Inflation, inflation importée, monétarisation de la dette

BCE – 59 milliards d’euros d’obligations POURRIES rachetées au 2 juillet

BCE – 59 milliards d’euros d’obligations POURRIES rachetées au 2 juillet 

 La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé lundi avoir bouclé le rachat de quatre milliards d’euros d’obligations la semaine dernière, portant à 59 milliards d’euros le total de son programme de rachat au 2 juillet.  

La BCE avait dit qu’elle rachèterait de la dette souveraine et d’entreprise dans le cadre d’un programme de soutien aux marchés. Elle n’avait pas été plus explicite, ne disant rien en particulier sur le montant de valeurs mobilières qu’elle comptait racheter, ni sur quelle période. 

Comme lors des semaines précédentes, la BCE a dit qu’elle prendrait des dépôts à une semaine de la part des banques commerciales mardi pour neutraliser le supplément de liquidités et l’impact inflationniste de ses achats d’obligations. Elle compte suivre la même procédure la semaine prochaine.  

Elle n’a pu toutefois stériliser les achats de la semaine dernière, les banques ayant offert 32 milliards d’euros, bien en deçà de l’objectif qui était de 55 milliards.  

Les économistes ne s’en émeuvent pas outre mesure, soulignant que les banques doivent rembourser au total 442 milliards d’euros de prêts à un an dans le courant de la semaine. Mais si la chose se répète cette semaine, la BCE devra en tenir compte dans sa stratégie anti-inflationniste. 

FRANCFORT, 5 juillet (Reuters) – 

DERNIERE MINUTE : BCE: Demande record pour une opération de refin à une semaine 

Les banques de la zone euro se sont précipitées mardi pour obtenir des fonds auprès de la Banque centrale européenne, qui a alloué 229 milliards d’euros lors d’une adjudication hebdomadaire de liquidités à une semaine.  

Ce montant est le plus important alloué par la BCE depuis qu’elle a lancé ses opérations spéciales de refinancement à 12 mois l’an dernier.  

Le taux de participation a également été élevé, puisque 151 banques ont fait des offres lors de l’adjudication de mardi. Les banques à avoir participé à l’émission de la mi-avril étaient deux fois moins nombreuses. 

 Les économistes anticipaient une forte demande pour cette opération hebdomadaire, les banques ayant dû rembourser la semaine dernière 442 milliards d’euros de fonds à 12 mois empruntés à la BCE.  

Ces résultats montrent que les banques de la zone euro disposent d’un accès encore très limité au financement sur les marchés, estiment des économistes. Selon eux, la BCE continuera probablement de fournir aux banques autant de liquidités que nécessaires lors de ses opérations hebdomadaires de refinancement jusqu’à une date avancée de 2011. 

source newswire juil10 

 

 

1 réponse »

Laisser un commentaire