Art de la guerre monétaire et économique

L’or détenu par les Etats-Unis pourrait avoir disparu (E. von Greyerz)

L’or détenu par les Etats-Unis pourrait avoir disparu (E. von Greyerz)

« Egon von Greyerz, qui avait annoncé le rapatriement de l’or néerlandais un mois à l’avance, a déclaré que le stock d’or des États-Unis, que les pays croient en sécurité à la Fed de New York, a disparu.

stock-or-detenu-etats-unis-aurait-disparu

Voici d’abord un extrait de l’article publié par Egon von Greyerz dans lequel il annonçait le rapatriement de l’or des Pays-Bas, plusieurs semaines avant le communiqué officiel de la Banque centrale néerlandaise (DNB) :

« Nous avons appris de source fiable qu’un rapatriement secret d’or des États-Unis vers l’Europe serait actuellement en cours. En octobre 2014.

L’information contient des détails sur les quantités transportées par une firme mondiale de transport sécurisé, qui sont beaucoup plus élevées que la normale, ainsi que le pays de destination.

Le simple fait que ce rapatriement d’or se déroulerait en secret confirme ce que les investisseurs cherchant la préservation de richesse ont toujours su, à savoir que l’or devrait toujours être détenu sous contrôle direct de son propriétaire. C’est la seule preuve de l’existence réelle de l’or. »


Jusqu’à récemment, la Banque centrale néerlandaise (DNB) avait seulement 11% de son or aux Pays-Bas. Mais vendredi, le rapatriement de 122 tonnes depuis les États-Unis a été officialisé par la DNB, ce qui signifie qu’ils ont dorénavant 69% de leur or à l’étranger, dont la majorité de celui-ci aux Etats-Unis.

Au mois d’octobre, nos sources nous ont dit ce qui se passait en Hollande et nous avions publié une note le 23 octobre, sans mentionner le pays.

Alors pourquoi les Pays-Bas laissent-ils 69% de leur or à l’étranger ? Ils devraient pourtant être inquiets après l’échec du rapatriement de l’or allemand. La Fed n’a livré qu’une partie des 680 tonnes initialement demandées par l’Allemagne et a indiqué qu’elle serait en mesure de rendre le reste de l’or en 2020. C’est la preuve flagrante que la Fed n’a pas l’or allemand ….

Il a probablement été loué ou vendu par la Fed à une bullion bank. L’acheteur était très certainement la Chine et c’est là que l’or se trouve dorénavant. Tout ce qu’a l’Allemagne est une promesse de règlement de contrat papier en or physique de la Fed. Et la Fed pourrait ne jamais trouver de l’or physique aux prix actuels.

L’histoire est la même pour les Pays-Bas. 31% de leur or est maintenant à la Fed, mais cet or est certainement en Chine. Les Pays-Bas ont donc reçu l’or que la Fed a pu trouver, car le reste n’existe probablement pas.

La DNB a déclaré dans un communiqué de presse que « cela peut aussi avoir un effet positif sur la confiance du public. » Il n’y a aucune raison pour que les Hollandais soient en confiance avec 69% de leur or à l’étranger, surtout que la majorité de celui-ci est probablement juste en papier doré.

Dans l’Initiative sur l’or de la Suisse, l’une des exigences est de rapatrier 300 tonnes d’or de l’étranger. 200 tonnes sont censées être à Londres et 100 tonnes en Ottawa. J’ai participé à un débat sur la télévision suisse il y a quelques jours. Lorsqu’on a demandé à Jean-Pierre Roth, l’ancien Président de la Banque nationale suisse, si quelqu’un avait vu l’or, il a juste dit qu’il faisait confiance au Royaume-Uni et au Canada.

Mais malheureusement, il semble que toute cette « confiance » que les banquiers centraux ont dans la Fed et d’autres banques dépositaires est infondée. Parce que quand arrive l’épreuve du rapatriement, une grande partie de l’or détenu par les banques centrales occidentales semble s’être évaporée ».

Goldbroker.com, le 25 novembre 2014

Source originale : Kingworldnews

http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2014/11/26/lor-detenu-par-les-etats-unis-pourrait-avoir-disparu-e-von-greyerz/

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

« Egon von Greyerz, qui avait annoncé le rapatriement de l’or néerlandais un mois à l’avance, a déclaré que le stock d’or des États-Unis, que les pays croient en sécurité à la Fed de New York, a disparu.

stock-or-detenu-etats-unis-aurait-disparu

Voici d’abord un extrait de l’article publié par Egon von Greyerz dans lequel il annonçait le rapatriement de l’or des Pays-Bas, plusieurs semaines avant le communiqué officiel de la Banque centrale néerlandaise (DNB) :

« Nous avons appris de source fiable qu’un rapatriement secret d’or des États-Unis vers l’Europe serait actuellement en cours. En octobre 2014.

L’information contient des détails sur les quantités transportées par une firme mondiale de transport sécurisé, qui sont beaucoup plus élevées que la normale, ainsi que le pays de destination.

Voir l’article original 521 mots de plus

1 réponse »

  1. Georges Marchais aurait dit « voila une question quelle est bonne » !!
    mais se poser la question c’est déjà y répondre,
    or nous sommes obligé a des circonvolutions sémantiques, a des sous entendus, a des pantomines plutôt affirmatives, tout ça car nous ne pouvons plus affirmer des évidences sans nous mettre en danger !

    cf MONSIEUR ( tout en majuscule car c’est un grand Monsieur) Jean Pierre Chevalier qui a osé avoir raison affirmant que la Sté Gale mentait sur son taux de couverture (9% publié et 2,3% réel)
    Heureusement la justice qui a les yeux ouverts sur ces coupables menées, CONDAMNE le Jean Pierre, mais ne condamne pas le Financial Times qui est arrivé aux mêmes taux de couverture et l’a écrit… « ON veut nous faire taire, surtout si c’est la vérité »

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s