Art de la guerre monétaire et économique

Chicago ville santuaire à nouveau infestée par les « Gangs », … Des milliers de gens fuient la 3ème ville Américaine !

Saviez-vous que le nombre de meurtres avait augmenté de près de 60% dans la ville de Chicago en 2016 ?Et comme vous le verrez plus loin, cette année, la violence des gangs vient d’atteindre un nouveau sommet. La région métropolitaine américaine centrée sur la ville de Chicago et ses banlieues compte 9,5 millions d’habitants, et autrefois cette ville était connue pour sa célèbre pizza, pour son froid glacial et pour certains des meilleurs sportifs de la planète. Mais pour beaucoup d’entre nous aujourd’hui, la première chose qui vient à l’esprit lorsque l’on pense à la ville de Chicago, c’est la violence des gangs. Etant donné que la situation ne risque pas de s’améliorer dans un avenir proche, des milliers de résidents quittent la ville de Chicago vers des régions américaines où l’on peut vivre plus en sécurité. Par exemple, le comté de Cook County en proche banlieue de Chicago dans l’État de l’Illinois, est de loin le comté américain qui a connu le plus important exode rural l’année dernière.

Lorsque votre taux d’homicides connait une augmentation à 2 chiffres en une seule année, c’est qu’il y a un véritable problème.

Mais lorsqu’il augmente de près de 60%, là, on frise la catastrophe

En 2016, le nombre d’homicides dans la ville de Chicago a augmenté de près de 60% avec plus de 760 meurtres. C’est plus que New York et Los Angeles réunis. Selon la Police, plus de 4 300 victimes par balles ont été comptabilisées l’année dernière dans la ville de Chicago.

Bien entendu, mieux ne vaut pas trop parler de ce problème qui impacte de nombreuses communautés aux Etats-Unis. C’est l’une des raisons pour lesquelles il existe un tel écart de prix dans l’immobilier en ce moment en Amérique. Les riches sont prêts à payer très cher pour pouvoir vivre entre eux, dans des régions plus sûres et donc loin des violences.

Et la violence engendrée par les gangs à Chicago continue d’augmenter. Par exemple, regardez ce qui s’est passé hier

Aux Etats-Unis, des inconnus ont ouvert le feu sur une cérémonie funèbre, tuant deux personnes et faisant huit blessés.

Selon CNN, au moins deux personnes ont été tuées et huit ont été blessées suite à des tirs sur une procession funèbre dans la ville américaine de Chicago.

Des gens étaient rassemblés dimanche soir pour honorer la mémoire d’un homme tué ce jour-là en raison de la violence des gangs. Selon la police, deux personnes ont ouvert le feu à la mitraillette sur la procession.

Un représentant de la police locale a annoncé que cet incident était considéré comme une vengeance pour le meurtre d’un membre d’un autre gang.

Souhaiteriez-vous élever vos enfants dans un tel endroit ?

Suite à des décennies de relâchement au niveau des contrôle aux frontières et à une immigration clandestine devenue incontrôlée, le nombre de membres dans les gangs a littéralement explosé dans les grandes villes américaines telles que Chicago. Il y a cinq ans, « la Chicago Crime Commission » estimait qu’il y avait 150 000 membres de gangs vivant dans la région métropolitaine, mais aujourd’hui, ce nombre est certainement beaucoup plus élevé.

Selon Wikipedia, il n’y a actuellement que 12 244 policiers à Chicago. Cela signifie que la police est plus qu’en sous effectif puisque l’on compte 1 policier pour 12 membres de gangs.

Et selon un article publié par le Chicago Sun-Times, certains de ces gangs se sont mis d’accord pour utiliser des armes automatiques contre la police…

La réunion s’est déroulée jeudi entre les responsables du gang des « Vice lords », des « black disciples » et des « Four Corner Hustlers », selon un signalement transmis le lendemain de cette réunion aux membres du département de Police.Selon ce signalement, les Four Corner Hustlers ont « fourni des fusils » et ont « un tireur isolé » bien que les autorités ne sachent pas où. Les « Four Corner Hustlers » ont également fourni des armes automatiques aux deux autres gangs, que les trois factions ont accepté d’utiliser contre la police.

Dans un tel contexte, il n’est pas surprenant d’apprendre que le taux de suicide dans la police de Chicago est 60% plus élevé que la moyenne nationale.

Si je vivais dans la région métropolitaine de Chicago, je ferais tout ce que je peux pour la quitter et, apparemment, beaucoup de gens voient les choses de la même manière que moi.

En réalité, pour la région métropolitaine de Chicago, l’exode rural a atteint un sommet en l’année 2016 puisque 89 000 personnes ont fui cette zone durant cette période

Voici un chiffre particulièrement important: Parmi toutes les régions américaines, celle de Chicago a connu le plus important phénomène migratoire sur l’année 2016, puisque 89 000 personnes ont fui cette zone et son partis vers d’autres régions aux Etats-Unis.Liz Schuh, analyste à l’Agence métropolitaine de Chicago pour la planification, a déclaré que les chiffres étaient « préoccupants pour l’avenir économique de la région ».

Elle a ajouté que: « les résidents choisissent souvent de rester ou de migrer en fonction des opportunités économiques et de la qualité de vie », a-t-elle ajouté.

Il faut savoir que les plus riches quittent la ville à un rythme effarant. En fait, le Chicago Tribune rapporte qu’environ 3.000 millionnaires ont quitté la ville de Chicago sur l’année 2015. Certes, les taxes ridiculement élevées jouent un rôle non négligeable dans ces départs, mais bien entendu, la violence des gangs est également l’un des principales causes de cet exode massif.

Si la violence dans les grandes villes américaines commence à devenir incontrôlable alors que l’économie semble encore être relativement stable, qu’adviendra-t-il lorsqu’une crise majeure éclatera ?

Ce ne sera qu’une question de temps avant que les émeutes ne s’étendent, que les pillages et les troubles civils deviennent monnaie courante dans toutes les grandes villes à travers l’Amérique. Avec Donald Trump à la Maison-Blanche, cette profonde frustration qui mijotait depuis longtemps est en train d’atteindre aujourd’hui son point d’ébullition. Dorénavant, la moindre étincelle pourrait avoir de terribles conséquences.

En anticipant ce qui risque d’arriver, un grand nombre d’Américains ont déjà déménagé vers des régions américaines moins peuplées. Et la bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas le choix qui manque. Selon le site survivaliste « Survival Dan », près la moitié de la population américaine vit sur seulement 146 comtés…

Selon de récentes données tirées du bureau du recensement américain, sur les 3000 comtés aux États-Unis, 50% de la population s’agglutinent sur 146 d’entre eux. Si vous souhaitez avoir une chance de survivre à un événement chaotique en évitant des hordes de gens à la recherche de ressources vitales, alors consultez la carte ci-dessous qui vous indiquera les zones peuplées (coloriées en bleu) dont il faudra rester éloigné.

Bien entendu, il est certainement plus difficile de trouver un bon emploi dans une région qui n’est pas très peuplée, et déménager engendre beaucoup de dépenses.

Et si vous décidiez de quitter l’endroit où vous vivez actuellement vers une autre région des Etats-Unis, vous devrez faire de nombreuses recherches et études avant de vous embarquer dans une telle opération.

Il y a près de six ans maintenant et après mûres réflexions, moi et ma femme avions décidé de déménager vers une nouvelle région, et je peux vous dire que pour nous, ce fût l’une des meilleures décisions jamais prises.

Source: theeconomiccollapseblog 

http://www.businessbourse.com/2017/07/19/chicago-a-nouveau-infestee-par-les-gangs-des-milliers-de-gens-fuient-la-3eme-ville-americaine/

Chicago, « ville sanctuaire », porte plainte contre l’administration Trump

La métropole de l’Illinois fait partie de ces municipalités qui s’opposent à la politique fédérale en s’engageant à protéger leurs habitants étrangers en situation irrégulière.

 AFP | 07.08.2017

La municipalité de Chicago (Illinois, nord-est) a porté plainte, lundi 7 août, devant un tribunal fédéral contre l’administration de Donald Trump qui menace de supprimer des financements aux villes dites « sanctuaires ». Ces dernières sont ainsi baptisées car elles refusent de livrer leurs habitants sans papiers à la police de l’immigration.

La troisième ville des Etats-Unis, fait partie de ces localités qui se sont opposées à la politique fédérale en s’engageant à protéger les étrangers en situation irrégulière. Pour forcer ces villes à respecter la législation, le président républicain a signé un décret visant à les priver de fonds fédéraux : c’est contre ce texte que la métropole de l’Illinois porte plainte.

Lire aussi :   Face à Donald Trump, l’icône des sans-papiers

« La Ville de Chicago est peut-être la première à intenter une action en justice, mais je suis sûr que ce ne sera pas la dernière », avait déclaré dimanche son maire, le démocrate Rahm Emanuel.

2,3 millions de dollars

Les soutiens locaux des « villes sanctuaires » expliquent que la collaboration voulue avec la police de l’immigration (ICE) nuirait aux relations de confiance qu’ils entretiennent avec les différentes communautés. « Ces politiques locales mettent en danger les policiers en les forçant à de nouveau arrêter des criminels ayant été relâchés », avait rétorqué la semaine dernière le ministre de la justice, Jeff Sessions.

La subvention fédérale menacée, qui a motivé la plainte, a permis à Chicago d’acheter, en 2016, pour 2,3 millions de dollars d’équipements pour sa police – notamment radios, voitures, ordinateurs. Pour obtenir ces fonds, il faudra désormais que les polices locales mettent leurs commissariats à disposition des polices fédérales pour interroger des suspects.

Le ministère de la justice a réagi dans un communiqué à ce dépôt de plainte en accusant Rahm Emanuel d’être « moins concerné » par le fort taux d’homicides dans sa ville que par « sa volonté de protéger des étrangers en situation irrégulière ».

EN BANDE SON : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s