A Chaud!!!!!

Marchés : Obligation, le krach à 1 700 milliards de dollars dont personne ne parle !

Le krach à 1 700 milliards de dollars dont personne ne parle

bubble

LES NOTES DE SIMONE WAPLER chronique Agora

Les pertes du marché obligataires sont saignantes… mais jusqu’à présent, tous ceux qui ont cru entrevoir la fin du grand marché haussier se sont trompés. Cette fois est-ce différent ?

« Avec 1 700 milliards de dollars, le marché obligataire a souffert de sa plus grosse perte mensuelle », c’est le titre d’une dépêche de Bloomberg. « Le marché obligataire haussier depuis trente ans semble vouloir finir dans un bang », continue le texte.

Bigre ! Bloomberg deviendrait-il un Cassandre propagateur de sombre pessimisme dans le monde doré et rose de la finance internationale ?

Sur deux mois, les obligations ont encaissé une perte de 2 800 milliards de dollars tandis que les rendements ont augmenté de 52 points depuis le plus bas de juillet dernier.

Peu de gens prêtent attention aux marchés obligataires. C’est un truc assommant, d’ailleurs rien que le mot « obligation » sent la corvée. Les obligations n’ont pas d’histoire, contrairement aux actions d’entreprise. Le jargon est obscur : rendement, maturité, sensibilité (si, si, ces petites choses seraient sensibles).

« Mais », me direz-vous, Ô lecteur sagace et averti par mon ennuyeuse prose passée, « il n’y a rien qu’un peu de quantitative easing ne puisse arranger. Les banques centrales rachètent les obligations et hop, le tour est joué, plus de marché baissier, vapeur renversée. »

Alors que l’argent ne soit plus gratuit et devienne plus cher, est-ce possible ? Est-ce croyable ? Que le créditisme ait une fin ?Tous les baissiers du marché obligataire se sont fait déchirer par les banques centrales. Ils sont terrés dans leurs bunkers, où ils lèchent leurs plaies. Ils contemplent tristement la poussière qui tombe sur leur or et leur réserve d’eau fraîche qui baisse. Quant à l’amour, le deuxième ingrédient d’une vie qui vaut la peine d’être vécue, ils n’en ont plus eu depuis si longtemps qu’ils ont oublié ce que c’était…

Voici l’allure des rendements du 10 ans américain.

Voici l'allure des rendements du 10 ans américain.bondbubble

Et le marché obligataire en euro, celui qui nous intéresse à quelques jours du référendum italien ? Les rendements des emprunts italiens baissent à nouveau depuis que Mario Draghi a indiqué qu’il rachèterait tout.

b2740461-6084-4513-942f-4962b8377ea4

http://la-chronique-agora.com/krach-marche-obligataire/

Baisse des Bunds sur nouvelles rumeurs  de Reuters  selon lesquelles la BCE prolongerait ses achats de titres, tout en évoquant la necessité… de les stopper un jour, c’est à dire qu’elle évoquerait le  fameux  « Taper ». C’est un mot magique , depuis 2013 il porte malheur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s