Changes et Devises

Trappe à Dettes : Le stimulus européen est à ranger parmi les mauvaises idées.

Trappe à Dettes : Le stimulus européen est à ranger parmi les mauvaises idées.

John H. Cochrane Le plan de sauvetage européen ne va pas fonctionner, écrit John Cochrane, professeur à l’Université de Chicago, dans le Wall Street Journal. La seule solution ne peut venir que d’une baisse des dépenses publiques et d’une croissance économique.

Or aucune croissance ne vient des dépenses publiques, en particulier du paiement de généreuses retraites et de confortables emplois de fonctionnaires. La part des dépenses publiques au PIB dépasse 50% en Grèce, mais cela n’a pas créé de croissance. Au moins, la crise de la dette souveraine aura montré que le stimulus fiscal est à ranger au sein des mauvaises idées.

 Pour Cochrane, d’autres mythes sont à combattre. Il est faux par exemple de croire qu’un défaut de la Grèce mettrait fin à l’euro. Le contraire est vrai.

On lira avec grand intéret :  D’une bulle à l’autre, les délices de la politique champagne ! (BLOG ICONOMIE) (cliquez sur le lien) 

EN LIEN :  http://faculty.chicagobooth.edu/john.cochrane/research/Papers/ (cliquez sur le lien)

3 réponses »

  1. Les craintes sur la zone euro ont fait chuter Wall Street.

    Les valeurs américaines ont fini en forte baisse jeudi 20 mai, les investisseurs craignant les conséquences négatives de la crise de la dette de la zone euro sur la reprise économique mondiale.

    L’indice Dow Jones des 30 industrielles a perdu 3,6 %.
    « Le facteur principal vient d’Europe. On craint toujours une crise de la dette là-bas et le fait qu’elle puisse se propager au système bancaire », commente Bernie McSherry, trader chez Cuttone & Co à New York.

    Les marchés sont inquiets à la fois par la crise de la dette grecque, mais aussi de la décision de l’Allemagne d’interdire unilatéralement certaines ventes à découvert.

    Les valeurs bancaires ont été parmi les titres les plus attaquées, l’indice du secteur KBW chutant de 5,1 %.

    Les statistiques macroéconomiques n’ont pas aidé les investisseurs à calmer leurs inquiétudes, puisque l’indice des indicateurs avancés américains a subi en avril sa première baisse depuis mars 2009, et que le nombre des inscriptions hebdomadaires au chômage a augmenté contre toute attente sur la semaine au 15 mai.

    http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRPAE64J11R20100520

    Vendredi 21 mai :

    La Bourse de Tokyo a fini en forte baisse vendredi 21 mai, accusant un repli de 2,45 % pour tomber à un plus bas de clôture de cinq mois, les exportatrices étant affectées par l’appréciation du yen par rapport au dollar.

    La place boursière japonaise a, comme Wall Street la veille, pâti des incertitudes liées à la crise budgétaire européenne, les craintes de voir cette dernière affecter la conjoncture économique mondiale poussant les investisseurs à vendre massivement leurs titres.

    http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRPAE64K01B20100521

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s