1984

Un choc planétaire, le divorce de Brad Pitt et d’Angelina Jolie. Une banalité, les émeutes de Charlotte aux USA Par Michal Snyder

Bien que l’une des plus grandes villes des Etats-Unis est en train de se déchirer, la plupart des Américains semblent plus préoccupés par le divorce de Brad Pitt et d’Angelina Jolie.Alors que la Ville de Charlotte se prépare à une troisième nuit d’émeutes et de violence, les médias ne parlent que de ce divorce avec des titres tels que « Hé, triste divorce soudain de Jolie-Pitt » et tout le monde a un avis sur le divorce d’Angelina Jolie et Brad Pitt… même le Dalaï-Lama. Oui, tout le bruit fait autour du Divorce des Brangelina illustre parfaitement notre décadence morale et sociale, mais ce qui se passe à Charlotte est beaucoup plus important. La confiance en nos grandes institutions s’est brisée, et les Américains choisissent de plus en plus la violence à un discours pacifique.

Depuis longtemps, j’ai alerté à maintes reprises que des troubles civilsallaient éclater aux Etats-Unis. J’ai mis en garde à ce sujet dans mes livres, à la radio et à la télévision. Mais bien entendu, je suis plus connu pour mes articles, et d’ailleurs, voici ci-dessous quelques-uns d’entre eux où j’avais mis en garde sur ce qui allait bientôt arriver…

Michael Snyder: Massacre de Dallas: Je vous avais averti quant à l’arrivée de ce genre de troubles civils en Amérique

Etats-Unis: Hausse des violences, dégradations et troubles civils

Des troubles civils ont éclaté à Baltimore et ce n’est que le début d’un phénomène bien plus important

Préparez votre foyer ainsi que votre voisinage à la violence qui va balayer l’Amérique

J’ai alerté aussi sur le fait que « le mince vernis de civilisation que nous considérons tous comme acquis est en train de s’effacer », et je ne suis pas forcément heureux de l’avoir démontré.

Revenons à Charlotte, il y avait eu un espoir que les choses se calment après les deux premières nuits de chaos à Charlotte, mais alors que j’écris cet article, les manifestants sont déjà massés dans le centre-ville et ce malgré le couvre-feu de minuit imposé par le maire Jennifer Roberts…

De la splendeur à la décadence. Détroit n’est plus que l’ombre d’elle-même.

 

Les manifestants scandaient « Rendez publique la vidéo », tout en bloquant brièvement une intersection près du siège de Bank of America au cœur du quartier des affaires de la ville. Ils ont ensuite continué d’avancer alors que des policiers les surveillaient. Les membres de la Garde nationale équipés de fusils ont également été déployés devant un bâtiment qui servait de bureau pour faire face à une nouvelle nuit de violence dans cette ville au bord du chaos.

Le maire Jennifer Roberts a signé un ordre de couvre-feu allant de minuit à 6 heures du matin, malgré que Kerr Putney, le chef de police de Charlotte-Mecklenburg ait dit qu’il ne voyait pas la nécessité d’un couvre-feu.

A titre personnel, je peux comprendre pourquoi un couvre-feu a été imposé. Personne ne souhaiterait assister à une répétition de cette violence insensée lors des deux dernières nuits. A un moment donné, mercredi soir, les manifestants furieux avaient effectivement essayé de balancer un photographe de presse dans un feu

Parmi les nombreux rapports au sujet de la violence constatée dans la ville de Charlotte en Caroline du Nord mercredi soir, il y a eu un fait choquant en particulier: les émeutiers ont tenté de jeter un photographe de presse dans un feu.

Vous pouvez constater ce qu’il s’est passé via la vidéo de la chaîne locale d’informations en continu de Time Warner Cable

Si vous voulez réclamer justice, ce n’est pas en essayant de brûler vif quelqu’un que vous allez l’obtenir. Je ne sais pas qui peut justifier ce genre de pratiques à Charlotte.

En plus d’essayer de jeter un pauvre photographe de presse innocent dans un feu, les «manifestants» ont également participé à d’autres formes de violence extrêmement inquiétantes. Le résumé qui suit provient à l’origine de Paul Joseph Watson

  • Le vol et le pillage des caisses enregistreuses d’entreprises locales n’a rien à voir avec un mouvement de protestation.
  • Un « manifestant » qui tire sur un autre « manifestant » n’a rien à voir avec un mouvement de protestation.
  • Attaquer physiquement des journalistes n’a rien à voir avec un mouvement de protestation.
  • jeter des pierres du haut d’un pont sur des véhicules qui passent et qui contiennent des familles n’a rien à voir avec un mouvement de protestation.
  • Battre des innocents sur des aires de stationnement parce qu’ils sont blancs n’a rien à voir avec un mouvement de protestation.
  • Briser les fenêtres d’un appartement où des Afro-américains luttent pour le mouvement « Black Lives Matter » n’a rien à voir avec un mouvement de protestation.
  • Détruire votre propre quartier n’a rien à voir avec un mouvement de protestation.
  • Piller la boutique de l’équipe de Basketball des Charlotte Hornets n’a rien à voir avec un mouvement de protestation.
  • Tenter de voler des véhicules et terrifier leurs occupants innocents n’a rien à voir avec un mouvement de protestation.

Ces événements ne sont pas censés se produire à Charlotte.

Nous avons déjà vu d’énormes émeutes dans des villes plutôt pauvres des Etats-Unis telles que Baltimore, Ferguson, Milwaukee et Baton Rouge. Mais ça n’était pas censé se passer dans la ville de Charlotte. Il faut savoir que durant la dernière décennie, Charlotte a été l’une des plus prospères parmi les plus grandes villes des Etats-Unis. Il suffit de lire l’extrait de cetarticle de NBC News

Milwaukee, avant-dernière ville américaine à avoir connu une flambée de violence

 

Charlotte n’est pas un ghetto urbain qui tombe ruine. Charlotte est l’endroit où vous souhaitez aller lorsque vous recherchez du soleil, et une maison flambant neuve dans un nouveau lotissement. Charlotte est une ville prospère où non seulement vous pouvez obtenir un emploi intéressant dans les quartiers d’affaires du centre ville, mais cet emploi vous permettra de louer un chalet confortable dans les montagnes des Appalaches et d’effectuer de superbes escapades le week-end, tout en étant à heure de route des rives sablonneuses de l’Atlantique, facile d’accès depuis la Ville de Charlotte. Charlotte attire aussi bien les jeunes que les personnes âgées, et sa croissance est enviée par de nombreux maires de grandes villes.

Il est important de souligner que la ville de Charlotte a été révélée par le magazine d’actualité américain U.S. News & World Report comme étant l’un des meilleurs endroits aux Etats-unis où il fait particulièrement bon vivre. Cette nouvelle fût une source de fierté pour les citoyens de Charlotte alors que d’autres médias expliquent que leur ville est l’un des meilleurs endroits dans tout l’État de la Caroline du Nord pour élever une famille.

Si des émeutes comme celles-ci peuvent se produire à Charlotte, alors cela pourrait se produire un peu partout aux Etats-Unis.

Maintenant, c’est un moment où nous avons besoin de pardonner, de nous réunir et d’apprendre à travailler à nouveau ensemble. j’ai vraiment apprécié ce que Donald Trump avait dit à ce sujet …

« Ce chaos donne selon lui une mauvaise image des Etats-Unis, « pays blessé », il faut que chacun fasse un pas vers l’autre, se mette à la place de l’autre, a demandé solennellement Donald Trump ».Soulignant les manifestations violentes liées à la fusillade impliquant des policiers à Charlotte en Caroline du Nord, Trump a déclaré: « Ce chaos donne selon lui une mauvaise image des Etats-Unis alors que ce pays est censé être le leader et se doit de donner l’exemple. Comment pouvons-nous prétendre diriger le monde alors nous n’arrivons même pas à contrôler nos propres villes ? »

Malheureusement, il n’y a pas beaucoup d’appels à l’unité.

Et à la place, s’exprime la colère, la haine, les conflits et la discorde.

Une nation divisée ne peut que s’effondrer, or l’Amérique est plus divisée aujourd’hui qu’elle ne l’a jamais été de toute ma vie.

Comme je l’ai expliqué hier, de plus en plus de troubles civils et de violence se profilent. Notre société est sur la mauvaise pente depuis des décennies, et maintenant nous récoltons ce que nous avons semé et les premiers fruits sont déjà très amers.

Source: theeconomiccollapseblog 

http://www.businessbourse.com/2016/09/26/un-choc-planetaire-le-divorce-de-brad-pitt-et-dangelina-jolie-une-banalite-les-emeutes-de-charlotte-aux-usa/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s