A Chaud!!!!!

Axe du « Mal » vs Camp du « Bien » : Fillon, Trump – Le retour de la Russie au centre du jeu….

Fillon, Trump: le retour de la Russie au centre du jeu

ue-l1yqcsource

putin

Par Eric Verhaghe le 21/11/16 Jusqu’ici tout va bien

La victoire de François Fillon dimanche soir a surpris. Elle s’intègre pourtant dans un mouvement global qui traverse le monde occidental et souligne que la France n’est pas « en retard » sur ses voisins, au moins dans ses aspirations. À de nombreux égards, en effet, le programme de François Fillon appartient à une sorte d’ensemble qui émerge en Occident, et dont la victoire de Trump constitue l’illustration la plus flagrante.

Trump et Fillon, et leurs parentés idéologiques

Tiens! quand on les lit du même côté, les programmes de Trump et de Fillon en matière de commerce extérieur et de patriotisme économique ne sont pas complètement éloignés. C’est vrai que Fillon a fait campagne, en son temps, contre le traité de Maastricht.

Voici ce que Fillon propose sur la construction européenne:

La France doit reprendre la première place et sensibiliser les autres pays européens sur l’urgence de créer une Europe respectée par nos principaux partenaires et notamment les Etats-Unis et la Chine. Pour cela, la France a tous les atouts structurels pour engager les pays européens sur le chemin de réforme. Sa démographie, la productivité de sa main d’œuvre, la qualité de ses équipements publics, de ses infrastructures, de ses services publics, ses paysages, sa culture, la force de ses entreprises mondiales ainsi que notre armée, la seule opérationnelle sur le continent européen font que nous sommes le seul pays à pouvoir engager l’Europe vers un nouveau chemin.

Reconstruire l’Europe autour de la France. Sur le fond, François Fillon est proche d’une affirmation nationale qui n’est pas étrangère à celle de Trump.

Le retour de la Russie

Mais le point majeur à souligner est évidemment celui de la relation avec la Russie, qui marque autant le programme de Trump que celui de Fillon (encore que ce dernier n’ait pas clairement mentionné la Russie dans son texte). On le sait, Fillon est favorable à un renversement d’alliance en Syrie. Il propose un dialogue renouvelé avec la Russie.

Il rejoint ici la ligne de Trump aux Etats-Unis, lui aussi favorable à une modification en profondeur des relations bilatérales russo-américaines. Nul ne sait s’il parviendra effectivement à imposer cette nouvelle ligne à la grande machine administrative et militaro-industrielle américaine. Mais l’intention affichée est celle-là et elle rejoint la vision fillonesque.

Vers un nouvel ordre mondial?

L’émergence de Fillon en France, celle de Trump aux USA, pourraient modifier en profondeur l’ordre mondial fondé aujourd’hui sur un leadership solitaire et chaotique de la puissance américaine. Après l’effondrement soviétique des années 90, la Russie est en train de reprendre doucement sa place dans cet ensemble.

Cette évolution est porteuse de multiples conséquences: fin du multilatéralisme économique, retour à un bilatéralisme diplomatique, rééquilibrage des relations avec l’Europe orientale au détriment de l’Allemagne et au bénéfice de la Russie.

L’Allemagne mise en difficulté

Dans ce rééquilibrage, la position de l’Allemagne devrait être fragilisée. Grande vainqueur de l’ouverture de l’Union à l’Est (grâce à laquelle elle a récupéré le Lebensraum perdu en 1945), l’Allemagne devrait marquer le coup et se trouver en délicatesse avec sa stratégie d’influence sur les cendres de la Russie soviétique. Ce changement dans le rapport de force devrait être rapidement visible en Ukraine, où le gouvernement indépendantiste sera probablement la première victime du repositionnement euro-américain.

Mais c’est surtout en Turquie que la situation devrait changer. On voit mal sur quel allié (en dehors de Merkel) Erdogan pourrait encore compter pour reconstruire sa dictature locale.

Une réorientation de l’Union Européenne

Tout laisse à penser que, parallèlement, l’Union Européenne connaîtra un repositionnement en profondeur. Dans l’hypothèse d’une élection de François Fillon à l’Elysée, ce repositionnement est inévitable. Le couple franco-allemand devrait en prendre un coup, au bénéfice d’un rapprochement avec la Russie. Fillon, adversaire du traité de Maastricht, ne devrait pas être le meilleur allié de Merkel pour défendre une politique de l’euro fort et une stratégie multilatérale désincarnée.

François Fillon, l’ami de Vladimir Poutine

6246494lpw-6246592-article-russia-jpg_3909870_660x281Vladimir Poutine peut se réjouir. Si François Fillon entre à l’Élysée, il comptera un nouvel ami dans le cercle des dirigeants occidentaux. En effet, comme Donald Trump, l’ancien Premier ministre français entend travailler ardemment avec la Russie. Il y a un mois, à l’heure où la communauté internationale s’indignait des bombardements russes sur Alep, Fillon était l’un des rares à déplorer le refus de François Hollande de recevoir le maître du Kremlin désireux d’inaugurer une église orthodoxe à Paris. « Bien sûr qu’on doit l’accueillir, est-ce qu’on doit faire la guerre à la Russie ? » lançait-il.De tous les hommes politiques français, Fillon est celui qui entretient la relation la plus étroite avec Vladimir Poutine. « Ils ont une véritable estime l’un pour l’autre », affirme Jean de Boishue, un proche de Fillon, auteur d’un ouvrage sur le candidat à la primaire (Anti-secrets, chez Plon). Une estime ? Pas seulement. L’intéressé éprouve une fascination pour le président russe. Et loue en privé sa poigne et son charme (…)Source : http://www.lepoint.fr/presidentielle/les-primaires/francois-fillon-l-ami-de-vladimir-poutine-21-11-2016-2084557_3122.php?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter&link_time=1479732036#xtor=CS1-32-%5BEchobox%5D

Russie : la victoire de Fillon accueillie comme la défaite des « Atlantistes »

francois_fillonAlexeï Poushkov, membre de l’Assemblée fédérale de la Fédération de Russie, a jugé la victoire de François Fillon au premier tour de la primaire de la droite et du centre comme sensationnelle.Fillon a écrasé ses concurrents (44,2%) et s’est qualifié pour le deuxième tour face-à-face à un autre ancien Premier-ministre, Alain Juppe (28,4%). L’ancien président Nicolas Sarkozy a occupé la troisième place ayant obtenu 20,7% des suffrages et quitte la course présidentielle.« Tous les atlantistes de l’Europe ont compté sur la victoire de Juppé à la primaire en France. Le plus important ce n’est pas la défaite de Sarkozy mais la victoire sensationnelle de Fillon », a écrit Poushkov dans son blog.Le sénateur russe a également supposé qu’en cas de la victoire de Fillon aux élections présidentielles, Paris ne soutiendra plus Berlin dans sa politique antirusse.« Si Fillon gagne, le tandem Berlin – Paris se dissoudra en ce qui concerne la Russie. Merkel restera avec la Pologne et les pays Baltes. Ce sera presque la solitude », a déclaré le sénateur.Source : http://katehon.com/fr/news/victoire-de-francois-fillon-defaite-des-atlantistes

Poutine confirme que Trump est prêt à normaliser les relations russo-américaines

14Nov Le Blog de la Resistance / Zerohedge

"Trump et Poutine peuvent s’entendre", selon Vladimir Iakounine, proche du n°1 russe

La guerre froide de l’ombre entre les Etats-Unis et la Russie est peut-être enfin terminée.

Il y a une semaine, Vladimir Poutine a appelé explicitement Donald Trump – quelque chose qu’il n’avait pas fait avec un président américain depuis des années – dans laquelle le dirigeant russe a félicité le président élu pour sa victoire à l’élection présidentielle, et lui a souhaité « le succès dans la mise en œuvre du programme pré-électoral, et anoté sa volonté de construire un dialogue pour un partenariat avec la nouvelle administration sur les principes d’égalité, de respect mutuel et denon-ingérence dans les affaires intérieures de l’autre.  »

Au cours de la conversation, Poutine et Trump ont  » non seulement convenu d’évaluer l’état insatisfaisant actuel des relations bilatérales, mais se sont aussi prononcés en faveur d’ un travail conjoint actif pour normaliser les relations et viser une coopération constructive sur un large éventail de questions . L’appel a souligné en particulier l’importance de créer une base solide des relations bilatérales à travers le développement des relations commerciales et économiques. 

Eh bien, à partir d’aujourd’hui, le monde semble être de retour sur le chemin de la normalité.

Selon Reuters « Le président élu [Donald Trump] a confirmé qu’il était désireux de normaliser les relations russo-américaines. Je lui ai dit la même chose. Nous n’avons pas discuté du lieu et du moment où nous pourrions nous rencontrer », a déclaré le président russe Vladimir Poutine, qui tenait une conférence de presse au sommet de l’Apec à Lima au Pérou. 

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré dimanche que le futur président des Etats-Unis Donald Trump lui avait confirmé son souhait de normaliser les relations entre les Etats-Unis et la Russie.

« Le président élu a confirmé qu’il était désireux de normaliser les relations russo-américaines. Je lui ai dit la même chose. Nous n’avons pas discuté du lieu et du moment où nous pourrions nous rencontrer », a déclaré Vladimir Poutine, qui tenait une conférence de presse au sommet de l’Apec à Lima au Pérou.

Le président russe a ajouté qu’il avait remercié le président sortant américain Barack Obama lors de leur brève rencontre dimanche dans la capitale péruvienne « pour les années de travail commun ».

« Je lui a dit que nous serions heureux de le voir en Russie chaque fois qu’il le voudra, le pourra et en aura le désir », a déclaré Vladimir Poutine.

31076057526_f421811be0_b

EN BANDE SON : 

1 réponse »

  1. J’avais dit il y a peu de temps que le positionnement notamment du FN, très à gauche avait laissé une autoroute à droite ; Fillon vient de s’y engouffrer, comprenant que l’élection se gagnera à droite sur une position qui s’oppose aux idées mondialistes.
    Jamais un candidat aussi à droite n’avait recueilli un tel soutien en France même s’il est bien moins à droite que ne le dit la presse officielle, toujours adepte d’une diabolisation tellement caricaturale qu’elle n’est plus crédible.
    Du coup, c’est la panique au FN qui a même été obligé de ressortir du placard où on l’avait enfermé depuis plusieurs semaines, Marion Maréchal le Pen, qui avait disparu des écrans tv pour faire place au monopole du très à gauche Philippot. ( elle a réapparu sur LCI, plus souriante que jamais car confortée d’avoir eu raison contre Philippot)
    Il n’a pas échappé au FN que Fillon est en train de leur siphonner leurs électeurs de droite quand il dit  » le FN c’est exactement le même programme économique que Mélenchon » cela se concrétise par les discours de Philippot.
    La seule qui peut faire basculer l’élection au FN, c’est Marion, ce qu’avait très bien compris son grand-père, qui doit aussi rigoler.
    Le deuxième tour des primaires des républicains devrait modifier la stratégie du FN
    Si Fillon gagne largement, Marion va envahir les écrans et on va moins voir Philippot, voire même, il pourrait se retrouver dans le placard où on avait mis Marion ( et c’était dommage)
    Certains sites internet ont prouvé que les électeurs de gauche ont voté très majoritairement Juppé, s’ils devaient venir moins nombreux, il est fort possible qu’il soit pulvérisé car très peu de gens de droite votent Juppé, ce sont surtout des centristes.
    La presse parle de Juppé comme de la droite moderne et de Fillon comme de la droite rétrograde, eux qui voulaient changer de peuple, finalement ce sera le peuple qui va changer les dirigeants et avec eux toute leur clique de larbins subventionnés, corrompus et menteurs dont les journalistes sont un des exemples les plus représentatifs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s