Chinamerica

Pollution de l’air : Dangereux pour la santé économique de la Chine

Pollution de l’air – Dangereux pour la santé économique de la Chine

  La Banque mondiale estime que, en 2009, les effets de la pollution de l’air ont été la cause d’une perte de  l’équivalent d’environ 3,3 pour cent du produit intérieur brut de la Chine. Rien que l’impact sur la santé , y compris les décès prématurés, s’est élevé à environ 700 milliards de yuans ($ 110,2 milliards de dollars américains-) en 2009.

 La question centrale est de la pollution sous la forme de minuscules particules, appelées PM2.5, générée par la combustion du charbon et de l’échappement des véhicules ….Les PM2.5 ne sont pas généralement mesurées par des dispositifs de surveillance chinois et, lorsqu’elles le sont, les résultats ne sont pas rendues publiques. Mais l’ambassade américaine à Pékin procède à des mesures et poste, via Twitter, ses conclusions sur les PM2.5 presque toutes les heures. Elle  utilise la mème échelle qu’aux États-Unis dans lequel un résultat à moins de 100 est considéré comme bon à modéré, de 200 à 300 est considéré comme malsain et justifie une alerte sanitaire, et au-dessus de 300 est dangereux. L’équipement de l’ambassade a enregistré un niveau «très malsain» ou «dangereux» concernant les niveaux de PM2.5 sur neuf des 15 premiers jours de Décembre. En comparaison, la zone la plus polluée des Etats-Unis en termes de matières particulaires, Bakersfield-Delano, en Californie, avait tout juste deux jours de « très malsain » dans tous les niveaux mesurés en 2010, selon l’American Lung Association

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s