Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

La France se lance dans la préservation des librairies Par Mish

La France se lance dans la préservation des librairies Par Mish

Dans son nouveau numéro de stupidité économique, la France s’en prend à Amazon pour protéger les libraires.

Le Parlement Français, dans une tentative de protéger les libraires du pays face à la dominance du détaillant en ligne Américain Amazon, vient de ratifier une loi qui empêchera les vendeurs de livres sur internet d’offrir un service de livraison gratuit à leurs clients.

Pas vraiment en odeur de sainteté auprès des politiques français, le géant américain Amazon vient de subir un gros revers avec l’adoption par l’Assemblée Nationale de la fameuse proposition de loi interdisant de cumuler frais de port gratuit et remise de 5% autorisée sur le prix unique du livre dans l’hexagone.

A l’unanimité, les députés ont ainsi soutenu la proposition qui va maintenant prendre le chemin du Sénat où elle devrait passer là aussi sans trop d’encombres. Pour Aurélie Filippetti, il s’agit donc d’une victoire et la ministre de la culture a d’ailleurs rappelé que, pour elle, Amazon pratique la vente à perte, argumentant sur le fait que la gratuité des livraisons n’existe pas dans les pays où il n’y a pas de prix unique du livre!!! Pour Filipetti il ne fait aucun doute qu’une fois toute concurrence écrasée et les librairies traditionnelles éradiquées par Amazon, la firme de Jeff Bezos n’hésitera pas une seule seconde à remonter les prix. Une fois la proposition de loi intégralement validée, la décote de 5% ne pourra plus être appliquée sur le prix du livre mais sur son tarif de livraison…

Dans la journée de jeudi, la Ministre de la Culture Aurélie Filippetti, à l’origine de la proposition, dénonçait la stratégie de dumping employée par Amazon et accusait la société d’offrir un service de livraison gratuit pour contourner les lois Françaises sur le prix des livres.

Le gouvernement socialiste de François Hollande entame une politique de lobby dans l’Union Européenne en vue de réguler les plateformes de vente par internet et cherche à imposer des taxes au niveau international aux sociétés telles que Google, Facebook et Amazon au sein des pays dans lesquels leurs sites sont utilisés.

Défendre les produits culturels de la France face à la menace de compagnies et de produits Américains est une idée phare auprès de tous les partis. Les partis politiques dominants ont tous supporté la nouvelle loi, qui devrait être ajoutée à la législation de 1981 qui autorise une réduction maximale de 5% sur le prix fixé du livre.

Qu’arrive-t-il à ces imbéciles ? Non seulement ils fixent le prix des livres, ils fixent également leurs frais d’envois.

Pire encore, la France cherche à imposer une taxe internationale à Google, Facebook et Amazon dans les pays où leurs sites sont utilisés.

Grands dieux… Personne ne bénéficiera d’une telle idiotie, si ce n’est une poignée de propriétaires de librairies médiocres. Tout le monde en sortira perdant.

Ces imbéciles viendront un jour à taxer le soleil pour oser nous apporter de la lumière gratuite.

Quoiqu’il semblerait que l’Espagne ait devancé la France sur ce point. Pour plus de détails, je vous conseille de lire ceci : Spain Levies Consumption Tax on Sunlight.

Preuve que l’imbécilité n’a pas de limites, l’Espagne a émis un ‘décret royal’ imposant une taxe à ceux qui décideraient de profiter de la lumière du soleil. L’Etat menace de pénalités s’élevant jusqu’à 30 millions d’euros ceux qui oseraient recueillir illégalement l’énergie solaire sans payer de taxe.

Cette taxe est juste suffisante pour s’assurer que les propriétaires ne puissent pas accumuler de l’énergie solaire pour moins cher que les tarifs proposés par les fournisseurs d’énergie subventionnés par l’Etat.

Je vous conseille de lire cet article tiré d’Energias Renovelables, traduit de l’Espagnol via Google : Le secteur photovoltaïque, stupéfait

« Le Secrétaire d’Etat pour l’Energie, Alberto Nadal, a ratifié un décret royal selon lequel des taxes de consommations doivent être imposées à ceux qui désirent installer des panneaux solaires sur leur toit. La taxe, appelée ‘péage sur réserve’, est suffisamment importante pour rendre plus avantageux les tarifs proposés par les fournisseurs subventionnés par l’Etat. »

S’ils avaient autrefois été à la tête du pays, ces idiots auraient protégé les fabricants de carrosses face à la compétition injuste d’Henry Ford et de l’industrie automobile. 

Par Mish Global Economic Analysis Publié le 08 octobre 2013

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-la-france-se-lance-dans-la-preservation-des-librairies.aspx?article=4543902816G10020&redirect=false&contributor=Mish.

10 réponses »

  1. Amazone va juste faire baisser le prix du livre pour y inclure le prix du transport. Se qui contournera royalement la bétises de nos élus, et mettra « livre + transport payant » = « livre + transport gratuit » 🙂 🙂
    Ils sont vraiment trop c.., il faut vraiment les virer ….

    J'aime

  2. j’étais client d’amazon jusqu’a ce que…..:j’ai commandé une imprimante qui n’est jamais arrivée.impossible de me faire rembourser,impossible de répondre aux mails d’amazon,tout est organisé pour éviter les contacts clientèle.j’ai du passer par ma banque pour exiger remboursement,et miracle tout s’est débloqué .voila,maintenant j’irai acheter de préférence dans les magasins de proximité ou il y a un contact

    J'aime

  3. Une pure stupidité ,mais avec un parti encore officiellement socialiste on s’attend à tout…Je passe sur la prochaine « Chypriotisation » de notre épargne!Et pas la peine d’aller en Suisse c’est fini!Reste le Delaware …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s