Apple, roi de l’évasion fiscale offshore

Béquilles

Mon-05-Nov-2012-Apple-accused-of-tax-dodging-in-Britain-again-macworld-australiaAu moment où le gouvernement suisse s’apprête à entrer en négociations avec l’Union européenne au sujet des statuts spéciaux qui permettent aux multinationales de payer un minimum d’impôts sur sol helvétique, on ne saurait trop lui recommander la lecture de ce rapport de Carl Levin (mais qu’est-ce qu’on fera sans lui!), président d’un sous-comité d’enquête du Sénat américain sur l’évasion fiscale. En quarante pages, il décrit comment Apple, la si sympathique société du si entreprenant Steve Jobs, a évité de payer des impôts sur des dizaines de milliards de dollars de bénéfice. Pour cela, elle a utilisé une toile de sociétés offshore où même une araignée ne retrouverait plus son chemin. De plus – et cela intéressera particulièrement la Suisse – Apple a payé en Irlande « 2% d’impôt sur le bénéfice ou moins depuis 2003 », selon ses propres dires, alors que le taux officiel y est de 12%. Cela ne…

Voir l’article original 694 mots de plus

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s