Art de la guerre monétaire et économique

La cible française.

La cible française. 

Ce n’est pas la première fois que les institutions mondiales, certains de nos lecteurs diraient mondialistes, désignent un pays à la spéculation. C’est maintenant classique, quand un pays déplait, on lâche dessus ce que l’on peut appeler la Wolfpack.

 

Il y avait, ces derniers temps déjà, des touches sur la France.

Elles se précisent.

Ainsi le FMI vient, à un moment tout à fait choisi au hasard , de désigner la France à la meute de la communauté spéculative mondiale. 

« La perte de compétitivité de la France risque de devenir plus sévère, si l’économie française ne s’adapte pas et ne fait pas ce que font ses partenaires commerciaux majeurs en Europe notablement l’Italie et l’Espagne  » 

Réfléchissez. 

La France doit faire, prendre les mêmes mesures pour faire comme les pestiférés.

Donc c’est déjà la désigner comme telles, dans le même groupe. Il est vrai que Hollande ne cesse de réclamer son appartenance à ce groupe!

 L’Espagne et l’Italie sont engagés dans des programmes de dévaluation interne, de baisse du niveau de vie, bref dans une recherche primaire de compétitivité façon klepto et FMI réunis. 

Leur objectif est de vendre plus, en particulier, aux Français: Mais si la France fait la même chose, cela annule les efforts de l’Italie et de L’Espagne. 

Donc il faudra recommencer un tour et faire rouler à nouveau le sinistre tonneau des danaides de l’austérité. 

Pourtant Hollande et Ayurault font déjà de gros efforts, au mépris de leurs promesses électorales, hélas, visiblement ce n’est pas encore assez.

BRUNO BERTEZ Le Mercredi 7 Novembre 2012

llustrations et mise en page by THE WOLF

3 réponses »

  1. Il est évident que ce n’est pas assez, les hausses d’impôts vont provoquer une chute du commerce et risque d’être stérile en résultat final et fiscal, chute de rentrée de TVA, chômage etc.
    Tant que l’état ne diminuera pas sa voilure, nous serons toujours en danger et ce gouvernement ne veut pas y toucher, la cible est logique et ne me surprend nullement.
    Le résultat des privations qu’ils imposent aux Français sera négatif sur la durée, on va tout droit vers une crise à la Grecque c’est une évidence.

    J'aime

  2. Ils seraient justement bon que les marchés fassent comprendre à la bande d’incompétents qui nous gouvernent que la plaisanterie a assez duré…mais tout vient à point à qui sait attendre.
    Pour l’instant les émissions se passent bien sans que je sache vraiment qu’elle est l’influence de l’Etat sur la faiblesse des taux, je ne suis pas certain que l’Italie présente plus de risques que la France hormis peut-être un état moins fort.

    J'aime

  3. les socialistes sont des candides roublards mais aucun n’est un économiste digne de ce nom, pire, ils n’écoutent pas les spécialistes, comme de bons professeurs des écoles qui croient tout savoir ( voir notre médecin ministre du budget qui reste accroché à sa croissance en 1013 pour préparer 2014 !!!!) c’est pitoyable car même des gens de simple bon sens voient le mur arriver vitesse grand V

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s