Cela se passe près de chez vous

Humeur de Loup : Réflexion sur les attaques mondiales contre Trump Par Bruno Bertez

Réflexion sur les attaques mondiales contre Trump

Mon ennemi, c’est le bipartisme qui permet d’éliminer le peuple.

Afficher l'image d'origine

Je n’ai pas une sympathie particulière pour Trump; cette affirmation n’est pas un dédouanement, je ne m’excuse pas d’être favorable « au populisme ». En son temps, j’ai soutenu Berlusconi, je soutiens tous les populistes, qu’ils soient classés à droite ou à gauche, car leur fonction historique est de faire éclater le bipartisme et les fausses alternances. Ils ont une fonction, la plus belle et la plus noble qui soit: celle de faire resurgir les forces de vie, d’espoir, la spontanéité, le désir de vivre et de reprendre sa vie en mains.

Cette fonction est objective, elle les dépasse, eux et ce qu’ils sont; la preuve, le populisme monte partout! Ce qu’il faut considérer dans ce mouvement, c’est cela: le mouvement. Comme dit le philosophe, l’important n’est ni que la porte soit ouverte ni qu’elle soit fermée ; l’important, c’est le mouvement qui permet l’ouverture, la fin de la clôture. Le populisme, c’est la forme « changement », sans contenu prédéterminé, c’est l’aventure. La reprise de la grande aventure de la vie politique, la réouverture de la Frontière. C’est le refus de l’arrêt de mort de tous ces salauds qui proclament la fin de l’histoire.

Les populistes et ceux qui votent pour eux sont les équivalents des « terroristes » en politique étrangère. D’ailleurs, on voit la même mobilisation, les mêmes gens, les mêmes lignes de partage.

La fonction des populistes est une fonction historique, progressiste, elle est de dynamiter le système, de le disloquer, de le fragiliser afin qu’il se réaménage. L’ordre ne sera pas celui des discours populistes; non, ce sera celui qui se construira lui-même, bottom-up, une fois que le travail de destruction aura été opéré. Le vote utile, pour ceux qui votent et veulent être entendus, c’est cela, c’est le populisme.

On vous dit que voter populiste est inutile ; non, c’est le contraire: voter droite/gauche est inutile, car chacun mène la même politique, celle qui est dictée par les intérêts particuliers des classes dominantes. Le droite/gauche, c’est l’impasse, c’est le tourniquet qui fait faire du sur-place. Et cela continuera jusqu’à ce que vous n’ayez plus que vos larmes pour pleurer, mais alors il sera trop tard car subrepticement, « ils » prennent le contrôle de tout, y compris celui de votre âme.

La montée du populisme est un moment de l’histoire moderne , c’est la mise en fusion de forces vives, au sens de forces de vie, qui refusent la mort et la servitude.

Ce bouillonnement soulève le couvercle de la marmite, soulève la plaque de fonte sur ce qu’ils appellent les égouts, mais qui, en réalité, est ce qui véhicule ce qu’il y a de plus clair et naturel: la vie. Et la vie, c’est fait de sang, de larmes et de désirs.

Le populisme a quelque chose de l’ordre du Nietzschéen, de l’ordre du Dionysiaque. Le populisme n’a rien de droite, contrairement à ce que les élites veulent vous faire croire, et aussi contrairement aux analyses fausses de Mélenchon qui n’a rien compris. Le Mélenchon a peur du peuple, peur de la vie, il préfère les livres, la glose et le commentaire de textes. Non, le populisme est au travers, au travers tout les découpages, il est le mouvement qui casse les découpages, qui pulvérise les formes anciennes gérées et imposées par les Maîtres.

train hd trump

Ils veulent faire de vous des petits morts, des objets de l’histoire, et le populisme c’est la manière de dire « non ». Un « non » mis sur ce qui ne peut être par définition qu’un mouvement primaire, non élaboré, puisque nous sommes dans le bouillonnement spontané, non élaboré, non intellectualisé. Non domestiqué. Nous sommes dans le jaillissement de la vie sans conscience d’elle-même.

La montée du populisme est la manifestation politique, le reflet politique de la crise du système: les partis de gouvernement monopolisent la souveraineté pour mieux l’étouffer et pour tromper les peuples. Vous êtes en légitime défense. Voila notre constat et il est développé jour après jour, colonne après colonne.
Notre projet est démocratique, authentiquement démocratique, et nous considérons que seul le peuple peut faire voler en éclats cette pseudo-démocratie mais réelle tyrannie. Et le peuple, porteur de cette rébellion ne peut, à ce stade de l’histoire, s’exprimer qu’au travers des populistes, des gens primaires, des gens qui refusent la règle du jeu dominante.

On prend le bélier que l’on a pour défoncer les portes, les outils que l’on peut pour faire voler en éclats les couvercles des cercueils.

EN BANDE SON 

13 réponses »

  1. Ce qui se passe aux US est passionnant ; un candidat populiste face à la candidate de l’establishment néocons. Un outrancier charismatique face à une technocrate fade dont le principal fait d’arme est d’avoir soutenu son mari après avoir été publiquement cocufiée (Anne Sinclair l’a rejointe dans ce nouveau panthéon de l’héroisme féminin). Je ne m’y attendais pas mais dans ce contexte ma sympathie va aussi à Trump.

    J'aime

  2. Le populisme a en effet ce rôle de remettre de l ordre. Mais il n appartient pas à l.histoire moderne.

    César , qui restaura l ordre et fit de la république romaine mourante un futur empire était accusé par ses détracteurs , opposants d être populiste.
    Nous n assistons pas à la fin de l’empire , mais à la fin de la république.
    TRUMP, c est césar.
    Le chaos ce sera à la fin de l empire. Un siècle ou deux.

    J'aime

  3. 2016… lire ceci Bercoff Jamet : c’est incroyable!

    alors que la saison iv de house of cards sort, il faut relever le fait suivant.
    Precédemment, l’autre série (west wing) avait fomenté l’election d’Obama.
    House of cards devait probablement faire celle de Clinton ( Claire c’est à dire Hillary, quittant Francis pour se… présenter à la présidence, je n’ai pas vu la iV j’attends qu’elle soit piratée.)

    Il est aujourd’hui clair , que trump est celui qui parle de l' » amerique au travail « , chaque jour!
    c’est à dire que cette série l’a en fait servi en préparant l’inconscient collectif, et ne sert pas Hillary

    De même facebook avait élu effrontément obama (et ce cartel (goog facebook aapl…) va le payer très cher si trump est élu):
    aujourd’hui facebook bien malgré lui, logistiquement, fait l’élection de Trump

    J'aime

  4. il faut ajouter aussi une chose qui est inespérée.
    Trump ressemble à Mr Smith au senat (film de capra le plus beau sur la democratie )

    ses meetings sont pleins , en face c’est vide

    la participation va etre exceptionnelle

    J'aime

  5. Bonsoir,

    Je connais mal le parcours personnel de Donald Trump mais il semble’qu’il ne doit sa fortune actuelle qu’à son seul talent et non pas à sa naissance ou à la réussite à un concours, si difficile soit-il. D’autres que lui ne peuvent pas prétendre à cette considération.
    Les médias officiels français brillent rarement par leur clairvoyance sur la situation politique US. Quand on assimile grossièrement par confort le Tea-party à l’extrême droite nationale, il est préférable de se taire. Ce serait au moins faire preuve d’intelligence et de modestie. J’ai pris à ce sujet ma première leçon en 1980 avec la candidature de Ronald Reagan. Considéré comme un piètre acteur, il s’est révélé de loin comme étant le meilleur président de la deuxième moitié du XXème des USA. On n’en dira pas autant de ses successeurs surtout du dernier.
    J’attends encore l’analyse qui me fera voir l’envers du décor, l’extérieur de la taverne, sur ce candidat qui, s’il est élu, comptera pour beaucoup dans notre vie quotidienne. Pour paraphraser le célèbre aphorisme sur le dollar, Donald Trump, s’il est élu, sera sans nul doute notre problème mais sera surtout le président des américains. Nous, nous risquons très certainement d’avoir avant tout un problème à la tête du pays.

    Bonne soirée

    J'aime

  6. En france, le problème pour l’umps va être que trump peut faire 60% (58% record de reagan). c’est facile le pays est en lambeaux, …comme en France

    J'aime

  7. Le chemin est long ! TRÈS LONG …. TRÈS TRÈS LONG jusqu’à l’élection ?
    Et la machine est puissante ? TRÈS PUISSANTE ?

    Trouduc arrivera t-il à la vaincre ? Bonne question ?

    Mais AU FINAL, ce sera un américain(e) qui sera élu et POUR NOUS ….
    ce ne sera que la continuation de notre vassalisation ? Voire son aggravation ?
    Le « maux d’elle » américain ne fait que s’accentuer jusqu’à se caricaturer ?
    Accent – tuer ?

    Pardonnez mon manque de joie exubérante à l’idée de cet avenir probable ….
    pour ne pas dire CERTAIN ?

    Et ce QUELQUE SOIT LE RÉSULTAT DE LA MASCARADE EN COURS.

    Que Dieu ait pitié de nous !

    J'aime

  8. excellente session que je suis en train de visionner
    http://www.maxkeiser.com/2016/03/kr883-keiser-report-global-housing-bubbles/

    à noter, une remarque faite sur jessee livermore, le king, qui nous ramène à trump
    et qui est à mon avis la force principale de Trump,
    rien moins que validée en son temps par FDRoosevelt.

    FDR a nommé Joe kennedy car il était a même de tout nettoyer grace à sa connaissance et à son expertise (en l’occurence dans les combines de WS voire d’autres…)

    Or ai parlé ici que trump avait bcp de similarités avec joe kennedy.
    (joe kennedy, un loup aguerri, a mis GS a 2dollar l’action ce qui est une condition nécessaire pour sortir de l a crise…)

    j’apprends que Joe kennedy était affilié avec jessee livermore:
    on ne peut pas dire que trump est un novice concernant les bulles immobilières ou WSt*

    * ai vu un cas, abermerle house, ou il acheté 6million une maison pledgée pour 100! LOL

    J'aime

  9. Oui, c’est très clair ! que ce soit via le populisme ou autre, l’important, le nécessaire, est de faire éclater le système, ce système sclérosé, à bout de souffle de sorte qu’un autre puisse naître : « on se fout de ce que Trump promet de faire, ou fera ; l’important est qu’il les volatilise tous”.

    Trump sera peut-être « l’american Gorbatchev »

    J'aime

  10. C’est zombies-attak tout azimut sur tout ceux qui ne sont pas encore contaminé par le sida mental … dont Donald Trump est le porte-étendard .
    Comme toujours excellent Bruno Berthez se surpasse ici dans le non-conformisme de combat … sa pensée puissante courageuse et lucide restera dans l’histoire de ce siècle qui commence comme un des phares des plus lumineux et pertinents pour montrer le chemin dans le renouveau qui se fait jour et qui comme toujours commencera par l’Amérique avant de s’imposer chez nous .

    J'aime

  11. Exactement, c’est exactement ça: un bélier
    Il est clair qu’il sait très bien que s’il atteint la présidence (vivant!),
    il sera partout bridé, son but est de faire péter la machine infernale
    et c’est ce que veut essentiellement le peuple américain.
    Il est impossible de changer la trajectoire du système établi, la seule solution
    c’est de tous casser.
    C’est bien pour cela qu’il ne parle pas d’un programme et de promesses claires,
    ça n’a aucune importance, pas plus pour lui que pour le peuple, qui semble bien
    comprendre l’enjeu: casser la baraque!
    Donald est un révolutionnaire qui n’a pas l’ambition de gouverner le pays sous
    les règles actuelles, il a bien trop peu d’alliés dans les administrations qui sont
    toutes verrouillées par les néocons, pour espérer changer quoi que se soit
    au système.
    D’où la terreur de l’establishment qui n’a aucun moyen (légal) de contrecarrer
    ce projet.
    Ça risque de faire très très mal, mais le peuple américain est courageux et
    compétent; pour organiser ou réorganiser, ils sont bons aussi…
    Et ce sera bon pour l’Europe et pour le reste du monde.
    L’Amérique pourra se retrousser les manches et s’occuper de remettre le pays et les
    institutions en ordre plutôt que de tenter d’asservir le monde; capacité que leur
    oligarchie dominante a définitivement perdue.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s