Art de la guerre monétaire et économique

Mister Market and Doctor Conjoncture du Samedi 26 Avril 2014: La baisse des banques européennes se poursuit, aggravation en Ukraine!

Mister Market and Doctor Conjoncture du Samedi 26 Avril 2014:  La baisse des banques européennes se poursuit, aggravation en Ukraine!

L’ETF du secteur bancaire continue de reculer. On est 269,98 ce jour, on vient d’un plus haut de 282,72. On est revenu sur les trois moyennes mobiles des 20, 50 et 80 jours.

EN LIENAlerte Rouge du Mardi 22 Avril 2014: Alerte sur le secteur bancaire européen, soyez vigilants! Par Bruno Bertez

Nous vous rappelons qu’en Juillet de 2012, au moment où Draghi a cédé et accepté de payer coûte que coûte, le même ETF était à 158. Il y avait eu quelques achats d’initiés en Juin ou on avait fait un petit galop venant de 155.

Ce jour, ce sont es bancaires qui servent de locomotive à la baisse du CAC 40.

Les Ukrainiens mettent le maximum d’huile sur le feu, ils veulent entraîner les Atlantistes d’abord à plus de sanctions et ensuite à la guerre.

Permalien de l'image intégrée

Voici ce que vient de déclarer : Zbigniew Brzezinski  « Je crains que les événements en Ukraine ne s’emballent et deviennent hors de contrôle… nous tombons dans une crise qui est maintenant imprévisible ».

 BRUNO BERTEZ Le Samedi 26 Avril 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

6 replies »

  1. C’est Descartes qui doit se retourner dans sa tombe, franchement on se dit : « mais non ils ne sont pas aussi con que cela pour le faire » et ben si ! faudrait qu’ils relisent Le Discours de la méthode « on peut toujours rêver »

    J'aime

  2. Brzesinsky qui joue à l’innocent dans son commentaire. Finalement, c’est sa doctrine stratégique qui est globalement mise en oeuvre. Il faut lire son ouvrage  »Le vrai choix » (version actualisée du  »Grand Echiquier ») ainsi que sa fiche Wiki, pour s’en convaincre.
    A propos, il est d’origine polonaise, né au début de la IIème WW aux Etats-Unis, ceci expliquant, peut-être cela

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Zbigniew_Brzezi%C5%84ski

    J'aime

  3. La palme revient à une caricature
    La « canonisation »du pape
    Abstraction faite de l’aspect irrévérencieux :-))

    J'aime

  4. Depuis la promenade de l’ile Jeckil avec la fine fleur des banquiers (warburg,Rockfeller etc etc etc) la messe est dite,les politiques sont leurs pions soumis (convocation d’obama par Exon par exemple) il faut espérer que la Chine n’entrera pas dans ce jeu là ni la Russie,il ne peut y avoir deux coqs au poulailler, mais comme le dit si bien Lephil ils sont vraiment très cons et pensent . passer’ au travers de retombées atomiques car » dieu est à leur coté »la planète peut exploser j’ai fait mon temps mais je m’en paierais bien un pour le « fun » avant de partir

    J'aime

  5. De mon point de vue et très honnêtement, je crains que ces problèmes de sanctions envers Moscou n’est pas pour principal objectif des ZétazUnis, le but de faire plier Poutine.
    Tout au moins, il faut y voir 2 effets KISSCOOL.

    C’est même, pour ma part, une aubaine…… un fabuleux hasard…… ou pas.
    Je m’explique.

    En frappant la Russie de sanctions, Obama frappe en réalité et aussi l’UE parce que beaucoup d’États entretiennent des liens économiques avec la Russie dans les domaines, des transports, des infrastructures, de l’industrie spatiale, du bâtiment, de la métallurgie, des constructions mécaniques, du tourisme, mais aussi et surtout de l’énergie (le gaz).
    Le contexte économique des ZétazUnis étant au beau fixe – vu et annoncé depuis nos médias (ironie) – ils opèrent de cette manière, quand tout va bien et comme à l’accoutumée – insidieuse – pour placer en fait l’UE sous pression avant, et en dernier recours pour se sauver de la faillite, dans une guerre

    Mais quel est le but ?

    Il faut pas se leurrer, l’Ukraine si elle est médiatiquement, une vue de propagande politicienne archi connue du gentil (OTAN) contre les méchants (Ruscov), elle a aussi un autre objectif.
    Celui de préparer un matelas confortable et favorable aux US en vue des accords du traité Transatlantique.
    Pour les Ricons, il faut absolument casser la dynamique économique Allemande qui la place en tête de file et en résistance vis à vis de leurs objectifs.
    Car les Allemands exportent encore. Les Allemands ne se sont laissés manger avec la Grèce, il faut donc employé d’autres stratèges pour l’affaiblir.
    Je pars de mon constat peut être un peu simpliste parce que pas initié par le biais de l’annonce de rachat d’Alstom.
    Si Siemens se lance dans la bataille ce n’est pas pour rien.
    C’est un point de résistance face à la mise sous tutelle économique de Général Électric d’un groupe industriel important sur le continent Européen.
    Cette situation embarrasse MHoullande qui avait par ailleurs promis la vente au mois de janvier 2014 au US lorsqu’il avait réçu à l’Elysée les patrons Américains.

    Nous assistons à mon avis à un bras de fer de deux ambitions économiques.

    D’abord celles d’un pays qui se vassalisent tout entier à une finance anglo-saxonne, et tue à petit feu son industrie en prétextant lutter contre le chômage alors qu’en fait il se conformer et prépare en tout point le terrain aux futurs accords. Et les exemples depuis 20 ans ne manquent pas.
    Puis celle d’un pays en meilleure position que la France mais qui connait aussi difficultés économiques mais qui souhaite stratégiquement garder dans le giron Européen une industrie car elle sait que si Alstom passe sous giron US ils seront à leur tour, et tôt au tard, manger à la même sauce.

    Et Poutine dans tous ça.
    Il pousse ses pions sagement et contemple les dégats, mais n’oubliera pas de faire valoir ses exigences, car à La City quelques uns ont les dents qui claquent.
    Son projet de concurrence à VISA doit inquiéter la sphère éco US d’autant qu’Obama n’est pas en reste de problèmes à gérer de l’autre coté avec la Chine.
    Si les Chinois et Poutine passent à l’offensive les organisations pro-occidentales pourraient bien se reprendre dans les dents leurs sanctions.
    Là par contre, je crains que nous rentrions dans une phase de dur. Cette phase n’est peut être pas l’objectif de Moscou ou de Pékin, mais en revanche celle que cherche celui qui allume des foyers partout, l’Oncle Sam.
    Désolé si j’ai été un peu long.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s