Bloomberg

Commentaire de Marché : Quand faut y aller faut y aller !!!!

Car après l’heure ce n’est déjà plus l’heure et sur les Marchés le glas peut toujours sonner….

POUR CONNAITRE LA SUITE :

   Les signaux macroéconomiques de reprise imminente de la croissance continuent d’affluer, surtout dans les zones US et asiatique à l’image de la  reprise de la production industrielle japonaise qui indique que la croissance japonaise pourrait surprendre par sa vigueur. Les journées de correction sur les marchés et la phase de consolidation actuelle pourraient donc bien se terminer plutôt que prévu. Il faut donc profiter des jours de faiblesse pour augmenter le risque dans les portefeuilles et renforcer l’allocation sectorielle plus cyclique.

La semaine dernière, l’OCDE a revu à la hausse ses perspectives de croissance en 2009 et 2010. La croissance du PIB réel de l’OCDE est prévue a -4,1 % en 2009 et 0,7 % en 2010, et à -2,8 % et 0,9 % aux Etats-Unis. C’est la première fois depuis 2 ans que l’OCDE revoit à la hausse ses prévisions de croissance par rapport à son estimation précédente

Les marchés actions sont donc comme je l’avais souligné dans un billet précédent, dans une phase de consolidation depuis quelques semaines, mais élément très positif la volatilité a baissé :

http://stockcharts.com/h-sc/ui?s=$VIX&p=D&yr=0&mn=6&dy=0&id=p71316421307

Et cerise sur le gâteau   malgré les changements de direction (du à de frileux spéculateurs) sur les marchés obligataires, l’indice MOVE de la volatilité des obligations s’est également assagi :

http://www.bloomberg.com/apps/cbuilder?ticker1=MOVE%3AIND

Pour poursuivre leur hausse, les actions ont besoin de preuves confirmant un niveau minimal de croissance. La saison des annonces de résultats, qui va s’ouvrir d’ici deux semaines, va être déterminante. Toute indication confirmant que les entreprises sont parvenues à préserver leurs marges en réduisant leurs coûts sera positive, Il est aisé donc aisé  de voir d’où viendra la reprise des bénéfices au cours des 12 prochains mois : de la forte baisse des coûts suite à la formidable destruction –création de richesse qui vient d’avoir lieu. . Un tel environnement  se caractérise ainsi  par une rotation significative des titres qui surperforment… mais la bonne nouvelle viendrait surtout de la croissance du chiffre d’affaires des entreprises. Une telle évolution indiquerait que la demande reprend – ne serait-ce que graduellement ce qui serait de très bonne augure pour le moyen terme…

COMMENTAIRE PRECEDENT :

Une correction boursière saine et salutaire

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s