1984

Mème si les Européens en ont assez de l’interventionnisme américain , Préparez-vous à offrir le service après-vente des bombardements !

Les Européens en ont assez de l’interventionnisme américain Par Ron Paul

Le Premier ministre ukrainien, M. Yatsenyuk, a démissionné dimanche, quatre jours seulement après que les Hollandais ont voté contre l’entrée de l’Ukraine dans l’Union européenne. Ces deux évènements indiquent clairement que le coup organisé par les Etats-Unis en Ukraine n’a pas offert au pays la liberté et la démocratie promises. Ils suggèrent également un profond mécontentement des Européens face à l’interventionnisme de Washington.

Selon les gouvernements des Etats-Unis et de l’Union européenne – chose qu’ont beaucoup répété les médias grand public – le peuple ukrainien s’est soulevé de sa propre volonté en 2014 pour se débarrasser d’un gouvernement corrompu et allié de Moscou, pour venir rejoindre le camp pro-occidental. Selon ces gens, le personnel du gouvernement américain qui a distribué des cookies et est entré en scène à Kiev pour pousser le peuple à renverser leur gouvernement n’a rien eu à voir avec ce coup.

Quand la Vice-secrétaire d’Etat américaine, Victoria Nuland, a été filmée se vantant des 5 milliards de dollars dépensés par le gouvernement des Etats-Unis pour « promouvoir la démocratie » en Ukraine, elle ne voulait absolument pas dire que les Etats-Unis avaient eu quoi que ce soit à voir avec la chute du gouvernement d’Ianoukovitch. Quand elle a été filmée en train de dire à l’ambassadeur américain à Kiev que le Premier ministre Yatsenyuk était le choix des Etats-Unis, elle n’a absolument pas sous-entendu que les Etats-Unis avaient interféré avec les affaires internes de l’Ukraine. Les néo-conservateurs considèrent encore les rumeurs d’une implication des Etats-Unis comme une « théorie de la conspiration ».

Je ne doute pas que l’ancien gouvernement était corrompu. La corruption est l’apanage des gouvernements. Mais selon Transparency International, la corruption du gouvernement ukrainien est aujourd’hui similaire à ce qu’elle était avant le coup. L’intervention américaine a donc échoué à régler le problème, et le gouvernement installé par les Etats-Unis tombe aujourd’hui en ruines. Le chaos que traverse l’Ukraine peut-il être qualifié de nouvelle réussite de Washington ?

Mais venons-en au vote hollandais. Le rejet du projet de l’Union européenne d’accueillir l’Ukraine parmi ses rangs démontre le niveau de frustration et de colère en Europe face à l’interventionnisme de Washington dans les affaires politiques de la région aux dépends de la sécurité et de la prospérité des Européens. Les autres pays membres de l’Union européenne n’ont même pas osé organiser un référendum sur la question.

Bruxelles soutient l’intervention des Etats-Unis au Proche-Orient, et des centaines de milliers de réfugiés qui cherchent à échapper aux bombardements accablent aujourd’hui l’Europe. Les gens doivent payer toujours plus de taxes pour venir en aide aux victimes des politiques de Washington.

Bruxelles défend les projets de changement de régime en Ukraine, et les citoyens européens entendent dire qu’ils devront porter le fardeau de la transformation d’une cause désespérée en un pays digne des standards établis par l’Europe. Combien coûterait-il à l’Europe d’adopter l’Ukraine en tant que membre ? Personne n’ose le dire. Mais les Européens en ont assez de voir leur dirigeants respecter les demandes de Washington et de se retrouver à en payer les frais.

La colère monte, et il est impossible de savoir jusqu’où la situation pourra aller. En juin prochain, le Royaume-Uni votera sur la question d’une possible sortie de l’Union européenne. La campagne de sortie allie des conservateurs, des populistes et des progressistes. Peu importe ce qui en ressortira, ce vote sera d’une grande importance. Les Européens en ont assez de voir leurs dirigeants de Bruxelles détruire leur sécurité financière et politique en cautionnant l’interventionnisme de Washington. Personne n’oserait appeler ces récentes interventions des réussites, et les Européens le savent.

D’une manière ou d’une autre, l’empire des Etats-Unis touche à sa fin. Reste à savoir ce qui manquera en premier : l’argent ou les alliés. Mieux vaudrait pour les Américains de demander à ce que prennent fin ces politiques le plus tôt possible.

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-les-europeens-en-ont-assez-de-l-interventionnisme-americain.aspx?article=8304980968H11690&redirect=false&contributor=Ron+Paul.&mk=2

Grèce : « Les réfugiés que vous voyez sont les djihadistes de demain »

media_xll_8565236Le ministre grec de la Sécurité Nikos Toskas a mis en garde contre la possible radicalisation de migrants désespérés par la situation dans le camp d’Idomeni, près de la frontière avec la Macédoine.  « Ceux que vous voyez aujourd’hui sont les djihadistes de demain », a ainsi déclaré le ministre Toskas à la chaîne de télévision Skai. Il a entre autre appelé les autorités à reconsidérer leur gestion d’une situation devenue critique.Toskas craint que des organisations terroristes comme Daesh viennent recruter de nouveaux combattants parmi les nombreux réfugiés présents sur place, fatigués et désespérés (…)Source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/34762/Crise-des-refugies/article/detail/2672170/2016/04/11/Les-refugies-que-vous-voyez-sont-les-djihadistes-de-demain.dhtml

Préparez-vous à offrir le service après-vente des bombardements Par Bruno Bertez

13001283_10208624050256844_3462341169576721071_n

Attendez-vous à un gros arrivage de migrants et autres « réfugiés ».

Dans le lot il y aura certainement des envoyés d’ISIS. Nous vous rappelons le sous-jacent du terrorisme : nous faisons la guerre chez eux, ils font la guerre chez nous.

Les USA viennent d’envoyer les bombardiers B52, spécialistes du carpet-bombing- la destruction pure et simple qui rase tout-dans la région. On va détruire et raser pour des centaines de millions de dollars a estimé le Pentagone qui ose prétendre que les frappes seront sélectives !

Ceci est conforme à ce que nous avions annoncé il y a quelques semaines après analyse des discours du commandement américain.

Attendez-vous à ce que vous, vous soyez sollicités pour faire le service après-vente de ces bombardements qui vont mettre des centaines de milliers de personnes sur les routes. A chacun sa tâche, les USA bombardent et vous, vous accueillez.

A lire également dans le Huffington post: 90 % des frappes de drones tuent d’autres personnes que celles qui sont visées. Qu’importe, comme le dit le loup de la Fontaine, “si ce n’est toi, c’est donc ton frère”.

http://www.huffingtonpost.com/entry/civilian-deaths-drone-strikes_us_561fafe2e4b028dd7ea6c4ff

Commentaire adjuvant :

Vous vous étonnez qu’ils nous haïssent ? La guerre actuelle procède de la même logique que celle des nazis : ils niaient le caractère humain des victimes collatérales, ici on fait la même chose, on refuse de voir que ce sont des hommes, des femmes et des enfants et on fait semblant de se racheter en s’en servant pour compléter « le grand remplacisme » des mondialistes. On importe des gens à qui on a d’abord nié l’humanité.

EN BANDE SON

5 réponses »

  1. « les hollandais ont voté contre l’entrée de l’ukraine »
    Qui a voté pour ?

  2. « Vous vous étonnez qu’ils nous haïssent? »

    La haine crée des barrières entre les hommes qui passe par l’érection de murs et de frontières, rendant difficile la libre circulation des marchandises humaines ou matérielles.

    Hypothèse de boutefeu : et si la haine était le remède contre cette mondialisation qui nous assassine tous à petit feu? A chacun son territoire et que chacun ait la pleine possession de son PROPRE territoire!

  3. Migration ou invasion ? je me demande quel est le meilleur terme a employer.

    Le pire est que tout cela est orquestrè . Notre vielle civilisation va disparaître a petit Feux..

    Bonsoir depuis Madrid

    Marian

  4. !
    il y a des rumeurs comme quoi cela va dégenerer au moyen orient

    declaration clinton / daesh
    la hausse du brut permet aux protagonistes d’en découdre
    top gun dans la mer baltique
    cycles de reunions fed obama biden
    à MT
    panama papers=> bcp de recomposition à attendre en afrique dans les nat resources (recomposition militaire)

    contrairement à ce qu’on dit c’est la cata depuis un mois ci dans le RETAIL en chine et à dubail par exemple=> faut qu’il se passe quelquechose absolument

Laisser un commentaire