A Chaud!!!!!

Politique Friction du Lundi 13 Janvier 2014: Hollande se déguise en JFK, avec un casque de motard sur la tête Par Bruno Bertez

Politique Friction du Lundi 13 Janvier 2014:  Hollande se déguise en JFK, avec un casque de motard sur la tête  Par Bruno Bertez

Les  révélations de Médiapart et du journal Le Point sur la filière qui conduit à l’appartement qui abrite les amours de H et G sont convaincantes. Elles sont étayées, photos, liens et documents à l’appui. Elles sont plus convaincantes que les piètres démentis.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréeIrrésistiblement, tout cela nous a fait penser à Marilyn, Kennedy et la mafia. En réfléchissant, on s’aperçoit que ce n’est pas le fait du hasard, il y a une structure sous jacente de nos sociétés qui se répète. Cette structure, c’est celle d’un mode de vie avec les stars, le pouvoir, l’argent facile, les mécènes et parrains, les tiers payants et facilitants. Bien entendu, comme cela est à la sauce Hollandaise/Française, on joue le remake de façon dérisoire, minable, on a les héros que l’on peut n’est-ce pas ! Hollande n’est pas Kennedy et Gayet encore moins Marilyn.

Chez les dominants, il y a les gens d’en haut et les gens du Milieu ! Ils sont alliés, par le biais du cul, de l’argent, des protections. Les parrains et tiers payants, les flics, les protecteurs, se retrouvent à tous les coins de rue de la politique, ainsi on se souvient du yacht mis à disposition de Sarkozy. C’est l’une des fautes les plus graves de Sarkozy car elle a agi comme le révélateur de quelque chose de profond… et enfoui, caché. On se souvient aussi de MAM en Afrique du Nord, il y a des dizaines d’exemples. Mitterrand dans la Rolls du voyou Pelat, etc.

Nous avons signalé le risque de chantage et de pression sur les hommes politiques, personne dans la pseudo-presse MSM n’a repris le thème, c’est pourtant « là que cela se passe », là que l’affaire d’Etat commence. Mais nous n’allons pas assez loin avec le risque de chantage, le vrai problème,  c’est la pollution de l’esprit de celui qui se met dans cette situation de faiblesse coupable et cachée. Il n’est plus lui même, sujet autonome, sa pensée devient autre, il raisonne autrement. Le menteur, par exemple, cesse d’être lui-même quand il s’installe dans la sphère du mensonge. Tout en est affecté.

Permalien de l'image intégrée

Il est vrai que les médias MSM sont pour la plupart sous l’influence… des parrains. Mais cela ne suffit pas à tout expliquer, il faut introduire la crédulité, la complicité des Français. Si cela marche,  c’est parce qu’ils le permettent. A croire que les citoyens sont tellement désabusés sur le cloaque politico-médiatique qu’ils n’y attachent plus d’importance.

Il fut un temps où la politique s’inscrivait dans le tragique, dans l’héroïsme, elle a sombré dans le drame, la bassesse.

Non content de salir les Français par ses anathèmes fascisants, le pouvoir les éclabousse en plus de sa fange.

Permalien de l'image intégrée

La faiblesse des commentaires et appréciations de la fausse droite laisse pantoise. On attaque Hollande sur les négligences en matière de sécurité, sur les atteintes qu’il porte à l’image de la France, sur les dégâts causés à la fonction présidentielle. Les médias, sondeurs en tête, font dire aux Français balivernes sur balivernes. Ils sont pour la séparation entre la vie privée et la politique. Comme si la question était bien posée. Elle est volontairement truquée bien sûr. Il suffit de poser la question sous cette forme pour avoir 80% de consensus sur la protection de la vie privée, dans tous les cas, il y a des questions qui, de par leur construction, imposent leurs réponses. 

Nous, nous disons autre chose, autre chose de bien plus politique, au sens noble.

Mitterrand, dont on ne donnait pas cher de ses chances, a gagné face à VGE. Pourquoi ? Parce que VGE s’est trouvé affaibli avec ses scandales privés et les différentes affaires auxquelles il a été mêlé. Visites nocturnes à une actrice, cadeau des diamants, etc. Chirac et ses amis en ont profité pour accentuer la rupture avec l’opinion et réduire ses soutiens. Ne parlons même pas du pacte avec Mitterrand. Avec ses casseroles, VGE n’a pas pu rassembler.

Hollande a rassemblé frauduleusement la gauche, il a trompé sa première gauche, il a ridiculisé les électeurs de Mélenchon. Une affaire comme celle qui nous occupe peut et doit faire voler en éclat l’actuelle alliance par défaut de cette gauche fondamentalement désunie et non majoritaire dans le pays. S’il n’y avait pas la soupe des postes et des gamelles, il y a beau temps que cette non-majorité aurait explosé.

La gauche, la première gauche, les républicains et les partisans de réformes profondes, avalent couleuvres sur couleuvres, à un point tel, qu’au lieu de remonter dans les enquêtes et de profiter du rejet de Hollande, elle chute, elle aussi. Elle est la grande perdante et ne constitue même plus une alternative, encore moins une partie prenante aux rapports des forces politiques. Il suffit de voir comment Hollande la piétine sans égards avec cette idée de pacte de responsabilité qui consiste à prendre dans la poche des travailleurs et classes moyennes pour donner au Medef en échange d’un soutien scandaleux.

Vous ne voyez personne expliquer que, si on est en déficit, si on doit souscrire aux engagements du pacte avec Merkel, alors, tout ce que l’on donne aux entreprises doit être pris aux citoyens et singulièrement, prélevé sur le pouvoir d’achat, sur votre pouvoir d’achat. Le fait que ce soit par la fiscalisation est une entourloupe qui masque mal la réalité. On va prélever sur les salaires directs et indirects. Il n’y a que là que l’on peut prendre. Le gisement est là, du côté des salaires indirects et des dépenses sociales et, bien sûr, du côté de l’accentuation de la progressivité de tous les prélèvements. Bref, Hollande va, avec la complicité du Medef, tenter de réaliser le coup de l’Allemand Schroeder. Hollande se propose de faire avec le Medef ce que Sarkozy n’a pas eu le culot de faire.

Tout cela pour quoi? Non pas pour faire une France plus efficace, mois gaspilleuse , plus incitatrice à l’effort, non tout cela pour valider les créances des banques qui détiennent la dette, tout cela pour pouvoir continuer à s’endetter plus et maintenir la fiction d’une monnaie commune, même plus unique, qui ne sert que les Allemands et les ultra-riches et les kleptos. Peu importe à Hollande l’affaissement du pays, la déliquescence accélérée, non, ce qui compte, c’est tenir, garder son poste. Peu importe l’investissement productif, la vraie formation, non ce qui compte c’est le trucage des chiffres du chômage.

L’affaire des relations sulfureuses est une occasion, une occasion unique, de passer le scalpel dans cette fausse majorité illégitime qui a confisqué la souveraineté des Français.

Interrogé au moment des 110 absurdes Propositions qui ont succédé au programme commun PC-PS, Mitterrand a répondu les 110 Propositions vont faire rêver la gauche et ce sont les rêves qui font gagner les élections, pas les réalités. Voila l’occasion de réveiller les Français et de réintroduire un peu de réel.

BRUNO BERTEZ LeDimanche 13 Janvier 2014

llustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

11 réponses »

  1. Sa victime:Valérie Thriller Vit à l’heure actuelle
    « Hospitalisée » ou lobotomisée?
    les secrets sur l’oreiller sont gênant dans ce cas
    « non je dirai rien »
    ou
    « je déballerai tout »
    auront des conséquences
    souvenez-vous « Lady Diana » à Paris »les caméras « en panne »
    En effet des révélations de la part d’une femme trompée à ce niveau de l’Etat
    c’est « une bombe »
    A-t-elle pris des précautions suffisantes?
    sa famille :au cordeau ou pas?
    Des suicides en chaîne? difficile!
    mais depuis 18 mois les ficelles sont tellement grosses,qu’une peau de banane peut suffire
    Les allers et venues dans cet hôpital doivent être passionnantes comme les conversations des toubibs pour la NSA
    qui tient OLD LAND par les « mandibules » pour le traîté Transatlantique
    avec le coup de pouce de « La Valseuse » dit « la « balance » qui profitera de la moindre ouverture
    Bruno
    a parfaitement planté le décor
    Que proposait-il comme mesure pour un Ministre qui n’était pas IRREPROCHABLE?
    On ne va pas s’ennuyer le 26 Janvier pour les infos
    Je me régale à l’avance de voir la suite traitée sur le blog à Lupus
    Chapeau Bruno

  2. nous allons devoir payer pour les erreurs commises par nos gouvernants mais alors qu’est-ce qu’on se marre d’être la risée du monde ! L’image du coq le seul à chanter les pattes dans la merde (cf Coluche) est plus vraie que jamais 🙂

  3. et si toute cette affaire n’était qu’une mise en scène?les médias mentent souvent et ils sont unanimes sur ce coup.De plus ,la disparition de Trierweiler(hopital psychiatrique comme en urss?)est de plus en plus bizarre…

  4. Excellent déroulé de votre analyse, je suis avec attention vos arguments.
    J’essaie de « diffuser » le virus, comme vous dites, surtout les élections approchant mais je n’arrive pas à convaincre de virer la clique au pouvoir depuis 40ans. Honnêtement, c’est dur pourtant dans mon job, c’est du CSP+++.
    (Oui, je sais, voter contre ces salopards est contre nos propres intérêts court-termistes).

  5. Encore un chef-d’œuvre d’analyse. Merci. Cependant les élections arrivent et le désarroi est total. La droite a déçu, la gauche est nulle, Mélenchon et Le Pen ne sont pas envisageables ou crédibles. Quoi faire? On va à la pêche?! Désarroi total, et c’est nous tous qui paieront.

  6. Le penser-faux socialiste dans ses œuvres.

    François Rebsamen est un proche de Hollande; Il a été laissé sur la touche lors de la composition du gouvernement pour des raisons que nous ignorons. Mais ce n’est que partie remise car il a la promesse d’un grand destin dans le prochain remaniement.

    Il n’est donc pas étonnant de le voir ces jours ci sur les plateaux et devant les micros; d’une part il soutient Hollande alors que Valls, concurrent de Rebsamen lui savonne la planche; d’autre part il prépare son entrée en fonction.

    Il a débité les sornettes habituelles et à ce titre il n’aurait normalement pas mérité notre attention-il y a tant à faire et à dire-mais l’une d’entre elles nous parait significative de la pensée structurellement fausse des socialistes:
    « Il faut supprimer la notion de première dame de France ».

    Donc Hollande commet une faute; une erreur, une goujaterie et que propose Rebsamen? La suppression de la notion de première dame de France.

    Voyons cela de plus près.

    Le président se compromet, humilie sa compagne, ridiculise les Français et quelle est la réaction du cireur de pompes qui attend son heure? Demander à Hollande de faire des excuses publiques à sa compagne? Promettre qu’il modifiera son comportement? Exprimer ses regrets d’avoir nuit à l’image de la France et des Français? Déplorer le mauvais exemple qu’il donne de la destruction des valeurs sur lesquelles reposent nos sociétés?

    Non, il veut changer les règles du jeu social; international, le protocole. La maitresse du président doit rester ce qu’elle est, jouer « back-street » attendre qu’il revienne de ses tournées diurnes et nocturnes. Point de vue infâme, déshonorant, humiliant qui ne se pose même pas la question du calvaire que va vivre la dite maîtresse pour peu qu’elle ait un peu d’amour propre et qu’elle tienne à son amant. C’est exactement la conception du fameux repos du guerrier, dans laquelle la femme est réduite à un rôle d’objet qui sert à vider le stress, pour ne pas tomber dans la grossièreté qui normalement s’imposerait face à de pareils goujats. Hélas, Hollande n’est pas Vadim, tout cela n’a rien d’esthétique ou fascinant, on est dans la boue , pas dans l’étincelance du génie.

    Plutôt que de se corriger, de reconnaitre, d’accepter les sanctions, les socialistes relativisent , c’est le grand secret de leur absence de pensée, la relativisation de tout, absolument tout. Les lois économiques, on s’assied dessus, les lois de la bienséance idem, les lois de la politesse etc etc Pour les socialistes, comme pour les enfants sans éducation, pervers, sans autorité paternelle, tout est permis, il suffit de changer les codes . Voilà le fond de leur position. Hélas, si l’homme est la mesure de toute chose, ce n’est pas dans le sens que retiennent nos incultes et analphabètes, l’homme est la mesure de toute chose parce que c’est lui, c’est sa capacité a accéder au symbolique et donc à la science et à la Vérité qui produit cette mesure. Discerner ce qui est vrai, ce qui est bien est un attribut constitutif de l’humain, c’est la conscience qui produit cette capacité. Cela ne signifie absolument pas que l’homme peut prendre ses délires, ses faiblesses, ses perversions pour des normes et que pour être quitte il suffit de changer les normes !

    A notre avis Rebsamen voit loin. Il se place déjà dans le cadre futur dans lequel la femme ou la maitresse d’un Président sera un homme, ce qui ne saurait tarder, et il se dit ce sera une situation ingérable, autant l’esquiver …

    On retrouve l’esprit qui conduit à vouloir imposer la déculpabilisation des homosexuels, par le changement des normes sociales et le mariage. Face à une anomalie en regard des comportements guidés par la nature, l’instinct et des cultures millénaires, on prétend pour dégager la conscience des homosexuels et tenter de supprimer la mauvaise image qu’ils ont d’eux, changer les normes de la société.

    Hélas et nous sommes désolés pour eux, on n’échappe pas à l’œil de la conscience , de sa propre conscience, la culpabilité est en soi parce qu’elle nous est constitutive, elle nous structure en tant que sujet; il vaudrait mieux plutôt que de choisir cette voie du changement des règles , aussi bien en matière homo, qu’en matière de première dame, assumer , voire même exposer sa transgression , c’est ce que font les grands, les très grands ; ils osent prétendre que les règles normales ne s’appliquent pas à eux. Et on les admire s’ils sont vraiment grands !

  7. Pour les camionnettes ‘Police’ devant le 20 rue du cirque rien d’exceptionnel:
    Les places de 21 au coin de la rue leur sont réservées en permanence par marquage au sol + barrières. Il semble plutôt sain qu’ils leur arrive de les occuper

  8. hollande , sous ses airs bonnasses , courrant le cotillon ! elle est bien bonne celle là ; finalement , il a bien baisé son monde sur beaucoup de chose ;

  9. Déjà faut dégager tout ces incapables mafieux et vénaux qui se goinfrent sur notre dos aussi je n’irai pas à la pêche, personnellement je choisirai le parti qui n’a jamais gouverné mais qui représente une force politique non négligeable doublé d’une assise populaire.

    On peut difficilement le traité de pas crédible sans lui faire un procès d’intention à charge alors qu’il n’a jamais participé à aucun pouvoir exécutif tout en respectant le jeu démocratique et même à le promouvoir en associant le peuple par la constitutionnalité du référendum d’initiative populaire et s’il ne fait pas le job (franchement peut on faire pire qu’en ce moment) une fois au pouvoir, je serais le premier à voter pour le faire retourner à ses chères études.

    Ne pas aller voter c’est émettre un chèque en blanc à des escrocs

    Les élections Européennes vont pouvoir nous permettre d’envoyer un message net et clair à cette caste de profiteurs.

    La plus part des décisions sont prises par directives européenne si vous voulez continuer de prendre des quenelles dans le fondement allez à la pêche mais faudra acheter un sacré tube de vaseline et arrêter de pleurer sur votre sort.

  10. Les histoires de coucheries du président me sont égales.Ce qui est plus grave est qu’il ne fait pas son travail de chef d’état et les réformes dont notre pays a bien besoin…

Laisser un commentaire