent les bulletins de vote et les nouvelles directives du secrétaire, une ordonnance exigeant la séparation des bulletins de vote pourrait ne pas suffire à préserver les droits d’appel du RPP », ont écrit les républicains.

« Une ordonnance à ce stade est nécessaire pour préserver la compétence de cette Cour pour résoudre cette question sur le fond, ainsi que sa capacité à introduire un recours approprié pour cette élection générale », ont-ils ajouté.

La Cour suprême n’a pas encore décidé si elle doit examiner l’affaire en question.

M. Alito a déclaré dans son ordonnance qu’il n’avait pas été informé que la directive publiée le 28 octobre, « qui avait une incidence importante sur la question de savoir s’il fallait ordonner un traitement spécial des bulletins de vote en question », avait été modifiée.

Il a également indiqué que toute réponse à la demande devait être envoyée avant 14 heures le 7 novembre.

Un autre «lot» massif de bulletins mystères, tous pour Biden, ajouté à la Pennsylvanie

Charge après charge de faux bulletins de vote arrive en Pennsylvanie, où la course est soudainement devenue au coude à coude malgré l’énorme avance électorale du président Trump de plus de trois quarts de million de voix.

Image: Another massive “batch” of mystery ballots, all for Biden, added to Pennsylvania

Ces deux dernières nuits, les démocrates ont complété illicitement les chiffres de Biden en Pennsylvanie en ajoutant des centaines de milliers de nouveaux votes mystères à son décompte officiel – et ils l’ont principalement fait au milieu de la nuit.

Aux petites heures du matin du 4 novembre, un énorme 23 277 votes, tous pour Biden, sont soudainement apparus sur le tableau de bord, laissant beaucoup se demander d’où venaient ces bulletins?

La source d’information et d’analyse basée sur les données FiveThirtyEight a rapporté que ce vidage de 23 277 voix, tous de Philadelphie et tous pour Biden, est statistiquement problématique – ce qui signifie impossible – et ne devrait pas être accepté.

FiveThirtyEight a également annoncé via Twitter qu’environ 5300 votes sont arrivés du comté de Luzerne, et la plupart d’entre eux, environ 4000, étaient également pour Biden.

« Avec 83% des voix attendues, l’avance de Trump dans PA est maintenant juste en dessous de 6 points », a rapporté le média à 12h58 le 4 novembre.

Depuis lors, l’avance de Trump s’est réduite à moins de 30 000 voix, ce qui rend cette décharge de 23 277 voix d’une importance cruciale.

Malheureusement, il y a eu plusieurs autres décharges de votes depuis ce temps, totalisant des centaines de milliers. Si ces votes frauduleux étaient identifiés comme frauduleux et supprimés, cela garantirait plus que la victoire de Trump en Pennsylvanie.

Actuellement, cependant, les médias traditionnels jettent les bases d’une victoire frauduleuse de Biden en Pennsylvanie, qui doit simplement être remise en question si cette élection doit avoir une chance de légitimité.

«Les autorités électorales doivent encore fournir une explication transparente sur l’origine d’au moins le premier «lot» et comment il se fait qu’une population locale de 23 000 électeurs pourrait être statistiquement censée voter pour un seul candidat,» écrit Patrick Delaney pour LifeSiteNews.

«L’arrivée de ces «lots» pour Biden fait suite à des allégations de fraude électorale dans le Wisconsin, au Michigan et ailleurs, favorisant Biden par rapport au président Donald Trump.»

Philly DA menace d’emprisonner Trump pour avoir envoyé des observateurs surveiller le décompte des votes

Les observateurs et les challengers ont tenté à plusieurs reprises de faire leur devoir civique en essayant d’entrer dans le bâtiment où tous ces bulletins de vote douteux sont comptés, pour se faire dire qu’ils ne sont pas autorisés à y être.

En fait, un procureur de Philadelphie a menacé d’emprisonner le président s’il essayait même de faire entrer des observateurs «non certifiés» dans le bâtiment.

«Nous ne l’avons pas», a déclaré le procureur du district de Philadelphie, Larry Krasner. «C’est le berceau de la démocratie et j’ai, en fait, quelque chose pour le président s’il veut envoyer des gens ici pour enfreindre la loi… J’ai des lois pénales.

Donc, dans l’état actuel des choses, seuls les observateurs non-GOP sont autorisés à regarder le dépouillement des bulletins de vote à Philadelphie, alors même qu’ils éliminent systématiquement, par fraude, plus de 700 000 voix de Trump en tête dans l’État.

Nous ne pouvons qu’espérer que Steve Pieczenik a raison de prétendre que l’équipe Trump a engagé une «opération de piqûre sophistiquée» qui piégera les démocrates et finira par exposer les profondeurs de leur corruption aux yeux du monde.

Selon Pieczenik, le département de la sécurité intérieure (DHS) a imprimé cette année des bulletins de vote spéciaux contenant des filigranes et des codes de cryptage QFS blockchain pour vérifier leur légitimité. Si cela est vrai, alors ce n’est qu’une question de temps avant que les vrais ne soient séparés des faux et que le véritable décompte des élections soit révélé.

Nous vous tiendrons informés de tout ce qui se passe avec ce processus électoral contesté chez Trump.news.

Les sources de cet article incluent:

LifeSiteNews.com

TheGatewayPundit.com

NaturalNews.com

Ethan Huff         

Traduction : MIRASTNEWS

  • 09h37 : La police de Philadelphie arrête des hommes armés qui se dirigeraient vers le centre de comptage des votes
  • 09h24 : Un facteur de l’USPS du Nevada pris en train de promettre de démettre Donald Trump de ses fonctions :
  • 09h14 : Avec un écart de 4 400 votes entre les candidats, la Georgie se dirige vers un recomptage – cette fois avec des observateurs Républicains.
  • 09h02 : Joe Biden a reçu 74 millions de voix, et les Démocrates n’ont pas fait basculer un seul siège à la chambre. Ce qui signifie qu’une tonne d’électeurs n’auraient rempli que le haut du bulletin.
  • 07h37 : Joe Biden a accompli un tour de force : jamais autant de vieillards de 90 ans et plus n’ont été inscrits sur les listes électorales de Pennsylvanie que cette année. Si le tableau suivant est authentique, c’est émouvant, c’est un vrai rajeunissement de la vie politique :
  • 06h50 : Le logiciel responsable d’avoir donné par erreur dans un comté une victoire avec 3 000 voix à Biden, alors qu’après vérification c’est Trump qui le remporte avec 2 500 votes, est non seulement utilisé dans 47 des 87 comtés du Michigan, mais il serait en usage dans 30 Etats.
  • 06h42 : Environ 160 millions d’Américains ont voté.
  • 05h58 : Il reste environ 588 000 bulletins de vote à compter sur 5 Etats :
    • Arizona 172 000 (Biden a environ 30 000 voix d’avance)
    • Pennsylvanie 100 000 (Biden a environ 28 000 voix d’avance)
    • Georgie 1000 (ce chiffre semble faux, car il y a plus de 8100 bulletins des forces armées basées à l’étranger) – (Biden a environ 4400 voix d’avance)
    • Nevada 124 500- (Biden a environ 23 000 voix d’avance)
    • Caroline du Nord 190 000 – (Trump a environ 70 000 voix d’avance)
  • 05h54 : NBC rapporte que des responsables des élections en Géorgie prennent la défense d’un membre du personnel électoral qui a été forcé de se cacher après qu’une vidéo ait été diffusée, le montrant en train de jeter un morceau de papier que certains ont pris pour un bulletin de vote. Ce que NBC ne dit pas, c’est que si les observateurs Républicains n’avaient pas été interdits d’entrer, personne n’aurait confondu une feuille de papier avec un bulletin. Le mensonge se retourne contre le menteur.
  • 05h15 : Un comté du Michigan, Antrim, a rebasculé en faveur de Trump à cause du bug logiciel détecté par les Républicains. A l’origine, Biden était en tête du comté avec environ 3 000 voix. Une fois l’erreur corrigée, Trump a remporté le comté par environ 2 500 voix, soit une erreur de 5500 voix. Le parti Républicain affirme que l’erreur est de 6000 votes, et qu’elle affecte 47 comtés, soit potentiellement et en théorie 282 000 erreurs, pour un Etat remporté par Biden avec environ 145 000 votes de plus que Trump.
  • 05h12 : Le législateur du Michigan a convoqué une commission conjointe à 10 heure samedi (heure locale) afin de passer en revue le processus électoral.
  • 04h44 : Les leaders de la chambre et du sénat de Pennsylvanie auraient demandé un audit complet de l’élection.
  • 04h31 : Le gouverneur du Michigan Whitmer a envoyé le département de la Santé au centre de dépouillement des votes de Detroit pour expulser les observateurs du GOP mais pas ceux du parti Démocrate ni les médias, en invoquant des préoccupations de COVID, malgré un bâtiment de 20 000 mètres carrés. Les employés ont acclamé l’expulsion. Des cartons ont également été posés sur les fenêtres pour bloquer la possibilité de surveiller le processus de dépouillement.
  • 04h30 : Les membres du comité électoral du GOP en Caroline du Nord démissionnent pour protester contre l’irrégularité des bulletins de vote par correspondance.Les Démocrates ont insisté pour laisser les électeurs régler certains problèmes en remplissant une déclaration sous serment au lieu de recommencer un nouveau bulletin de vote à zéro.
  • 04h21 : Le GOP affirme qu’une erreur de logiciel a fait basculer 6 000 votes républicains vers le parti démocrate, et ce dans 47 comtés du Michigan. Le responsable du parti Républicain demande que les comtés concernés vérifient leurs résultats.
  • 04h18, Samedi 7 novembre : La Cour suprême des Etats Unis constate que l’Etat de Pennsylvanie n’a pas séparé les bulletins de vote reçus après le 3 novembre des bulletins réguliers, conformément à la décision de la Cour suprême, et donne à l’Etat de Pennsylvanie jusqu’à samedi 14h heure locale pour répondre. Cela pourrait diriger l’Etat vers un nouveau vote.

https://www.dreuz.info/2020/11/03/elections-americaines-en-temps-reel/

Catégories :REBLOG

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s