Douce France

Les lignes Maginot contre le terrorisme, la France a la culture de l’échec Par Bruno Bertez

Les lignes Maginot contre le terrorisme, la France a la culture de l’échec

Photo prise dans Paris. Un homme marche en arborant un drapeau de Daesh sans que personne ne réagisse. Ni les passants, ni les autorités! Elle est bien partie la lutte contre le terrorisme… Bisounours!

ALDO STERONE : Encore une fois, la France en position de compter les morts….

By Brunobertezautresmondes, brunobertez.com avril 21, 2017

L’homme qui a ouvert le feu sur des policiers jeudi soir sur les Champs-Elysées à Paris était visé par une enquête antiterroriste pour avoir proféré des menaces de mort à l’encontre des forces de l’ordre, a-t-on appris vendredi de source proche de l’enquête.

On peut s’étonner de l’approbation dont bénéficie le Système alors qu’il ne cesse de montrer ses carences. Il y a une sorte de connivence qui consiste à considérer que la police fait bien son travail parce qu’elle a des morts et que les politiciens méritent la confiance qu’on leur accorde parce qu’ils déposent des gerbes de fleurs et laissent passser des sanglots dans la voix.

Je le dis comme je le pense, cela est une honte! Une honte bien française, victimaire, une honte façon Pierre de Coubertin:  l’essentiel n’est pas de  gagner mais de participer.

Nous sommes une nation de perdants , de lâches et de larmoyants voila  le constat objectif. La France a perdu la culture du succès, de la volonté.

Elle doute et doutant, elle ne fait rien de bien. Les pouvoirs ont une obligation de fin, pas une obligation de moyens. Et si ils ne savent pas faire la guerre, la guerre dissymétrique, car nous sommes en guerre dissymétrique,  alors il faut faire comme les Suisses et rester chez soi à l’écart des conflits que l’on n’a ni les moyens ni la force de mener.  

C’est comme la compétition économique mondiale, si on ne veut pas en payer le prix, si on n’a pas les moyens de soutenir  le combat, il faut se replier et cesser les cocoricos.

Notre groupe social ne croit plus en lui même , en ses valeurs, en ses armes pour se défendre. Bientot il va nous refaire le coup du scélérat « Je suis charlie », l’ode à l’unité!  Et ils vont chanter « l’hymne à l’amour » d’Edith Piaf sur les Champs Elysées comme l’ont fait les suédois il y a quelques jours.

La personne était connue donc on ne cherchait pas une aiguille dans une meule de foin, l’appréciation de sa dangerosisté a été défaillante, c’est ce qui est important: l’appréciation a été défaillante. Il y a eu erreur humaine, faute professionnelle, tout ce que l’on veut mais le fait est qu’ils n’ont pas été à la hauteur. Et que ce n’est pas la première fois, la séquence ne cesse de se répéter. Donc comme tous ces gens sont censés penser, eh bien, ils ont commis une erreur. Et au lieu de leur adresser  des louanges, il faut les sanctionner, il faut leur donner d’autres ordres, d’autres instructions;  donc les chefs aussi sont responsables de ne pas les avoir donnés. 

Une fois de plus, c’est comme en ce temps là: « L’étrange défaite ». La France et ses élites pour la nième fois font l’autruche, se serrent les coudes dans la médiocrité derrière leur ligne Maginot.



Un super curriculum !

Il avait été placé en février dernier en garde à vue et interrogé à Meaux (Seine-et-Marne) avant d’être remis en liberté faute d’éléments probants, a précisé cette source.

En 2015, il avait également été condamné à 15 ans de réclusion criminelle en appel pour tentatives d’homicides, également contre des policiers, pour des faits remontant à 2001.

L’assaillant, alors âgé de 27 ans, avait percuté, au volant d’une voiture volée, un véhicule banalisé à bord duquel se trouvait un policier. Il avait alors tiré sur les occupants de la voiture, toujours selon cette source proche de l’enquête.

Deux jours plus tard, en garde à vue, il s’était emparé de l’arme d’un policier et lui avait tiré à trois reprises dessus.


VIDEO – Quand Macron admet la légèreté de son programme sur le terrorisme

Macron ce matin: « Moi, je ne vais pas inventer un programme de lutte contre le terrorisme dans la nuit »: il n’y a donc pas encore pensé ?!! Ce candidat se présente mais n’a pas pensé le moins du monde à un programme terroriste et là il est pris de cours! Parce que juste avant l’attentat terroriste d’hier, il n’y avait pas de terrorisme en France…. voter pour lui c’est donner un second mandat à Hollande !

Par valeursactuelles.com  Vendredi 21 avril 2017

Emmanuel Macron. © RTL-BOE/RTL/SIPA

Emmanuel Macron. © RTL-BOE/RTL/SIPA 

Election présidentielle. Le candidat d’en marche a expliqué vendredi matin sur RTL que son programme ne contenait pas de mesure concernant les fichés S et la lutte contre le terrorisme

Emmanuel Macron était vendredi matin l’invité de RTL. Au lendemain de l’attentat qui a fait un mort dans les rangs de la police à Paris, le candidat En Marche était évidemment très attendu sur les questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme. Après avoir affirmé que “protéger les Français (…), j’y suis prêt. Si je n’étais pas prêt, je ne serais pas devant vous ce matin”, il a pourtant montré toutes les lacunes de son programme.

3 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s