1984

Elections US – Fascisme 2.0 : Le coup d’État de Clinton, face à un contre-coup informationnel !

Le coup d’État de Clinton, face à un contre-coup informationnel


Par Dr. Steve R. Pieczenik – Le 29 octobre 2016 – Source stevepieczenik.comvia Chroniques de la Vieille République /Le Saker Francophone

Amérique, contemple ! Le Coup de Clinton, face à un Contre-Coup 1 et «contrecoup» [backlash en anglais].], orchestré par notre brave Communauté [américaine] du Renseignement !

Dans mes derniers messages de blog, j’ai mis en évidence les différentes méthodes infâmes que les Clinton ont utilisées pour lancer un coup [d’État] contre le gouvernement [des États-Unis]. Ils n’ont pas eu besoin de soldats, pas plus que d’utiliser la force : par le mensonge, par l’entrave et l’obstruction à la justice, et par le compromis qui en est résulté entre le Ministère de la Justice [DOJ], le FBI, la Maison Blanche [WH], et la CIA 2, ils ont effectivement conquis le gouvernement US [USG] sans un coup de feu ni même un seul vote en faveur d’Hillary.

Les forces de Trump ont compris que le système politique a été / est truqué. Pourtant, tout ce qu’il [Trump] pouvait faire était de souligner avec véhémence les différentes parties de notre USG qui avaient été cooptées par les Clinton. En même temps, j’ai travaillé de façon informelle avec certains éléments de notre Renseignement militaire [Military Intelligence – MI] à travers le spectre de la CR [Communauté du Renseignement – Intelligence Community] afin d’utiliser des sources alt-médias 3lt] afin d’exposer aux yeux du monde le comportement criminel massif des Clinton dans le passé, le présent et le futur.

En tant qu’une manière de contre-agir face au coup silencieux des Clinton réalisé par la corruption, ces braves hommes et femmes de la CR ont rendu publique toute une série de courriels à travers le canal de Julian Assange et Wiki-Leaks, qui ont souligné les tentatives de corruption massive des Clinton afin de conquérir notre USG, à travers le système électoral [américain] truqué.

https://lupus1.files.wordpress.com/2016/11/929e6-contre3.jpeg?w=639Habituellement, un coup d’État militaire se présente sous la forme de soldats appuyés par des chars se répandant partout dans les rues de Washington DC, et dans d’autres points de communication névralgique des USA. Cette fois-ci, il s’est agi d’un nouveau type de Contre-Coup : un Contre-Coup informationnel 4. Voir «les principes de la guerre de l’information» (Infoguerre.fr, 14.11.2001).] par l’information [Info-Counter Coup], utilisant Wikileaks. Wikileaks dissémine en effet la vérité dans le monde entier, tandis qu’il est assuré dans le même temps que le directeur du FBI, James Comey, réouvre les dossiers Huma Abedin concernant les violations commises contre la Sécurité nationale.

Le FBI, avec l’assistance de ses collègues issus de la Communauté [américaine] du Renseignement, a en effet forcé HRC [Hillary] et Huma Abedin a aborder des sujets compromettants qui allaient être susceptibles de mener finalement à des poursuites judiciaires contre Hillary et son équipe. Si elle est élue POTUS [présidente], il y aura un effort de la part du DOJ, du FBI, et des autres afin de l’empêcher [to impeach her – allusion claire à une procédure d’impeachment, NdT], sur le fondement de crimes et de trahison commis contre l’État.

Vous êtes à présent les témoins d’un nouveau type de Révolution américaine : les Clinton et Podesta ont provoqué un coup [d’État] silencieux afin de porter atteinte au gouvernement américain, utilisant pour cela la corruption et la cooptation des dirigeants politiques d’élite. À leur tour, ils ont été confrontés à un contre-coup [d’État] silencieux, de la part de notre Communauté du Renseignement civil et militaire. À l’ère d’Internet, les guerriers américains courageux sont partout : ils surveillent toutes les tentatives internes et externes visant à saper cette grande République.

Dieu bénisse ces braves hommes et femmes et notre grande République !

Traduit par Jean-Maxime Corneille

Notes:  

  1. NdT : le jeu de mots fonctionne encore mieux en français, entre «Contre-Coup» [d’État
  2. NdT : compromis ayant consisté à escamoter les charges pesant contre Hillary, notamment dans l’affaire de Benghazi (septembre 2012).
  3. Médias alternatifs, abréviation possible en français : média[s-a
  4. NdT : nous parlons clairement ici d’un cas de guerre informationnelle / guerre de l’information / «infoguerre»

http://lesakerfrancophone.fr/le-coup-detat-de-clinton-face-a-un-contre-coup-informationnel

bad-rash-600-la

EN BANDE SON

4 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s