1984

Islamisme – Selon le Qatar, les politiciens Français sont les plus faciles à acheter : l’ambassade du Qatar à Paris, c’est la boutique du père Noël !

« L’ambassade du Qatar à Paris, c’est la boutique du père Noël » (Ch. Chesnot)

ce51cpbxiaac762

« Nos très chers émirs ». On le savait depuis (au moins) l’époque de Sarkozy, mais les révélations et les noms pleuvent depuis que le nouvel ambassadeur du Qatar a, semble-t-il, décidé de mettre un peu d’ordre dans toute cette corruption. Et les membres de la caste politique de rester incrédules, de réclamer encore et de se plaindre… Atterrant. OD

(France Inter, 19 octobre 2016)

cvodcsjwiaanob

Dans un livre au titre provocateur, Nos très chers émirs*, les journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot décryptent les liens vénéneux entre les responsables politiques français et leurs homologues des monarchies du Golfe.

«Vendre à tout prix aux émirs, propulsés au rang de « partenaires stratégiques », semble être devenu l’alpha et l’oméga de notre diplomatie au Moyen-Orient»écrivent les auteurs, qui répondent aux questions de Ismaël Halissat, dans Libération.

  • Pourquoi la France a-t-elle noué des liens étroits avec les monarchies du Golfe ?

Le deal de départ est de leur faire signer des contrats en échange de notre appui politique et diplomatique. La France avait aussi besoin de sécuriser ses approvisionnements pétroliers au vu de l’instabilité au Moyen-Orient. Mais cette relation est déséquilibrée. Pour l’Arabie Saoudite, le véritable partenaire stratégique reste les Etats-Unis, alors que nous sommes considérés comme un partenaire de compensation.

  • François Hollande a-t-il changé quelque chose lors de son arrivée au pouvoir ?

Hollande a décidé de rééquilibrer les relations par réalisme politique. Nicolas Sarkozy avait tout misé sur le Qatar, qui est un Etat lilliputien. Mais le mastodonte du Golfe, c’est l’Arabie Saoudite. D’autant qu’en 2012 les autorités saoudiennes laissent entendre qu’elles sont prêtes à investir 50 milliards d’euros dans les années à venir. Le problème est que la France est toujours dans cette posture d’en faire trop, il faut absolument faire plaisir à l’Arabie Saoudite. Comme dans le dossier du nucléaire iranien, l’ennemi historique de Riyad.

  • Vous écrivez que, dans ces relations, des personnalités politiques se sont laissées aller à des pratiques relevant du trafic d’influence ?

Nous avons observé ces dérives notamment avec l’ambassade du Qatar. De 2003 à 2013, Mohamed Jaham Al-Kuwari, l’ambassadeur à Paris, a copieusement arrosé nos responsables politiques. Sans tenir un fichier, il savait très bien qui se laissait corrompre. «Les Français sont les plus faciles à acheter», nous avait dit un proche de Al-Thani, l’émir qui régnait à l’époque. Puis lui a succédé son fils Tamim qui a souhaité nettoyer les écuries. Mais les habitudes ne se perdent pas facilement et, dans un premier temps, les politiques français ont continué à demander des cadeaux. Des membres de la nouvelle équipe étaient stupéfaits et en avaient marre d’être pris pour des «distributeurs de billets de 500 euros».Alors même que le discours est désormais au «Qatar bashing», accusé d’injecter de l’argent dans les banlieues et de financer le terrorisme. On a sorti une dizaine de noms révélateurs de ces pratiques, mais il y en a certainement beaucoup plus qui sont concernés.

http://www.dreuz.info/2016/10/20/selon-le-qatar-les-politiciens-francais-sont-les-plus-faciles-a-acheter/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

REVELATIONS EXPLOSIVES : LES « MILLIARDS DU QATAR »

Quand élus et ministres demandent cadeaux et argent au Qatar !

Résultat de recherche d'images pour "qatar + hollande décorée"Résultat de recherche d'images pour "qatar + hollande décorée"

Le Nouveau Journal de Jackturf le 20 Octobre 2016

Georges Malbrunot et Christian Chesnot sortent « Nos très chers émirs », où ils révèlent les relations troubles de ministres et d’élus avec les monarchies du Golfe en général et avec le Qatar en particulier.

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. 
La bonne, c’est qu’on va parler d’un livre écrit par deux journalistes qui ont fait autre chose que parler à François Hollande. La mauvaise, c’est que ce n’est pas un livre qui va redorer le blason de la classe politique.
cvmgy_dwcae2r79
Nos très chers émirs, sort aujourd’hui en librairie, il est écrit par un duo que l’on connaît bien Georges Malbrunot et Christian Chesnot et le Point l’affirme ce matin, »C’est un livre explosif » sur les relations troubles de ministre et d’élus avec les monarchies du Golfe en général et avec le Qatar en particulier. Les milliards d’euros des Émirats ont fait tourner la tête à beaucoup d’élus qui ne savent plus garder leurs distances, au risque de perdre leur honneur.
 
Bonne feuille a lire dans le Point.
cvjywjkweaa3abx

Il y est question d’un député socialiste du Pas-de-Calais, Nicolas Bays, qui quémande le financement de ses vacances à l’ambassadeur du Qatar, d’une sénatrice centriste de l’Orne,

cvmrsxzw8aaj2sg

Nathalie Goulet, qui fait un caprice pour obtenir un cadeau de fin d’année. « Tout le monde a reçu une montre sauf moi ! » Il faut dire que le Qatar, depuis des années, envoie à chaque Noël : Rolex et bons d’achat de 6.000 euros dans les grands magasins à certains parlementaires.

Et puis il y a des révélations gravissimes concernant un ministre en exercice Jean-Marie le Guen, ministre des Relations avec le parlement. Les auteurs affirment qu’il a voulu imposer à l’ambassadeur du Qatar en France une agence de communication gérée par un de ses proches. Cette agence de comm aurait été chargée de « gérer » les déclarations de certains hommes politiques quand ils parlent du Qatar. Sous-entendu : veiller à ce qu’il ne soit pas question de financement du terrorisme par exemple.

« Je peux bloquer au parlement les questions qui sont hostiles à votre pays, mais pas gratuitement ». « Il nous faisait littéralement du chantage », explique un officiel quatarien sur sa page Facebook. Jean-Marie le Guen parle d' »allégations délirantes », porte plainte en diffamation et menace de poursuivre ceux qui reprendraient ces propos.

Trop tard à l’évidence… 

 
C’est un livre explosif que Georges Malbrunot et Christian Chesnot publient jeudi 20 octobre aux éditions Michel Lafon et dont Le Point publie les bonnes feuilles. Ils dévoilent les étonnantes relations de plusieurs ministres, ex-ministres et parlementaires avec le Qatar et l’Arabie saoudite. Demandes de subventions, de cadeaux, de privilèges, voire beaucoup plus…

https://actucourses.blogspot.fr/2016/10/revelations-explosives-les-milliards-du.html?view=classic

Le secrétaire d’Etat Le Guen accusé d’avoir voulu se vendre au Qatar pour faire taire les élus PS

Jean-Marie le Guen Source: AFP
Jean-Marie le Guen

Une enquête de George Malbrunot et Christian Chesnot, dont les bonnes feuilles sont publiées par le Point, met en lumière les relations troubles entre politiques de tous bords et le Qatar. Jean-Marie Le Guen est gravement mis en cause.

Acheter un politique français, combien ça coûte ? C’est à cette épineuse question que se sont intéressés les deux journalistes George Malbrunot et Christian Chesnot dans leur ouvrage Nos très chers émirs, paru le 20 octobre.

Ainsi, pour le secrétaire d’Etat Jean-Marie Le Guen, la somme de 10 000 euros par mois serait suffisante pour s’assurer que les députés et sénateurs de la majorité socialistes, ainsi que les autres membres du gouvernement, se gardent de toute remarque négative concernant le Qatar. Ces révélations, explosives pour un représentant du gouvernement en exercice, émanent de responsables qataris.

«Il nous faisait régulièrement du chantage», affirme un représentant de Doha, citant les propos attribués à Jean-Marie Le Guen aux diplomates qataris à Paris : «En tant que ministre chargé des Relations avec le Parlement, je tiens tous les députés et sénateurs de mon camp, via les questions au gouvernement. Je peux bloquer des questions hostiles au Qatar ou au contraire les alimenter. Mais je n’ai pas à le faire gratuitement».

Les auteurs du livre décrivent la campagne de «forcing» du secrétaire d’Etat pour rencontrer l’ambassadeur du Qatar en France, Meshaal al-Thani. Cette campagne se serait étendue sur un an et aurait été rythmée de nombreux SMS, dont certains auraient eu une tournure menaçante. L’un de ces messages, joint à un article de presse faisant état de l’influence du secrétaire d’Etat au sein du gouvernement, aurait été : «Notre ami Meshaal devrait lire cet article et comprendre le poids de Le Guen et se dépêcher de nous caler un rendez-vous».

Jean-Marie Le Guen rackettait le Qatar pour entraver les questions parlementaires gênantes sur le payshttps://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-20-octobre-2016 

Photo published for Christian Chesnot

Christian Chesnot

Le reporter au service étranger de France Inter et co-auteur de « Nos très chers émirs », a enquété sur le Qatar. Il est l’invité de Léa Salamé

franceinter.fr

 

Embarrassé, l’ambassadeur aurait accepté de déjeuner avec Jean-Marie Le Guen, qui lui aurait proposé les services d’une agence de communication dirigée par un proche, Alexandre Medvedowsky, afin de «protéger» le Qatar «à l’Assemblée Nationale et au Sénat». Jean-Marie Le Guen espérait recevoir 10 000 euros par mois de la société en échange de ce juteux contrat. Mais Doha ne donnera jamais suite.

J’ai appris avec stupéfaction et consternation les allégations délirantes du livre de MM. Chesnot et Malbrunot, et publiées dans @LePoint

 

Evidemment, je porte plainte en diffamation et poursuivrai également tous les personnes qui reprendraient ces propos mensongers. /2

 

Jean-Marie Le Guen a vivement réagit en qualifiant les accusations des deux auteurs du livre d’«allégations délirantes» et de prévenir, via Twitter : «Evidemment, je porte plainte en diffamation et poursuivrai également tous [sic] les personnes qui reprendraient ces propos mensongers».

https://francais.rt.com/france/27837-secretaire-detat-guen-accuse-davoir

 

‘Nous sommes devenus les esclaves de l’Arabie Saoudite et du Qatar !’, selon Philippe de Villiers

6 réponses »

  1. Achetez et lisez le livre de Beau et Bourget intitulé « Le vilain petit Qatar »
    ils ont non seulement tout découvert, mais surtout tout compris et cela est rare en particulier l’aspect wahhabite.

    Vous les ferez vivre et vous serez informés de ce que l’on vous cache.

    Surtout après la très bonne serie « les hommes de l’ombre d’hier. »

    (Chez Fayard si mes souvenirs sont encore bons. )

    J'aime

  2. Peut etre faut-il rappeler que notre président de la République est en guerre au Mali, dont le Qatar essaie de se faire une zone d’influence à la faveur de la disparition du Guide Kadhafi et que les belligérants, en particulier les Majao que la France affronte là bas sont payés, mercenarisés et armés par … le Qatar. Révélations du journal Malien « l’Indépendant » confirmées par les services de renseignement allemands.

    Faire le lobbying et la Com du Qatar est donc équivalent à pactiser avec l’ennemi. Pendant ce tempŝ les français sont victimes du terrorisme, leur libertés sont rognées.

    Voir la récente decision des Sages qui ont retoqué certaines dispositions liberticides et trouvent que ce que fait le Gouvernement n’est pas totalement Constitutionnel.

    Il faudra que l’on nous explique comment on peut éradiquer le terrorrisme armé par les wahhabites tout en leur cirant les pompes!

    Ce sont les wahhabites et les néocons qui ont volu liquider l’arabisme et les régimes non confessionnels déclenchant ainsi des guerres insensées dans lesquelles la France n’avait absolument rien à faire.

    Au lieu de copiner de façon louche avec les wahhabites, la France ferait mieux d’aider et de se rapprocher de l’Afrique du Nord afin de lui éviter la destabilisation par les mêmes fous de dieu.

    Et avant tout, elle devrait se préoccuper de reprendre le contrôle de ses banlieues noyautées et travaillées en profondeur par les propagandistes jihadistes et les soi disant islamistes modérés façon Tariq Ramadan.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s