Art de la guerre monétaire et économique

Politique Friction et Affliction : Vive le Front national de gauche , Vive le Front de gauche national ; modeste proposition pour sauver les Pauvres de France

Politique Friction et Affliction : Vive le Front national de gauche , Vive le Front de gauche national ; modeste proposition pour sauver les Pauvres de France

A Modest Proposal

   Ma foi voilà un article qui ne va pas faire remonter notre popularité. 

 Nous allons perdre beaucoup d’amis du côté du Lubéron, de Gordes, du IXe arrondissement de Paris.

 Finies les invitations chez la gauche caviar, bobo, ecolo et bien pensante. Et pourtant, et pourtant, l’idée n’est pas si stupide mème si elle est politiquement, socialement, médiatiquement incorrecte.

D’abord une vérité : tout bon professionnel de la politique sait qu’il ne faut jamis faire alliance avec des gens qui vous sont proches sur l’échiquier. Pourquoi ? Parce que si vous chassez sur le meme terrain, en fait vous ètes organisationnellement concurrents. Ils viennent manger votre pain, votre gamelle. Ce fut l’erreur de Georges Marchais, il a fait alliance avec les socialistes et non seulement il s’est fait avaler tout cru par les bourgeois, mais il a perdu les classes travailleuses sur sa gauche.

programme_commun_1972

C’etait en son temps, le dilemme de Chevènement et du Ceres : avec qui faire alliance? Avec l’aile gauche du PS c’etait le risque de se faire marginaliser, enfoncer. Avec la deuxieme droite rocardienne, c’etait les ennemis jurés, les anti productivistes, les adeptes de la croissance molle, tout ce qui repulsait les Chevènementistes. Pour survivre, le Ceres aurait dû faire alliance avec ses ennemis, de la deuxieme gauche ou troisieme droite comme on veut. S’ils l’avaient fait, ils seraient encore en selle maintenant.

PLUS DE BERTEZ EN SUIVANT :

Notre idée est que les alliances politques, au niveau des appareils, marchent, c’est le cas de le dire,  sur la tète. Elles ne correspondent en général à rien de profond et durable. Elles conduisent à l’impuissance, aux moutons à 5 pattes, elles s’avèrent incapables de modifier le cours des choses, encore moins le cours de l’histoire.

Une alliance qui se veut efficace, qui n’est pas simple complicité de circonstance entre professionnels de la politique qui defendent leur gagne pain et leurs prébendes , une telle alliance doit se former presque spontanément , organiquement au niveau des couches sociales, au niveau des gens, au niveau populaire.

Comment réussir à bouter les kleptocrates, ploutocrates ,  hors de France, rétablir le franc et la souveraineté monétaire, lutter contre les délocalisations, les importations à bas prix , objectifs qui sont objectifs communs du front de gauche et du front national si ceux qui défendent ces options, ces choix vitaux et vigoureux restent ennemis? Seuls ils ne pèsent rien leurs voix sont neutralisées, c’est le cul de sac pour l’expression de millions et millions de personnes qui constituent la majorité de la population travailleuse française. À eux deux, ils sont quasi le premier parti de France. Et quel parti !!! Le fer-de-lance, actif, motivé, apte au combat.

D’ailleurs ils s’adressent à la mème » clientéle », passez l’expression , elle est ignoble. Ils ont dans leur nom, leur appellation,  quelque chose de commun, le mot Front, et cela veut dire quelque chose pour ceux qui connaissent l’histoire.Et puis, cela n’a trompé personne, l’épisode de Henin Beaumont c’est une crise de jalousie de Mélenchon à l’egard de Marine , la haine , tous les amants le savent et l’ont vécu, est tellement proche de l’amour! Ce qui repulse le plus souvent, les psy vous le dirons c’est ce qui attire irresistiblement et qui parait interdit. Mais la transgression, cela existe.

Qu’est ce qui les divise ? C’est évidemment la question des étrangers et de l’immigration. Mais est-ce bien vrai, sur le terrain, dans les foyers, dans les ex corons? Le communisme à notre connaissance n’a pas brillé par l’accueil des juifs, par la gentillesse et la commisération à leur égard. Nous pensons que personne ne le contestera. Et puis n’y a-t-il pas eu le fameux, maintenant passé sous silence, pacte entre Hitler et Staline?

D’accord c’est vieux et depuis les communistes ont fait plus qu’amende honorable avec le parti des fusillés. Mais quand on veut une chose que l’on considère comme essentielle, il faut quelquefois faire des sacrifices, et mettre son mouchoir sinon dans sa poche , du moins sur son nez. Et puis en y réflechissant bien, si le PC et le Front de gauche sont contre les délocalisations, pour le « produire francais » , ce qui est une forme de préférence nationale ,  c’est à dire  s’ils sont contre le fait que le travail français soit fait par les étrangers, quelle difference y a t il entre la situation dans laquelle  les étrangers font  ce travail chez eux, c’est la délocalisation , ou viennent le faire en France, c’est l’immigration. Concrètement c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Lutter contre l’immigration et lutter contre les délocalisations c’est concrètement la mème chose, c’est refuser que l’étranger prenne le pain des français.

 

L’operation de génie, pour qui ,bien sur a le mème cadre d’analyse que nous, ce n’est plus à notre époque l’opération de Mitterrand qui a empéché l’unification de la droite par la montée et la diabolisation du Front National, l’opération de génie dans la grande lutte sociale et nationale historique en cours c’est la division des couches populaires.

BRUNO BERTEZ Le Samedi 16 Juin 2012

llustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON :

7 réponses »

  1. Il y a un troisième qui pourrait faire la jonction !
    Dupond Aignan serait un très bon leader pouvant unir les deux fronts…

    J'aime

  2. Samedi 16 Juin : Elysée/Merkel qui croire ?

    À la suite de l’entretien vendredi entre Hollande et Merkel l’Elysée a diffusé, sauf erreur des TV , un laconique « les entretiens entre Merkel et Hollande ont été fructueux ».

    Ce n’est pas l’avis de la presse internationale qui elle résume, en disant que Merkel a averti Hollande que s’il persévère dans la politique annoncée, il va détruire l’Eurozone en introduisant la crise de la dette souveraine en France mème.

    Merkel aurait ajouté, il va falloir parler de la différence croissante dans les forces économques respectives entre la France et l’Allemagne ;

    The Telegraph titre d’ailleurs : « la tension monte alors que Angela Merkel attaque l’économie francaise »

    La chancelière a démenti les rumeurs et possibilités de « quick fix » des problèmes de l’Eurozone et surtout refusé toute discussion sur les eurobonds, arguant que cela ne servirait qu’à masquer les divergences entre l’Allemagne et les économies déclinantes comme celle de la France.

    Notre commentaire :
    -1 Le mensonge et la dissimulation règnent en maitre en France , comme si on pouvait mentir dans un monde ouvert et concurrentiel

    -2 Le réveil pour les Francais va ètre difficile après les législatives et mème très rapidement après

    -3 Plus que jamais nous sommes persuadés de la justesse de notre pronostic sur le reniement de Hollande et des socialistes et le clash avec les syndicats car face au monde exterieur ils n’ont aucun atout en mains; Ils devront évoluer vers le pacte fiscal, la tutelle et si ils veulent rester dans l’Eurozone, vers l’intégration c’est à dire la perte de souveraineté. Le programme de Hollande reprend toutes les erreurs de 81/82 alors que la situation est cent fois pire. Les Francais ne sont pas vraiment préparés.

    En passant les marchés ont confirmé notre analyse à chaud de bail out espagnol, c’est un échec. C’est le premier pas sur le long chemin des bail out du souverain espagnol; Le 10 ans espagnol est a 6,96% apres avoir touché les 7%; La hausse hedomadaire des taux espagnols est la plus forte jamais intervenue.
    Outre le fait que le bail out est une ineptie fondamentale, nous avons souligné et expliqué que c’etait une imbécilité technique car il rendait de séniors à subordonnés les autres emprunts. Mathématiqement il les devalorisait. C’est cette dévalorisation que les marchés ont tout de suite prise en compte ;

    Contrairement à la presse MSM et aux officiels, nous ne pensons pas que le résultat des élections grecques, quel qu’il soit, puisse ètre game changer.La Grèce est ingouvernable et c’est la seule chose qui importe.

    C’est la mème analyse que nous faisons pour la France, elle est postélectoralement ingouvernable car

    -1 L’élection a clivé, repolarisé

    -2 La legitimité de Hollande et du PS reposent sur, en étant sobre au niveau du vocabulaire, un malentendu

    L’Italie, elle aussi, est en train devenir ingouvernable apres la chute de confiance à l’egard de Monti.

    Nous ne serions pas étonnés si, effectivement, conformement aux rumeurs de fin de semaine des initiatives de la BCE étaient prochainement annoncées.

    J'aime

    • apparament l’effondrement de l’italie et de l’espagne font baisser les taux français,hollande ne se retrouve pas en position d’urgence pour une fois et il en use.les socialistes ne s’attaqueront jamais aux rentes,on s’achemine vers des hausses de prélevement qui vont tuer l’economie un peu plus.c’est écrit.on peut s’attendre a un effondrement total en europe dans lequel l’allemagne sera entrainée.hollande est soit faible soit visionaire….

      J'aime

  3. Tiloulilouli, tilouliloula ! (c’est la BBC) Lundi, nous serons bien le 18 juin ?

    Je rappelle que c’est un 18 juin que le Général de Gaulle à lancé de Londres son célèbre appel au peuple français.

    Quand au 18 juin 2012 ? J’cré ben que ça va être pareil ? Enfin presque, ce sera :

    LA « PELLE » DES FRANÇAIS de Hollande ?

    Comprenne qui pourra ! Ouch !!!

    J'aime

  4. Excellent comme d’habitude.
    Mais une précision très importante s’avère nécessaire concernant le Front de Gauche.
    Ma remarque ne concerne que Mélanchon et certains de ses leaders mais pas ses électeurs qui sont semblables à ceux du FN.
    Mélanchon n’a créer le FG que pour diviser l »électorat populaire et affaiblir le FN (anti système, pour le retour au standard or …).
    Il a parfaitement réussi sa mission puisque aux présidentielles le FN n’a fait que 17 % alors qu’il devait dépasser 25 %.
    Aus législatives il a empêché Marine Lepen d’être élue.
    La preuve?
    Aux présidentielles quelques minutes après 20 heures au premier tour il a appelé à voter le PS.
    Aux législatives idem.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s