A Chaud!!!!!

L’Europe fâchée avec les chiffres ou victime du syndrome grec? : la Cour des comptes européenne veut plus d’efforts et de rigueur chez Eurostat

L’Europe fâchée avec les chiffres ou victime du syndrome grec? : la Cour des comptes européenne veut plus d’efforts et de rigueur chez Eurostat

La Cour des comptes de la communauté européennes a adressé un carton jaune à Eurostat, l’organisme statistique européen, et aux Etats Membres, qui « n’ont toujours pas complètement mis en œuvre le code de bonnes pratiques de la statistique européenne ». « Les récentes initiatives de la Commission destinées à donner un nouvel élan pour arriver à un respect total du code de bonnes pratiques vont dans la bonne direction, mais elles ne règlent pas tout », estime l’organisation au sortir d’un audit, jugeant qu’il « subsiste des ambiguïtés concernant les éléments du code qui sont juridiquement contraignants », ce qui complique la vérification et l’application des règles. Le contrôleur rappelle que l’audit ne concerne en rien la fiabilité des statistiques mais seulement le processus qui les produit.

 

Eurostat est accusé de ne pas avoir conçu le programme statistique européen 2008-2012 « comme un outil de planification, de suivi et de responsabilité efficace ». L’organisme a certes amélioré la gestion des subventions, mais pêche encore au niveau des marchés publics. « Le projet de programme 2013-2017 offre l’occasion de remanier le SSE (Système Statistique Européen) pour le rendre plus efficace et plus flexible, pour autant qu’il soit complété par des valeurs cibles et des étapes précises », selon la Cour, qui préconise notamment de renforcer le système des statistiques européennes pour lui garantir une indépendance professionnelle, des ressources suffisantes et une supervision effective, et prévoir des sanctions et des mesures d’amélioration rapides pour les cas où les normes de qualité ne sont pas respectées, et d’appliquer intégralement le code de bonnes pratiques. Elle évoque aussi un renforcement de l’indépendance professionnelle du statisticien en chef de l’Union européenne en le nommant pour un mandat d’une durée limitée et de revoir systématiquement les priorités en matière de statistiques et encourager l’innovation dans ce domaine. Enfin, il convient de simplifier la gestion des subventions d’Eurostat et de stimuler la concurrence lors des procédures de passation de marcs. Le programme statistique européen définit les objectifs en matière de développement, de production et de diffusion des statistiques européennes. L’enveloppe financière du programme 2008-2012 en cours est de 274 millions d’euros

Source Boursier.com sep12

A PROPOS!!!!!! du Vendredi 21 Septembre :  Tiens, tiens a- t-on peur d’ouvrir les boites de Pandore? par BRUNO BERTEZ

   Nous attirons l’attention sur la reprise ci dessus. Elle est loin d’être bénigne. Enfin !!! on se préoccupe, doucement, discrètement certes, on se préoccupe de la qualité des statistiques européennes; A votre avis pourquoi le fait-on aujourd’hui? Le problème est ancien et nous l’avons maintes fois dénoncé, tout en accusant pèle mêle : les gouvernements, Eurostat , la Commission, la BCE, d’incompétents et de tricheurs. 

Pourquoi croyez vous que depuis des mois nous dénonçons les statistiques espagnoles comme fausses, trompeuses, fallacieuses?

Tout simplement parce qu’elles le sont. 

Et c’est la raison de base pour laquelle l’Espagne hésite à demander un bail out officiel, classique; elle sait qu’il devrait dans ce cas y avoir des audits et on découvrirait les multiples pots aux roses. 

Il y a des moyens de recouper les statistiques européennes, des moyens internes, des moyens externes, et quand on fait le travail , le compte n’y est pas. De la à dire que tout est bidon, il n’y a qu’un pas que nous avons franchi depuis longtemps. 

Encore récemment , nous étions très étonnés des chiffres de GDP  en Europe, ils ne collent pas avec les données que l’on recolle avec les échanges internationaux. L’effondrement des exportations de certains pays vers l’Europe nous dit que les chiffres de GDP en Europe  sont gonflés, surestimés et que l’activité en Europe est beaucoup plus dégradée que les chiffres officiels ne le disent.  Il n’y a pas qu’Eurostat qui est en cause, tout le monde l’est à divers titres. 

Le plus grave c’est que tout ce qui est caché finit, un jour par être révélé; Ce sera le cas en Europe, ce sera le cas en Chine, ce sera le cas aux Etats Unis ou nous ne cessons de clamer que c’est ENRON généralisé. 

Et on voudrait confier la surveillance des banques à la BCE!  Pourquoi ne pas faire garder les moutons par les loups ou les jeunes filles par DSK!

Nous vous parlerons un jour du scandale des usines de dessalement espagnoles financées par les européens.

2 réponses »

  1. Vendredi 21 Septembre Tiens, tiens a- t-on peur d’ouvrir les boites de Pandore?

    Nous attirons l’attention sur la reprise ci dessus. Elle est loin d’être bénigne. Enfin !!! on se préoccupe, doucement, discrètement certes, on se préoccupe de la qualité des statistiques européennes; A votre avis pourquoi le fait-on aujourd’hui? Le problème est ancien et nous l’avons maintes fois dénoncé, tout en accusant pèle mêle : les gouvernements, Eurostat , la Commission, la BCE, d’incompétents et de tricheurs.

    Pourquoi croyez vous que depuis des mois nous dénonçons les statistiques espagnoles comme fausses, trompeuses, fallacieuses?
    Tout simplement parce qu’elles le sont.

    Et c’est la raison de base pour laquelle l’Espagne hésite à demander un bail out officiel, classique; elle sait qu’il devrait dans ce cas y avoir des audits et on découvrirait les multiples pots aux roses.

    Il y a des moyens de recouper les statistiques européennes, des moyens internes, des moyens externes, et quand on fait le travail , le compte n’y est pas. De la à dire que tout est bidon, il n’y a qu’un pas que nous avons franchi depuis longtemps.

    Encore récemment , nous étions très étonnés des chiffres de GDP en Europe, ils ne collent pas avec les données que l’on recolle avec les échanges internationaux. L’effondrement des exportations de certains pays vers l’Europe nous dit que les chiffres de GDP en Europe sont gonflés, surestimés et que l’activité en Europe est beaucoup plus dégradée que les chiffres officiels ne le disent. Il n’y a pas qu’Eurostat qui est en cause, tout le monde l’est à divers titres.

    Le plus grave c’est que tout ce qui est caché finit, un jour par être révélé; Ce sera le cas en Europe, ce sera le cas en Chine, ce sera le cas aux Etats Unis ou nous ne cessons de clamer que c’est ENRON généralisé.

    Et on voudrait confier la surveillance des banques à la BCE! Pourquoi ne pas faire garder les moutons par les loups ou les jeunes filles par DSK!

    Nous vous parlerons un jour du scandale des usines de dessalement espagnoles financées par les européens.

    J'aime

  2. On peut être à peu près sûr de l’effet de cette remise en question de l’un des foutoirs bureaucratiques du N° 1, l’ancien chef des Jeunesses Maoïstes Barroso. C’était déjà raconté par Zinoviev dans les Hauteurs Béantes:
    LE RAPPORT DU NUMÉRO UN
    Cela fait longtemps qu’on ne vous a pas vu, dit le Membre. Je suis trop pris, dit le Bavard. On écrit un rapport pour le Numéro Un, qui veut faire un rapport spécialement pour nous. Et de quoi parle-t-il, ce rapport? demanda le Membre. Je ne sais pas, dit le Bavard. On le saura quand on l’aura entendu. Le Membre dit que de son temps, le Chef composait ses discours de son propre chef. le Bavard dit que le Chef ne savait même pas écrire. C’est tout simplement qu’il y avait moins de rapports et, de plus, leurs auteurs ne les ont pas conservés pour une raison ou pour une autre. Le plus souvent pour une raison. Bon, dit le Membre, mais sérieusement? Sérieusement, dit le Bavard, voilà comment ça se passe.
    Nous avons remarqué nous-mêmes que nous avions besoin d’être redressés et redirigés. Alors nous l’avons fait savoir en haut lieu. Il fut décidé de nous redresser et de nous rediriger, et cela fut rapporté à qui de droit. Et ainsi de suite jusqu’aux Adjoints.
    Et comme le Numéro Un fut repris par le besoin de se mêler de ce qui se passait, on lui indiqua cet objectif commode. Il donna à ses Adjoints l’instruction de préparer un rapport d’environ quatre heures. Les Adjoints en donnèrent l’instruction aux Suppléants, qui la transmirent aux Responsables et aux Secrétaires. Et ainsi de suite, jusqu’à votre serviteur. Mais nous, en bons aristocrates de l’esprit, nous ne nous occupons pas de cette affaire.
    C’est pourquoi nous avons confié la tâche de préparer ce rapport aux plus médiocres, plus ignares et plus abjects Exécutants, dont la seule idée est d’arriver par tous les moyens, ou bien qui ont déjà désespéré d’arriver où que ce soit. Ils vont composer une bouillie informe, faite de chiffres gonflés, de citations aberrantes et d’idées plagiées et déformées; puis ce flot de verbiage absolument creux s’ébranlera vers le haut. A chaque étape, on lui fera subir des perfectionnements : on exclura les phrases qui pourraient être interprétées d’une autre façon, on ajoutera des phrases qui ne pourraient être interprétées ni d’une façon, ni d’une autre, on donnera aux formules trop tranchantes une forme aérodynamique, on arrondira les chiffres, etc.
    Une immense armée de responsables à hauts et bas revenus se disséminera dans les villas secrètes, les sanatoriums et les voyages d’affaires. Pendant au moins six mois, les dossiers vont circuler de haut en bas et de bas en haut pour perfectionnements et vérifications. Enfin, le texte, imprimé en gros caractères et portant tous les accents, atterrira sur le bureau du Numéro Un. Au document, les spécialistes joindront un texte d’observations que le Numéro Un devra faire sur le rapport, et, après la ratification du Numéro Un, le texte du rapport redescendra pour les derniers perfectionnements.
    Il est vrai que cette fois-ci, on le mettra tout simplement ail panier, car le texte définitif du rapport, compte tenu des observations du Numéro Un, est déjà prêt pour la lecture et se trouve depuis longtemps dans la pièce d’à côté, chez l’Adjoint spécialisé dans la question.
    Lorsque l’occasion s’en présentera, le Numéro Un, non sans avoir fait quelques répétitions, lira le rapport, en mélangeant tous les accents et en déformant tous les mots étrangers. Alors, le document deviendra un monument d’une importance historique. Il sera édité en’ trois volumes illustrés et commentés. La Revue publiera des éclaircissements, des échos, des éloges, des promesses et, bien entendu, des critiques de ceux qui se trompent et ne comprennent pas. Le Prétendant écrira un éditorial, avec des citations du Numéro Un, des Adjoints et des Suppléants, dans la proportion de 50-10-1 pour chaque page. On nous fera étudier le rapport dans toutes les institutions qui sont prévues à cette fin.
    Et alors, nous comprendrons ce que nous avons fait, ce que nous devons faire et ce que nous ne devons faire en aucun cas. Le Membre dit que c’était, bien sûr, du roman-feuilleton. Même lui écrivait ses travaux tout seul. Le Bavard dit que c’est sans doute pour cela que le Membre se faisait régulièrement taper sur les doigts. S’il avait suivi l’exemple du Numéro Un, on aurait pu trouver ses brochures à gros tirage dans tous les vécés. Le Schizophrène dit qu’il n’y avait rien de feuilletonesque dans le schéma du Bavard, car, lorsqu’il s’agit d’opérations de masse, la plus grande sagesse coïncide avec la plus grande sottise.
    Si bien que du point de vue du résultat final, il importait peu que le rapport fût écrit par des esprits exceptionnels ou par d’exceptionnels dégénérés. Et, comme, pour toute une série de raisons bien connues, ces derniers sont préférables aux premiers, ce sont eux qui rédigent ces rapports, et ces rapports s’avèrent plus intelligents que s’ils avaient été écrits par des esprits exceptionnels.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s