Aristote contre Platon

Quelques considérations géopolitiques non conformistes sur la France, l’Allemagne et l’Union européenne Par Pierre Leconte

L’invasion de l’Europe par une immigration incontrôlée la coulera un peu plus économiquement, tout en jetant les bases d’une guerre civile future qui aurait raison de sa civilisation.

De Gaulle a fait ratifier par la majorité du peuple français l’indépendance de l’Algérie comme des colonies françaises d’Afrique et d’ailleurs parce qu’il avait compris que les différences de race, de culture et de religion c’est-à-dire d’identité, comme d’ailleurs la nature exacerbée et violente des relations entre les Européens et les Arabes ou autres ethnies dans des sociétés multi-culturelles, multi-religieuses et multi-ethniques à l’excès, rendaient impossible le maintien de ces pays et l’intégration de leurs peuples dans la Nation française au risque de la voir envahie par des populations étrangères, bien plus nombreuses que les Français de souche et que les Européens chrétiens du sud (Italiens, Espagnols, Portugais, etc.) récemment assimilés en France, qui finiraient par y créer les conditions d’une guerre civile. Sa position n’était pas raciste mais patriotique (ce qui en son temps n’était pas un gros mot). Lisez ses passionnantes confidences à Alain Peyrefitte dans « C’était de Gaulle » et vous en saurez plus sur l’histoire de France contemporaine qu’en lisant tout autre livre.

Hélas, tous ses successeurs, agissant dans le cadre des injonctions de la Commission européenne, de l’OMC et de l’ONU à l’encontre de ce que souhaitait la majorité des citoyens français que l’on a plus consultés, à commencer par Giscard et Chirac (qui ont instauré le « regroupement familial ») jusqu’à Sarkozy et maintenant Hollande, ont ouvert les portes de l’émigration de masse qu’il s’agissait pour de Gaulle de fermer, émigration ayant fait chuter les salaires tout en augmentant le coût des transferts sociaux, donc la dette publique, ce qui a affaibli le marché domestique mais enrichi certaines entreprises avides de main d’œuvre bon marché, peu qualifiée et soumise.

Les vagues actuelles d’arrivée de migrants – émigrés, pour des motifs politiques ou économiques ce qui généralement est impossible à différencier d’autant que les réfugiés « politiques » ne peuvent pas rester durablement sans rien faire dans les pays d’accueil, alors que l’économie européenne est en croissance plus ou moins zéro, qu’y sévit le chômage de masse donc la paupérisation de ses propres populations et que l’endettement public ou privé y est abyssal, couleront un peu plus économiquement l’Europe tout en jetant les bases d’une guerre civile qui aurait raison de sa civilisation (les djihadistes et autres salafistes, au lieu d’être expulsés des Etats européens, étant tolérés de telle sorte qu’ils ont tout loisir d’y poursuivre leurs activités terroristes). Tout cela correspond à un plan concerté (élaboré par le Mouvement Pan-Européen de Coudenhove-Kalergi) mis en œuvre dès avant la création de l’Union européenne actuelle, en parallèle avec la mondialisation de l’économie et de la finance sans frontières, afin de casser les États-nations européens qui sont les seuls à pouvoir les réguler.

https://auberadieuse.wordpress.com/2013/03/08/le-plan-coudenhove-kalergi-le-genocide-des-peuples-deurope/

Ce sont, en outre, les guerres et déstabilisations de toutes sortes menées par les Occidentaux (les USA en tête) en Orient, en Afrique, en Europe et en Asie qui ont exacerbé la question migratoire, les chefs d’État et de gouvernements faisant semblant de ne pas comprendre que si l’Irak, l’Afghanistan ou la Libye, les Balkans (ex-Yougoslavie) ou l’Ukraine, et maintenant la Syrie n’étaient pas les victimes de leurs luttes politico-économiques (maintien de l’hégémonie du dollar US, contrôle de la production de pétrole et de gaz, agression de la Russie et de la Chine par l’OTAN et l’UE pour la domination de l’Eurasie -le « Heartland » selon Halford Mackinder-, etc), rien de ce qu’il se passe actuellement ne se serait produit…

http://www.leconflit.com/article-halford-john-mackinder-1861-1947-57864396.html

http://tv.grenoble-em.com/fr/fgg/quelle-eurasie-leurasie-et-le-heartland-selon-mackinder

http://www.lefigaro.fr/international/2015/06/21/01003-20150621ARTFIG00162-un-ex-diplomate-francais-accuse-washington-d-etre-a-l-origine-de-la-crise-ukrainienne.php#xtor=AL-201

Une intervention occidentale ouverte en Syrie contre le gouvernement d’Assad (qu’il fallait soutenir constamment dans son combat contre les Djihadistes au lieu de l’ostraciser et d’armer ses opposants comme le Front Al Nostra allié d’Al Qaida) mettrait le feu aux poudres (au même titre que celle menée en Libye à l’initiative de Sarkozy contre Kadhafi a conduit au chaos islamiste là-bas ou que la « révolution » ukrainienne montée de toutes pièces par les USA et l’UE, dans le prolongement de l’élargissement sans fin de l’OTAN en parallèle avec celui de l’UE, a recrée une situation de « guerre froide » qui peut à tout moment dégénérer en guerre tout court): outre le risque de voir l’État islamique-Daesh s’installer à Damas puis à Beyrouth (le Liban étant lui aussi en voie de déstabilisation avancée dont la « crise des ordures » n’est qu’un prétexte destiné à casser le seul État d’Orient associant encore musulmans et chrétiens), il y aurait des millions de migrants supplémentaires qui se précipiteraient en Europe…

Toute cette affaire étant exacerbée par le double jeu de la Turquie, qui en profite pour liquider les Kurdes (un deuxième génocide après celui des Arméniens?), ce que la communauté internationale laisse faire,

http://www.zerohedge.com/news/2015-09-08/turkey-invades-iraq-two-battalions-launch-ground-incursion-hot-pursuit-terrorists

comme par la guerre de religion entre Sunnites et Chiites, dont on ne peut pas prédire l’issue finale, d’autant que l’Iran chiite pourrait retrouver son leadership régional au Moyen-Orient du fait de l’accord que les Occidentaux ont signé avec lui dans le cadre de sa supposée renonciation à se doter de l’arme atomique et que l’Arabie Saoudite avec certains Etats du Golfe, par leur radicalisme islamiste sunnite wahhabite, mettent de l’huile sur le feu après avoir aidé, de concert avec les USA, à l’émergence de l’État islamique-Daesh. Tout cela coule de source. On se souvient à cet égard de la réflexion de de Gaulle qui recommandait « d’aller vers l’Orient compliqué avec des idées simples »… 

Important:

http://www.zerohedge.com/news/2015-08-17/officials-admit-isis-al-qaeda-was-creation-us-foreign-policy

http://www.atlantico.fr/decryptage/crise-migrants-pourquoi-syriens-ne-se-refugient-pas-dans-pays-golfe-roland-lombardi-2312905.html?yahoo=1

Comme de Gaulle, encore lui, le conseillait aux Américains lors de son discours de Phnom Penh de 1966, il faut « laisser les peuples disposer d’eux-mêmes sans s’ingérer dans leurs affaires intérieures ». La France actuelle doit cesser toute intervention militaire où que ce soit (en particulier en Afrique subsaharienne où elle envenime les tensions) et favoriser partout des solutions politiques, tout en prenant les mesures radicales visant à éviter le « grand remplacement » de sa population actuelle par des émigrés trop nombreux qui lui sont culturellement, religieusement et ethniquement étrangers, voilà le message gaullien (n’ayant rien à voir avec ceux du Front national ou des « Républicains » -ex UMP- qui ne sont pas clairs en particulier quant aux moyens qu’ils emploieraient pour mettre en œuvre leurs idées) que ses politiciens devraient entendre. Il importe en même temps de consulter le peuple français par référendum, comme l’aurait fait de Gaulle, pour savoir s’il veut plus d’immigration sur son sol, au lieu de laisser Berlin, Bruxelles, Washington ou New York en décider pour lui.

Ce qui n’empêche pas, tout au contraire, de rechercher les moyens de soulager la détresse immense des populations émigrées en leur procurant l’aide humanitaire et économique nécessaire dans les territoires proches de leurs pays d’origine au lieu de les y laisser pourrir (ce qui est surtout le cas des Palestiniens dont personne ne veut), cela étant du ressort de l’ONU et de ses organismes spécialisés, dont hélas l’inadaptation aux grandes questions planétaires devient croissante, d’où la nécessité de créer dans l’urgence une autre organisation en charge des questions migratoires financée par les grands pays industrialisés et la Banque mondiale (BIRD).

L’Allemagne vient de violer les dispositions des accords de Schengen et de Dublin en laissant entrer massivement sur son territoire les demandeurs d’asile, qui auraient dû rester dans le premier État européen les ayant reçus le temps que soient instruites leurs demandes, elle mettra ensuite sous pression tous les États-membres de l’UE et d’autres (comme la Suisse) pour accepter la plupart de ceux qu’elle ne gardera pas. Ce type de conduite est aussi inacceptable que ses diktats ravageurs à propos de la « gouvernance » de la zone euro comme on l’a vu récemment à propos de la crise grecque. A noter que l’Allemagne, depuis qu’elle s’est constituée en État unitaire, a toujours fait les mauvais choix en adhérant successivement à l’impérialisme (prussien), ensuite au fascisme brun (nazi) et enfin rouge (communisme), pour finir par se convertir à l’euro-mondialisme américain dont elle croit à tort qu’il lui assurera enfin le leadership auquel elle aspire. L’écrivain François Mauriac a écrit: « J’aime tellement l’Allemagne que je préfère qu’il y ait deux », formule à laquelle l’ancien secrétaire d’Etat US Henry Kissinger (né Allemand puis devenu Américain) a fait écho en écrivant: « Historiquement, l’Allemagne fut soit trop faible, soit trop forte, pour la paix en Europe », déséquilibre qui s’est aggravé avec sa réunification rendant sa place dans l’UE nécessairement hégémonique parce que faisant mécaniquement des autres États-membres ses vassaux, ce qui n’est pas acceptable pour leurs peuples. Le double abandon par l’Europe de sa « préférence communautaire » au profit du libre-échange globalisé et de ses monnaies nationales au profit de la monnaie unique européenne ayant, en outre, supprimé toute flexibilité économique à l’intérieur de la zone euro (les baisses des salaires s’étant alors substituées aux dévaluations monétaires), l’ensemble est devenu politiquement et financièrement ingérable, ce qui convient d’ailleurs parfaitement aux USA qui de ce fait n’ont pas à craindre la perte de leur hégémonie monétaire mondiale.

Le super-État européen sur le modèle de l’Empire multiculturel et multiracial austro-hongrois des Habsbourg est en marche:

http://www.telegraph.co.uk/finance/11847968/Father-of-the-euro-fears-EU-superstate-by-the-back-door.html

http://www.marketwatch.com/story/germany-at-fault-in-europes-tragic-refugee-crisis-2015-09-04

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/allemagne-pourquoi-angela-merkel-est-elle-si-genereuse-envers-les-refugies-503128.html

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/comme-varoufakis-stiglitz-voit-une-france-intimidee-par-l-allemagne-501685.html

Important:

http://www.atlantico.fr/decryptage/qui-en-europe-encore-souverainete-nationale-capable-resister-allemagne-ulrike-guerot-christophe-bouillaud-guillaume-duval-2237945.html?yahoo=1

http://www.atlantico.fr/decryptage/mais-quelle-est-vraiment-nature-union-europeenne-petit-rappel-allemagne-definition-zone-monetaire-optimale-mathieu-mucherie-2221171.html?yahoo=1

L’Allemagne vient de placer le patron de la Bundesbank à la tête de la BRI:

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/la-patron-de-la-bundesbank-jens-weidmann-elu-a-la-tete-de-la-bri-503166.html

Devenue un « Jurassic Park » gériatrique, l’Allemagne comble son déficit démographique par l’immigration massive destinée à accroitre son « lumpenproletariat », ce qui finira par couler son modèle économique basé sur l’exportation au moment où la plupart des pays émergents et des BRICS n’ont plus les moyens d’importer massivement et où le niveau de vie d’une partie croissante de sa population (34,7% à ce jour), rémunérée par des salaires de misère et sous-employée dans des petits jobs instables non protégés, chute irrémédiablement. Elle n’est pas un exemple à suivre pour les autres pays de l’UE qui doivent, tout au contraire, renforcer leur marché domestique intérieur sans la prospérité duquel ils resteront dans la récession-déflation, ce qui suppose qu’ils obtiennent le relâchement du carcan européen imposé via l’euro et les politiques austéritaires ou bien qu’ils en sortent enfin. Tout État-membre peut sortir de l’UE si la majorité de sa population en décide ainsi, la sortie du Royaume-Uni, si elle avait prochainement lieu, sonnerait le glas d’une Europe anti-démocratique construite contre ses peuples.  

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article6303

http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-09-07/u-k-s-cameron-defeated-in-vote-on-eu-referendum-campaign-rules

Lire Le Figaro du 5 juillet 2015: Revers de la « réussite » allemande, les inégalités se creusent et le taux de pauvreté explose, et aussi

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/la-moderation-salariale-en-allemagne-a-l-origine-des-difficultes-economiques-francaises-502001.html#xtor=AL-13

exposant que l’Allemagne n’est plus la locomotive de l’UE mais un frein majeur à sa croissance.

http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-09-04/german-factory-orders-fell-in-july-in-sign-of-bumpy-recovery

La zone euro est toujours en déflation en dépit des QE de la BCE qui ne servent à rien sauf à entretenir la sur-évaluation artificielle et temporaire des actions européennes:

http://www.pressexaminer.com/ecb-s-nowotny-euro-zone-inflation-may-turn-negative/72802

http://www.gaullistelibre.com/2015/09/avis-de-reprise-illusoire-en-europe-du.html

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/l-economie-portugaise-reste-tres-vulnerable-497059.html

Le Canada et l’Australie sont des Etats démocratiques mais ils pratiquent l’immigration choisie, pourquoi l’Europe devrait-elle agir différemment? En attendant, le devoir élémentaire de ses politiciens est de dire la vérité à leurs concitoyens. Or Hollande s’en garde bien lorsqu’il déclare le 7 septembre 2015 que la France accueillera 24.000 migrants supplémentaires sur deux ans, alors que la seule Allemagne déclare qu’elle va en recevoir 800.000 et que la Commission européenne s’apprête à fixer un quota de 20% desdits 800.000 que la France devra accepter, le chiffre vrai pour la France est en réalité au bas mot de 160.000 par an…

https://fr.news.yahoo.com/hongrie-premier-ministre-refuse-quotas-migrants-125852144.html

http://www.rfi.fr/europe/20150904-europe-divisee-face-crise-migrants?ref=yfp

https://fr.news.yahoo.com/d%C3%A9bord%C3%A9e-par-lafflux-r%C3%A9fugi%C3%A9s-lallemagne-met-en-garde-155025496.html

https://fr.news.yahoo.com/le-flot-migrants-se-poursuit-lue-%C3%A0-l%C3%A9preuve-054050173.html

Quant à décider de vols militaires de reconnaissance français au dessus de la Syrie, la dernière trouvaille de Hollande, il s’agit d’une nouvelle diversion destinée à impressionner l’opinion publique qui ne servira à rien, en tout cas pas à y favoriser la paix. Il n’y a pas d’autre solution pour l’UE que de parler directement avec Poutine et Bachar El Assad pour rechercher une solution négociée, sans continuer de faire le jeu des USA qui ne consiste qu’à accroitre les tensions. Comme Berlin, dont le parti pris pro-américain est avéré, s’y oppose, c’est l’impasse.

http://www.atlantico.fr/decryptage/crise-migrants-intervention-militaire-diplomatie-financement-europe-elle-moyens-mettre-fin-bernard-pinatel-guylain-chevrier-2316616.html

http://www.rfi.fr/europe/20150904-russie-vladimir-poutine-bachar-el-assad-syrie-etat-islamique?ref=yfp

Les USA veulent la défaite de l’armée syrienne légale et de Bachar Al Assad, pas d’une solution politique:

https://fr.news.yahoo.com/etats-unis-demandent-%C3%A0-gr%C3%A8ce-refuser-passage-davions-174322560.html

http://www.voltairenet.org/article187402.html

A noter que les USA et la Russie ont des troupes au sol en Syrie, ce que les USA s’autorisent unilatéralement (sans mandat de l’ONU) tout en dénonçant la présence des forces russes (appelées par le gouvernement légal syrien) par crainte que la Russie et l’armée syrienne légale parviennent finalement à pacifier tout ou partie du pays:

http://www.zerohedge.com/news/2015-09-06/russian-military-presence-syria-risks-confrontation-us-backed-forces-kerry-warns-lav

9 réponses »

  1. Pourquoi pas d’immigration « choisie » en europe?Effectivement il n’y a jamais eu de débat la dessus et il n’y en aura pas.Probablement parce qu’il n’y a pas assez d’emplois,le chomage étant très sous-évalué dans tous les pays.Reste donc l’immigration de peuplement qui permet de sauvegarder l’illusion de croissance(par la consommation),qui permet de tirer les bas salaires encore plus bas et qui donne l’illusion de « rectifier » la pyramide des ages.Rectifier la pyramide des ages est aussi stupide que d’essayer de ne pas vieillir.Il vaut mieux adapter la société a la pyramide des ages,non le contraire.Le brassage des populations a toujours eu lieu naturellement ,il est stupide d’essayer de l’accélérer comme Merkel le fait.Combien de commentaires soulignant l’erreur de Merkel dans les médias?zéro!

    J'aime

    • Je m’ accorde avec votre point de vue mais j’ en regrette l’ étroitesse.
      Celà me met mal à l’ aise d’ entendre toujours parler des pays développés comme les pays du monde rationnel (ou du moins raisonnable) ayant connu la révolution du siècle des lumières. Dans la réalité que voit – on? des masses éduquées mais manipulées par la désinformation qui ne réfléchissent plus et qui plus est n’ ont aucune notion de ce qu’ est l’ altérité et qui vivent dans leur petite société étrangère à la grande société comme disait Tocqueville.Peu de gens réalisent que ces vagues de migrations sont grandement le résultat de l’ incohérence de nos régimes démocratiques dont en premier les Etats – Unis qui, sous couvert de  » démocratisation » engendrent le chaos partout. ET, le bon peuple s’ en fiche tant que cela n’ a pas de sens concret pour lui : les migrants à la frontière hongroise, c’ est un film pas la réalité pour beaucoup de gens qui se sentent spectateurs des évènements, la phrase de Nietzsche sur l’ homme qui préfère voir des ombres dans la caverne plutôt que de voir ce que sont ces ombres me hantent en permanence…..
      Quelque part nous avons choisi de vivre dans l’ irréalité, j’ entends par là que le monde qui peuple notre vie et celui que nous avons projeté et qui ne correspond pas du tout au monde réel … le monde financier à l’ heure actuelle en est la parfaite illustration: le bon peuple est tranquille croyant les choses plutôt bien tenues par les banques centrales normalement au service de l’ intérêt collectif , pendant que quelques uns profitent à vomir du système, que d’ autres en crèvent faute de travail et pire encore s’ accusant de cet état des choses ( t’ es au chômage? normal t’ es nul ! ) .. Un de ces quatre ce système nous éclatera en pleine face réveillant par la même le peuple éduqué mais ahuri. Faute de vouloir au moins y investir notre compréhension, si ce n’ est notre compassion, ce monde là , le vrai , va nous sauter à la figure comme il le fait aujourd’ hui ..;et pas sûr que nous soyons gagnants sur ce coup là….

      J'aime

      • Je suis d’accord avec presque tout mais mon propos était axé sur l’immigration.Sinon le problème de base:la paresse( intellectuelle) couplée a la cupidité.Le bon peuple n’est plus dupe,s’il s’abrutit c’est pour fuir la réalité.Les fondamentaux finissent toujours par triompher (provisoirement)

        J'aime

  2. l’homme de Neandertal a bien disparu. Il est évident les changements font parti du cycle naturel de la vie.
    Ce qui est impensable comme changement, c’est que la religion moyenâgeuse véhiculée par ces populations puisse être la loi de demain. L’athéisme pourrait éviter ce basculement.
    Seulement il y a un os l’élite ne veut surtout pas défaire ce merveilleux carcan religieux qui plonge les peuples dans la médiocrité et la bêtise. Le croyant, l’homme à genoux, doit rester le modèle de conduite populaire.
    « Merkel, selon le site Aletea qui relate l’évènement, a déclaré à l’Université de Berne : « C’est une occasion pour nous d’avoir le courage de pratiquer le christianisme, d’affirmer que nous lisons la Bible ou que nous fréquentons l’Église. C’est une occasion aussi pour nos hôtes musulmans de découvrir les valeurs du christianisme ». Bon courage Merkel qui va jouer des églises qui resteront vides contre des mosquées pleines.
    L’islam, faut-il le répéter, est un système politico-religieux complet et conquérant, basé sur une appartenance au groupe (l’oumma) dans lequel le libre arbitre n’existe pas. Allez demain faire appliquer, en Europe, aux masses musulmanes prolifiques, devenues en outre électrices, l’article 1er de la loi de 1905 : « La République assure la liberté de conscience… » Les 57 pays de l’OCI (Organisation de la Coopération islamique) ont bien adopté le 5 août 1990, au Caire, leur déclaration des droits de l’homme, mais celle-ci n’a rien à voir avec l’originale des Nations Unies de 1948, et dénie la liberté de choisir sa religion et d’en changer tout en proclamant l’inégalité entre l’homme et la femme. Son article 24 est très clair : « Tout les droits et libertés énoncés dans la présente déclaration sont soumis à la charia islamique. » Alors, toujours rassurés ? »
    source atheisme.free.fr

    J'aime

  3. « l’Iran chiite pourrait retrouver son leadership régional au Moyen-Orient du fait de l’accord que les Occidentaux ont signé avec lui dans le cadre de sa supposée renonciation à se doter de l’arme atomique »

    cela fait un an minimum que l’iran (source fiable au première loge, ma source a même travaillé pour saddam et a sympathisé à l’époque avec lui) dispose d’uranium enrichi
    les centrifugeuses sont à 30 m sous terre donc inateignables par GBU bunker buster

    l’accord iranien n’a aucun rapport avec l’uranium : c’est très inquiétant car quel est le vrai mobile alors? j’ai ma petite idée…

    dorénavant, une des facons d’accélerer le cours de l’histoire de France est un coup militaire: tout va tourner au tour de l’armée (de la gendarmerie) ou autour d’éventuels généraux chevronnés seuls garants d’un second tour à l’election presidentielle fair

    Hollande ne pourra plus plaider la b^tise depuis la crise migratoire s’il est un jour jugé pour haute trahison, comme il est d’usage en pareil cas.

    (de même pour sarkozy : vente d’or de la bdf – cf vos extraits d’articles acte politique en opposition absolue à la politique générale gaullienne-: j’ai ma petite idée sur l’acheteur, il ne peut pas vraiment plaider l’idiotie: ce fait « simple » vers le « compliqué » de ses justifications éventuelles l’amenera dans un fort militaire)
    l’acheteur est méthodiquement trouvable (pour la vente alstom on peut facilement inventer des conneries mais là ca va être franchement balèze)
    Et à l’epoque jamais Sarkozy n’aurait imaginé quel boulet serait pour lui cette vente d’or: parce que sarkozy est aussi gaulliste qu’un migrant esquimau n’ a rien compris à l’histoire de France

    J'aime

  4. Je suis désolé mais sur ce point le Front National à depuis fort longtemps tiré la sonnette d’alarme à contre courant des autres partis politiques qui depuis des décennies pratique le clientélisme à coup de subvention aux minorités qui vont devenir majoritaire d »en fort peu de temps faut espérer que ces minorités actuelles seront autant angélique que nous le sommes envers eux sinon on va le sentir passer !…

    J'aime

  5. Huit pays européens.

    Huit pays européens viennent de reprendre le contrôle de leurs frontières : la Hongrie, l’Allemagne, l’Autriche, la République Tchèque, la Slovaquie, la Slovénie, la Croatie et la Finlande.

    Aujourd’hui, les accords de Schengen n’existent plus.

    Dans les faits, les accords de Schengen sont morts.

    Samedi 19 septembre 2015 :

    Migrants : la Finlande surveille sa frontière.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/19/97001-20150919FILWWW00073-migrants-la-finlande-surveille-sa-frontiere.php

    J'aime

  6. En tant qu’homme de gauche, depuis longtemps sans parti de gauche pour lequel voter, je constate qu’il me faut aussi aller sur un site libéral pour lire ce que je pense de la situation actuelle. Je suis en tous points d’accord avec le contenu de ce papier. Ce qui signifie sans doute qu’en France, les bases d’une alliance politiques au-delà du clivage « droite/gauche » parfaitement dépassé est de saison. Cordialement.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s