Etats-Unis

Le Graphique du Jour : Qui paie pour le renflouement de la Zone Euro

 Le Graphique du Jour :  Qui paie pour le renflouement de la Zone Euro

LES CONTRIBUABLES CONCERNES APPRECIERONT 😦

source The Economist

Le renflouement du PORTUGAL signifie une nouvelle étape dans la crise de la dette de l’Europe et un autre appel aux caisses non-européenne. Le total € 865 000 000 000 (1,2 billions de dollars) disponibles pour le sauvetage de  la zone euro  paraît énorme, plus que suffisant pour faire face au sauvetage de la Grèce, de l’Irlande et du Portugal rs. Près de la moitié de ces émissions proviennent de l’instrument européen de stabilité financière (FESF), un fonds de € 440 000 000 000 de la zone euro dont les principaux contributeurs sont l’Allemagne, la France et l’Italie. Mais la capacité de pret de l’FESF n’est en fait que de € 250 000 000 000, parce que seulement six de ses 17 membres ont une note de crédit AAA. Les dirigeants européens se sont engagés à augmenterla puissance de feu réelle du fonds jusqu’à € 440 000 000 000 d’ici l’été mais en attendant c’est  le FMI qui a plus de liquidités avec € 280 000 000 000. Si tout cet argent est utilisé (un très grand si), l’Amérique se retrouvent créancière de la zone euro à hauteur de  € 50000000000….

1 réponse »

  1. Le Fonds Monétaire International a compris qu’il allait devoir payer pour sauver plusieurs Etats européens en faillite : Grèce, Irlande, Portugal, Espagne, Italie, Belgique, France, etc, etc (liste non exhaustive).

    Le FMI a compris que plusieurs Etats européens allaient continuer à s’effondrer, les uns après les autres, comme des dominos.

    Problème : le FMI n’a plus assez d’argent pour sauver tous ces Etats européens. Le FMI ne dispose que de 671 milliards de dollars. C’est très insuffisant pour sauver tous les Etats européens en faillite.

    Pourtant, de 2009 à 2011, les 187 Etats membres du FMI avaient triplé les ressources du FMI. Malgré ce triplement, le FMI n’arrive plus à sauver de la faillite les Etats qui s’effondrent les uns après les autres. Les sommes nécessaires deviennent trop énormes.

    Conclusion : jeudi 7 avril 2011, le FMI a demandé à pouvoir emprunter directement des dizaines de milliards sur les marchés financiers.

    Conclusion numéro 2 : les Etats européens sont en faillite. Ils sont écrasés sous des montagnes de dettes. Le FMI va donc s’endetter lui-aussi ! Le FMI va rajouter des montagnes de dettes par-dessus les montagnes de dettes déjà existantes !

    Conclusion numéro 3 : le système financier international est mort.

    Lisez cet article :

    Le FMI prêt à aller emprunter directement aux banques.

    http://www.lexpress.fr/actualites/1/economie/le-fmi-pret-a-aller-emprunter-directement-aux-banques_980692.html

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s