Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Politique Friction du Jeudi 19 Décembre 2013: Douce France/Croissance-Emploi-L’embellie n’a pas duré. Et la rechute semble rude! Par Bruno Bertez

Politique Friction du Jeudi 19 Décembre 2013: Douce France/Croissance-Emploi-L’embellie n’a pas duré. Et la rechute semble rude! Par Bruno Bertez

Vous vous souvenez de la campagne électorale ? Vous vous souvenez des premiers pas européens de François Hollande et de Moscovici. Oui, bien sûr, c’est encore présent dans toutes les mémoires. Ils n’avaient de cesse de proclamer qu’ils étaient partisans d’une politique de croissance ! Encore ces derniers mois, au cours de l’été, les dirigeants français faisaient les gros bras et assaut de rodomontades. On allait voir ce qu’on allait voir, la croissance était là. Ils le savaient, ils l’avaient vue. Hélas, après une toute petite amélioration technique, la conjoncture française a à nouveau piqué du nez. L’embellie n’a pas duré. Et la rechute semble rude.

Permalien de l'image intégrée

 Il y a toute chance, avec pareils chiffres, que les prévisions optimistes de l’INSEE pour le 4ème trimestre ne puissent être tenues. Et ce malgré les ventes artificielles réalisées en anticipations de la hausse de la TVA dans certains secteurs comme l’automobile.

Alors qu’une amélioration semble effectivement se dessiner un peu partout, la France, fidèle à sa singularité, fait quasi-cavalier seul, si l’on en juge par la chute des indices Markit qui viennent d’être publiés.

European services PMIs comparison European manufacturing PMIs comparison

 France vs. Germany GDP growth and PMI

Le Markit Flash PMI fait ressortir une baisse de quasi tous les indices, on redescend aux niveaux les plus bas atteints il y a 7 mois :

–          Le Composite Output Index chute à 47 contre 48 en novembre

–          Le Service Activity Index chute à 47,4 contre 48 en novembre ; c’est un plus bas de 6 mois

–          Le Manufacturing Output Index s’effondre à 45,3 contre 48 en novembre, plus bas de 7 mois

–          Le Manufacturing PMI lui pour sa part revient à 47,1 contre 48,4 en novembre, là aussi plus bas de 7 mois.

Tout glisse, que ce soit dans le secteur manufacturier ou le secteur des services. A noter que les baisses sont plus sensibles encore que celles de novembre. Ce qui est frappant, c’est la chute des services, ce qui traduit bien le malaise intérieur puisque les services concernent surtout l’activité domestique.

Les entreprises interrogées soulignent la réduction des commandes nouvelles et l’attentisme des principaux clients.

Du côté de l’emploi, les choses ne vont guère mieux. Les embauches ont continué de baisser en décembre ce qui fait que l’emploi dans le secteur privé français a baissé 21 mois sur 22, au cours des deux dernières années.

France GDP vs PMI & jobless claims

Les marges des entreprises souffrent, coincées entre d’un c ôté la hausse des coûts et des prélèvements, et de l’autre côté l’impossibilité de répercuter n’importe quoi dans les prix. Ceci explique que l’inflation reste plus faible que les moyennes normales.

Le mouvement de décélération de l’inflation touche même les services alors que, traditionnellement,  c’est un secteur qui est protégé et bénéficie d’un certain pouvoir de fixer ses prix.

Permalien de l'image intégrée

L’analyste de Markit fait le commentaire suivant : « Les derniers flashs PMI de cette fin 2013 pour la France donnent une image inquiétante de la santé de l’économie française. Le retour à la contraction en novembre a été suivi d’une réduction encore plus forte en décembre en raison de la chute des commandes. Les clients se montrent réticents à nouer de nouveaux contrats et de nouveaux engagements. Les entreprises espèrent que cette réticence de la clientèle se terminera à l’aube de la nouvelle année ».

Nous vous rappelons que le gouvernement français, que le chef de l’entreprise France, ont encore déclaré il y a quelques jours que l’économie française « avait vraiment émergé de récession ».Les officiels français sont dans le déni le plus total, ce qui n’a rien d’étonnant, mais leurs déclarations trompeuses risquent de peser sur la gestion des entreprises. Une entreprise qui croit à la reprise promise par les gouvernants, non seulement ne réduit pas ses stocks assez vite, mais elle a tendance à les laisser gonfler ; ceci fait qu’elle est prise à contrepied quand elle constate que la demande finale n’est pas au rendez-vous. Les fausses indications économiques de propagande sont coûteuses pour le pays et elles aggravent les difficultés des entreprises, en même temps que, progressivement, elles ôtent toute crédibilité aux responsables.

Si on prend un peu de hauteur, on doit remarquer que l’atténuation du rythme de l’austérité en Europe et le glissement de la consolidation fiscale n’ont guère interrompu la mauvaise tendance de l’économie française. Pas plus que le ralliement du très grand patronat. Le pays profond reste inquiet, comme en témoignent  les publications des PME et TPE (voir La Lettre des TPE par exemple). L’incertitude règlementaire et fiscale a été ranimée ces dernières semaines pour des raisons purement politiciennes et nous avons le sentiment que cela va peser lourd en cette fin d’année.

Permalien de l'image intégrée

BRUNO BERTEZ Le Jeudi 19 Décembre 2013

llustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON: 

   NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE (Source et Remerciements Maitre Confucius)

FRANCE:..prédictions 2014 de Saxo Bank, « France dans le trou », chute de 40% du CAC 40, explosion sociale et politique en europe…taxation des déposants….alors qu’on se félicite pour le moment des taux d’emprunt bas de la France

http://www.dailymotion.com/video/x18ii2d_les-previsions-chocs-de-saxo-bank-pour-2014-steen-jakobsen-dans-integrale-bourse-17-12_news

http://www.challenges.fr/economie/20131218.CHA8527/10-predictions-pour-2014-qui-font-froid-dans-le-dos.html#xtor=EPR-14-[Quot10h30]-20131219

http://www.lesechos.fr/opinions/analyses/0203194097958-pourquoi-les-marches-ne-tueront-jamais-la-france-638367.php

FRANCE:…total va perdre 500 millions

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0203198876087-raffinage-petrochimie-total-va-perdre-500-millions-d-euros-en-france-cette-annee-638188.php

http://www.lesechos.fr/opinions/analyses/0203194097958-pourquoi-les-marches-ne-tueront-jamais-la-france-638367.php

FRANCE:…crédit conso repart un peu (signe des difficultés financières)…LE MONDE passe à 2€ (malgré ses subventions)….garantie des loyers devient facultative

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203198670905-les-francais-boudent-un-peu-moins-le-credit-conso-638163.php

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/medias/actu/0203199244132-le-monde-passe-a-deux-euros-en-janvier-638194.php

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/12/19/la-garantie-des-loyers-mesure-phare-de-la-loi-logement-devient-facultative_4337229_3224.html

Chômage : inversion, quelle inversion ? demande l’Insee

http://www.boursier.com/actualites/news/chomage-inversion-quelle-inversion-demande-l-insee-559731.html

4 réponses »

  1. L’exception française ? DÉKÉSSÉ ?

    Tout ceci est bien joué voyez vous …. disait la propriétaire d’un manège forain
    qui répétait en boucle cette affirmation péremptoire, pour inciter les chalands
    à se risquer à ses jeux étranges.

    Aussi, un de mes amis avait l’habitude de dire que tant que les trois mots magiques
    n’avaient point été dit, le truc pouvait pas marcher ? J’ai vérifié ? C’est pas faux son truc !

    Alors voilà, EN GRANDE PREMIÈRE ET UNIQUEMENT POUR LES ZÉLUS DE CE BLOG MERVEILLEUX, je vais vous dire (à voix basse) les trois mots magiques à ajouter
    pour que ça fonctionne :

    ROUNTZ, ROUNTZ, ROUNTZ !

    Voilà, vous savez tout.

    Maintenant, juste à faire monter cette affaire là
    vers les sphères dirigeantes ET LA CROISSANCE SERA LÀ !

    TOUT CECI EST BIEN JOUÉ VOYEZ VOUS ?

    Ou sinon, ben C’EST QU’J’AURAI RIEN COMPRIS …. MOI AUSSI !

    Pfiouuuuuuuuu ! Quelle déception ?

    J'aime

  2. Oupppssss !

    J’avais oublié de vous dire qu’après la phrase en question, IL FAUT AJOUTER :

    ALLONS Y, ALLONS Y, PARTONS Y, ALLONS Y ! EN BOUCLE ….

    et à trois reprises au minimum ET SURTOUT, EN TENANT BIEN SERRÉ
    DANS LA MAIN DROITE, UNE CUILLÈRE EN BOIS (d’olivier de préférence)

    Vous avez maintenant tout le w.end pour vous entraîner !

    BON W.END ET …. JOYEUX NOËL à TOUS LES HEUREUX CONTRIBUABLES !

    J'aime

  3. En Europe, nous sommes en train de vivre une régression sociale historique.

    Toutes les belles promesses des partisans de la construction européenne ont été détruites par le monde réel.

    Chiffres Eurostat d’octobre 2013 :

    Grèce : 27,3 % de chômage
    Chez les jeunes de 15 à 24 ans : 54,8 % de chômage

    Espagne : 26,7 % de chômage
    Chez les jeunes de 15 à 24 ans : 57,4 % de chômage

    Croatie : 17,6 %
    Chez les jeunes : 52,4 %

    Chypre : 17 %
    Chez les jeunes : 43,3 %

    Portugal : 15,7 %
    Chez les jeunes : 36,5 %

    Slovaquie : 13,9 %
    Chez les jeunes : 31,5 %

    Bulgarie : 13,2 %
    Chez les jeunes : 28,8 %

    Irlande : 12,6 %
    Chez les jeunes : 26 %

    Italie : 12,5 %
    Chez les jeunes : 41,2 %

    Voici quelques exemples de cette régression sociale historique :

    France : avec un million de bénéficiaires, les Restos du cœur battent un triste record d’affluence.

    C’est un bien triste record. Et tout un symbole. Un mois à peine après l’ouverture de la 29e campagne hivernale, et pour la première fois dans l’histoire de l’association, le cap du million d’inscrits a été franchi.

    http://www.rfi.fr/france/20131220-france-un-million-restos-coeur-battent-triste-record-affluence

    Grèce :

    Près d’un tiers des Grecs sans couverture sociale.

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/12/09/pres-d-un-tiers-des-grecs-sans-couverture-sociale_3528051_3214.html

    Economie de guerre au Portugal.

    Le Portugal est un pays exsangue. Le chômage officiel, qui approchait les 20%, a diminué ces deux derniers trimestres «à la faveur» d’une baisse de la population active. Celle-ci est le fruit d’une émigration de masse dont les flux atteignent, voire dépassent, ceux des années 60 qui avaient vu un grand exode des Portugais, fuyant la misère, la dictature et la guerre coloniale. La moitié des chômeurs ne bénéficie pas d’allocation chômage, et on compte par milliers les exclus du revenu minimum d’insertion, des allocations familiales ou du complément social vieillesse.

    http://www.liberation.fr/monde/2013/12/10/economie-de-guerre-au-portugal_965506

    La reprise en Espagne ? Un grand nombre d’Espagnols ne la voit pas.

    « C’est bientôt Noël. Mes enfants vont me demander des cadeaux. Je fais comment ? », se désole Esmeralda Inglés venue, sans l’avouer à son mari et à ses enfants, prendre son petit déjeuner dans le centre d’accueil Caliu de Barcelone et chercher de quoi les nourrir.

    http://www.boursorama.com/actualites/la-reprise-en-espagne–un-grand-nombre-d-espagnols-ne-la-voit-pas-1f1de6234193e59438220f18c0385d12

    Italie : le patronat inquiet pour la cohésion sociale.

    Le patronat italien a mis à son tour en garde jeudi contre les risques de troubles sociaux qui menacent le pays, et ce malgré les signes d’une sortie de la crise économique.

    La Cofindustria, qui regroupe près de 150.000 entreprises italiennes, a revu en baisse jeudi ses prévisions économiques et table désormais sur une contraction de 1,8% du produit intérieur brut (PIB) cette année, contre un repli initialement prévu de 1,6%.

    « Le principal risque réside dans l’éclatement de la cohésion sociale en raison de l’augmentation des manifestations organisées par des groupes qui prônent la désobéissance et le renversement des institutions », a déclaré la branche responsable des prévisions économiques au sein de la Cofindustria.

    http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-marches/italie-le-patronat-italien-inquiet-pour-la-cohesion-sociale-938440.php

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s