1984

Mondialisation/Mondialisme : La 5ème Colonne Et Ses Zélotes Utiles Du Système Par Master T (Avec Note du Lupus)

La 5ème Colonne Et Ses Zélotes Utiles Du Système Par Master T

Le premier constat que je fais de la situation actuelle est que celui-ci offre des similitudes avec les années 1920 en Allemagne.

La grande dépression entrainait l’Allemagne impériale un peu plus encore dans son tourbillon crisique, elle qui avait perdu sa guerre face à l’Angleterre thalassocratique et cette France, complice malheureuse, embarquée par ses élites et ses alliances pernicieuses.

La véritable raison de cette guerre reposait sur l’idéal de puissance/jouissance anglo-saxon et une domination contrariée qui devenait compliqué par une Allemagne en développement industriel, elle qui allait devenir encore plus puissante avec le cordon ombilical énergétique du Bagdad-bahn.

La fin de la 1ère guerre mondiale fut achevée par le Traité avilissant de Versailles… la fin des souverainetés nationales européennes du XX1ème siècle par des traités européens tout aussi scélérats, dont le plus emblématique fut celui dit de Lisbonne, d’abord rejeté lors d’un référendum populaire, par le peuple incrédule français puis validé à sa suite par leur parlement collabo… sa 5ème colonne.

Les conséquences dans les 2 cas nous ramènent tout droit à une profonde humiliation aux conséquences passionnelles parfaitement connues pour l’Allemagne d’alors et à découvrir bientôt pour la France d’aujourd’hui.

Aux traités des traitres, on rajoutera qu’une crise économique majeure continuait d’enfoncer le pays teuton des années folles dans une folie monétaire hyper-inflationniste puis d’une grande dépression. La destruction du rêve germanique se transformait en cauchemar continu, tout comme le rêve européen semble en prendre la route.

A la crise économique et aux désillusions empilées les unes après les autres, voilà maintenant que nos élites décident pour nous ce qui représente, selon l’état de leur cœur, la Fraternité : au nom des droits de l’Homme on exporte des guerres illégitimes en vue d’établir des foyers démocratiques sur une terre brulée et balisée par nos satanées bombes incendiaires. La culture occidentale répandu sur brulis nécessite un engrais humain nommé islamisme radical ou modéré… selon les intérêts et objectifs défendus par l’élite oligarchique car à eux seuls revient l’insigne honneur de définir le bien comme le mal et à nous de gober la pilule rouge de leurs crimes et de leurs mensonges… nous faisant devenir les complices placides de ces crimes contre l’Humanité.

A ces crimes en série, on nous crée une hémorragie des peuples que l’on convoie jusque sur nos terres et c’est au nom de la Fraternité dévoyée que nous devons les accepter tous, comme solde de tous comptes et au titre d’un sévice après-vente de leur croisade narcissique.

Photo published for La fin de l’Union européenne ?

L’enfer est pavé de (fausses) bonnes intentions… on nous subjugue par les mensonges, on nous contrie et nous séduit par la morale alors même que c’est la guerre importée qui est recherchée par l’élite apatride.

Mon 2ème constat, toujours axé sur l’analogie historique, m’invite encore à noter des similitudes troublantes.

Quand on fait la guerre à son peuple, on se doit de le diviser afin qu’il se livre lui-même à la contagion des passions instinctuelles. Ainsi divisé, il se livre entièrement en se scindant en une opposition frontale qui masquera les vraies responsabilités -les causes premières- et les vrais responsables pour un traitement choquant de ce qui sera présenté comme cause majeure désignée encore par eux, alors même que tout cela ne sera qu’un symptôme monté de toute pièce par une élite soucieuse que son tour de prestidigitateur fonctionne devant des masses rendues fascinées par ses artifices.

Dans cette perspective et pour que le tour réussisse il nous faut un lapin et un chapeau.

Le lapin sera l’extrême gauche radicale appuyée de sa nébuleuse anarcho-libertaire et le chapeau sera l’évanescent spectre islamique.

Il y a une différence fondamentale entre le lapin et le chapeau :

-le lapin est un crétin qui s’ignore puisque sans s’en rendre compte il fait la pige du Système qu’il croit combattre.

-le chapeau quant à lui remplit pleinement sa fonction de servir (en masquant le commanditaire véritable): et le Système et lui-même!. En effet, le terroriste Frankenstein ne doit son existence qu’aux maitres alchimistes de cette cérémonie guerrière, véritable rite de passage vers le nouvel ordre mondial. Le terroriste est redevable du Système pour sa genèse et remplit pleinement sa double fonction de séduction et de répulsif selon les « spectateurs » auquel il se destine. Son but est autant de diviser que de vouloir lui-même régner alors même que cela s’avère tout simplement impossible.

Diviser le peuple français, diviser les musulmans entre eux et les faire s’affronter tous ensemble dans une extase collective en offrant aux dieux auto-sanctifiés le bénéfice de leur impunité, par le sang et les larmes.

Le lapin crétin anarcho-gauchiste marche au même pas cadencé que l’islamo-fasciste, dans des univers séparés mais non parallèles car in-fine leur nihilisme commun y cherchera sa convergence historique quand le processus, alors devenus critique, achèvera son élan entropique/anthropique dans le feu sacrificiel (holocauste)…. Puis, inéluctablement le rideau devra se baisser quand le spectacle se terminera… la haine redescendra comme elle était montée… à petits pas, sournoisement.

Fasciné, le peuple participera à l’orgie dionysiaque organisée par les satanistes et autres psychopathes labellisés pervers narcissiques. Non seulement, ils nous auront avilis mais ils nous auront conduit sur le sentier de la guerre… civile. Car ce qui compte c’est que le sacrifice offert par le peuple alimente la chaudière du Système qui se doit de perdurer en son Etre, quoiqu’il arrive, quel qu’en soit le cout humain… puisque l’Humain n’est que le combustible par lequel la chaudière du Système doit permettre l’éclosion de ce nouvel « ordre noir » mondial.

Si Hitler est né sur les cendres des guerres (mondiale et civile) c’est que le Système avait besoin de son Hérault pour que le « nouvel ordre mondial » post 1945 puisse émerger… il est bien temps pour l’élite de nous faire franchir une nouvelle étape… un nouveau seuil.

Pour que l’Histoire ne se répète pas il nous faut rompre notre servitude face aux « mange-peuple » comme le dénonçait si bien Etienne de la Boétie.

BREXIT, un rite de passage !

Le rite de passage du peuple anglais consiste à trouver le courage de franchir le rubicon… le franchir, c’est accepter la part d’inconnu qui mène au mystère sans équivoque du Nouveau. C’est affronter ses peurs, les dépasser en refusant une autre peur fondée celle-ci sur la dépendance, la tutelle d’un tiers, l’expérience déjà ancrée dans les esprits… l’U.E ils connaissent et ne sont point dupes !

Avant de franchir le seuil vers l’inconnu, on susurre les mantras pro euro à l’oreille des indécis sur les risques pour la tribu nationale, on prophétise le pire car le pire pour les prêtres installés dans le système est de perdre ce pouvoir qu’il leur était jusqu’alors conféré.

Sur le seuil où se décidera cet avenir, la tribu frémira et l’élite installée sentira l’inconfort lui presser les tripes… on retiendra son souffle au moment du dépouillement final, les uns confiant en l’avenir, les conservateurs collabo appréhendant leur futur.

Ci2KMIyWgAY2Mn4

NOTE DU LUPUS

a-the_soul_of_the_wolf-1578368

Du Pourquoi et du Comment les raisonnements à linéarité causale sont à éviter…

Ce qui nous intéresse chez Lupus c’est de repérer les grandes lignes, les grandes tendances pour pouvoir les inclure ensuite dans le cadre d’une dynamique dialectique ou l’analyse porte sur les mouvements des rapports de force…Dans ce cadre-là il est évident que les alliances se font et se défont au gré des gains et pertes de pouvoir des uns et des autres…

Si nous prenons la CGT, un des représentants de la Tendance communiste en France, il est devenu évident qu’après avoir fait alliance avec le mondialiste Hollande en perte de pouvoir, la CGT cherche à s’en détacher pour renouer avec son vrai objectif : instaurer la dictature du prolétariat en France et pour cela elle s’appuie et fait alliance désormais avec ce qu’elle considère comme le nouveau prolétariat : les musulmans… Musulmans qui voient dans cette alliance un moyen de noyauter un bon nombre d’entreprises à commencer par les entreprises publiques ou la CGT et SUD sont bien implantés, sans oublier leur véritable objectif : instaurer la Charia en France…

Pour l’heure Hollande fait mal son job et se révèle un Maître du chaos incontrôlé, c’est pourquoi les Allemands lui préfère le sieur Macron…Le Bordel oui mais pour le profit et seulement au profit des Mondialistes…Sachant que les hommes à abattre restent les Souverainistes d’où qu’ils viennent et ou qu’ils soient, programme commun aux mondialistes, communistes et islamistes QUI CRIENT TOUS EN CŒUR : HARO SUR LE « BAUDET » !

EN BANDE SON

   NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

9 réponses »

  1. Quel bordel mais quel bordel… si on ne suit pas un peu et en dehors de toutes les salades et cette mauvaise soupe qu’on nous sert depuis des années, on est largué.
    Je voyais cela lorsque j’étais sur Facebook… cet espèce de pot de chambre où le moindre geste, le moindre propos était repris et monter en épingle. Parfois je me sentais à un spectacle des wamps avec cancan à la clé et foire d’empoigne chacun luttant pour sa prôse en la croyant la plus vraie.

    Le mal tient déjà que pour la plupart, il ne maîtrisent pas l’économie et les globalistes et ceux qui bossent pour le système (médias et intellectuels faussaires) ont compris avant tout le monde comment aider la populace à se mélanger les pinceaux.

    Ces gens là ont créé un nouveau parti : le communisme-conservateur… 🙂

    La populace marche sur la tête… (mais pour moi ce constat n’est pas nouveau)

    C’est grâce aussi à des Michéa, des Zemmour et des Onfray notamment.. grâce à ces marxistes qui viennent vomir sur le monde moderne en prenant soin de nous rappeler que c’est le libéralisme qui en ait responsable alors même qu’en tant que « philosophes », ils devraient savoir que c’est la gauche qui prône la liberté des mœurs si tant est qu’ils nuancent leurs propos et soient précis sur quel libéralisme : sociétal ou économique..

    Mais la nuance rappelez vous, c’est l’arme des enfumeurs.

    Essayez de critiquer cette clique et vous découvrirez que c’est vous le con qui n’a rien compris… Putain le mal qu’ils font ces enfoirés…

    Bref, tout ça pour dire que si on en revient à votre propos, dernièrement je me suis faite la réflexion de comment les globalistes réussissaient à créer les divisions… s’en est tellement flagrant que personne ne voit rien…

    Prenez l’homophobie : Le mariage pour tous est l’aboutissement de décennies de préparation… on a commencé à mettre les homos en scène via des « Gay Pride »… bien entendu les espèces de dégénérés qui défilaient, étaient une « grosse » caricature des homos… puis vint « Conchita Wurtz, cette espèce de mi-homme mi-femme grand(e) gagnant(e) de l’eurovision (vision de l’Europe)..

    Idem pour l’islamophobie.. les islamistes qui ressemblent à des bêtes et qui rien qu’en regardant la photo on peut sentir leur odeur…

    Une fois que les globalistes ont tiré le portrait de l’homosexuel et de l’islamiste dans ces caricatures poussées à l’extrême… ils leur ont planté un « drapeau » sur la tête…

    A l’heure où les nations disparaissent avec leurs drapeaux dans ce nouveau monde sans frontière, les globalistes créent de nouveaux drapeaux… on ne rassemble plus les gens en fonction de leur racines… non, ils ont décidé d’organiser le monde avec des frontières « idéologiques ».

    Si vous regardez les évènements d’Orlando… il est aisé pour les globalistes de brandir deux drapeaux : celui du coupable et celui de la victime… et en plus, ils viennent vous dire « padamalgam »…

    Padamalgam c’est le mot repris en cœur par tout ceux qui s’opposent aux globalistes.. et rien que là, on voit le niveau de compréhension qui est le leur…

    • Les caricatures sont au sociétal ce que les bulles financières sont à l’économie…

      Ce monde est une illusion.. On est hors sol.

      Obama prix Nobel, Hollande meilleur président, les « ça va mieux », tout ça participe à l’illusion collective… et tout le monde s’étripe sur des illusions.. Peu savent voir au travers de cet écran géant…

      La seule réalité à retenir de cette mafia, ce sont les bombes qu’ils mettent sur la tête d’innocents..

      Ces globalistes… cette mafia financière… c’est quand qu’on l’éclate ?

  2. En dépit des  » rapprochements tactiques » les trois Bêtes,ou plutot les 3 formes de la « Chose »ne pourront que se livrer une guerre à mort-car aucun totalitarisme ne peut accepter d’altérité,encore moins celle d’un totalitarisme concurrent..elles s’autodétruiront,en détuisant le monde…a terme bien entendu ..d’ici la..attendons nous au pire il importe de nous préparer nous-mêmes a la catastrophe générale..

  3. « Le socialisme quel chemin il a fait. Les puissants maîtres du papier monnaie toilette et de l’opinion universelle papier journal l’ont vite arraché aux mains des philosophes et des poètes.

    Mon alstom ! mon pechiney ! mon cac 40! ma secu ! Ils disaient: mon islam de france ! ma réforme de l’orthographe ! mon vivre ensemble ! ma quatrième révolution industrielle! mes toilettes transgenres!  »

    Antonin Bernanos, après son interpellation au côté d’un probable cadet de westpoint ou d’annapolis ou alors que l’on montre sa photo.

    « Something is Going On » – And It’s Worse Than You Thought
    Donald J. TrumpCompte certifié
    ‏@realDonaldTrump
    An: Media fell all over themselves criticizing what DonaldTrump « may have insinuated about @POTUS. » But he’s right:
    http://www.breitbart.com/2016-presidential-race/2016/06/14/hillary-clinton-received-secret-memo-stating-obama-admin-support-for-isis/

  4. Donner des droits à des populations incultes et misérables au lieu de les éduquer dans l’exigence,voila comment les démocraties occidentales ont décidé d’en finir avec elle mêmes.
    Il y a deux façons de combattre la liberté de pensèe:sa suppression pure et simple,et le droit donné aux abrutis de la recouvrir de leurs bavardages.
    Elles ne sont evidement pas antinomiques.

    • il est fabuleux ce mec quand il dit au journaleux qui dénature ses propos : « vous êtes un intellectuel »…

      J’adore comment il rit au nez et à la barbe de cette bande d’empafés…

  5. Lundi 20 juin 2016 :

    Percée du parti populiste M5S en Italie.

    La populiste Virginia Raggi devient la première femme maire de Rome.

    La populiste Chiara Appendino est élue maire de Turin.

    Virginia Raggi, la candidate populiste du Mouvement 5 Etoiles (M5S), a infligé un véritable camouflet au Parti démocrate (PD) du chef du gouvernement Matteo Renzi. Elle vient d’être élue maire de Rome.

    A Turin, une autre novice du MS5, Chiara Appendino, 31 ans, a détrôné avec 54% l’expérimenté maire sortant Piero Fassino, une figure du PD, qui a dénoncé l’appel de la Ligue du Nord de Matteo Salvini, allié du Front national français, à voter pour les deux candidates du M5S afin de battre Matteo Renzi.

    Référendum en octobre

    Pendant des semaines, le chef du gouvernement Matteo Renzi a d’ailleurs tenté de minimiser la portée du scrutin en répétant que « la mère de toutes les batailles » politiques restait pour lui le référendum prévu en octobre sur sa réforme constitutionnelle. Il s’est engagé à démissionner en cas d’échec.

    Le M5S y compte bien. Fondé en 2009 et devenu le deuxième parti du pays avec 25% des voix dès les législatives de 2013, le M5S pioche dans ses propositions à droite comme à gauche, y compris dans les extrêmes, et continue de tisser sa toile aux élections locales, en s’appuyant inlassablement sur la dénonciation d’une classe politique malhonnête.

    « Nous sommes prêts à gouverner le pays », a répété dimanche soir le jeune Luigi di Maio, dauphin pressenti de Beppe Grillo à la tête du M5S. « Et les Italiens nous reconnaissent la capacité de gouverner. Maintenant c’est à Rome et à Turin, après ce sera le tour du reste du pays ».

Laisser un commentaire