1984

Chin-America : Effectivement, la dette chinoise est un problème pour tout le monde ! (Avec Note du Lupus)

NOTE DU LUPUS : Chin-America – Késako ?

Il y a des paradoxes historiques dont on ne lasse pas :

Ainsi John Kennedy pourtant labellisé démocrate aura payé de sa vie d’avoir refusé de faire rentrer les Etats-Unis dans l’ère du communisme, plus soucieux et inconscient qu’il était alors à vouloir protéger libertés individuelles et droit civiques.

Ainsi Richard Nixon pourtant estampillé Républicain réac sera destitué parce qu’il fut celui qui inaugura l’entrée des US dans ce qui se dessine alors comme le Nouvel Ordre Mondial :

  • Fin des accords de Yalta et de la séparation entre monde communiste et capitaliste,
  • Fin des accords de Bretton Wood 1 et avènement du Dollar en tant que Devise étalon ainsi libérée du poids de la relique barbare,
  • Et enfin rapprochement avec la Chine maoïste lors de la fameuse rencontre entre Nixon et Mao du 21 Février 1972 sous les auspices d’un certain Henri Kissinger grand architecte de ce qu’il allait devenir le futur NWO…

Rencontre au sommet donc  entre Nixon et Mao qui déboucha sur le retrait progressif des forces armées américaines du Sud Est asiatique alors en proie à la guérilla communiste  et rencontre qui inaugurera surtout  les premiers prémisses à une collaboration  économique et idéologique qui ne cessa d’ailleurs plus depuis, et constitua la fameux attelage Chin-America fer de lance de ce que l’on appela alors sur le plan économique la Mondialisation sous les auspices des Chinois découvrant les joies du capitalisme d’état et des Américain s’essayant au bonheur de l’irresponsabilité socialiste…

Mao considérait le Watergate comme un complot ourdi par les ennemis du rapprochement sino-américain et reçut encore son « ami » Nixon en 1976.

La Chin-America c’est un concept totalement novateur d’Etat à géométrie variable avec des frontières totalement invisibles et une idéologie hors sol toujours en vigueur aujourd’hui et que l’on nomme Mondialisme…Le rêve orwellien parfait qui réunit à la fois capitalisme d’état, darwinisme social et contrôle parfait des populations sur fond de révolution technologique,  de consommation exacerbée…et de petro dollar yuan qui met tout le monde d’accord !

Avec une telle puissance de feu vous comprendrez qu’il est normal que quand la Chin-America tousse c’est toute la planète qui s’enrhume !

Une série de chiffres publiés récemment montre que l’économie chinoise, la seconde plus grande économie du monde, commence à ralentir. Les données qui ont été publiées mardi pointent vers une diminution significative des nouveaux prêts que les banques chinoises accordent aux entreprises et aux particuliers.

Le gouvernement chinois a mis en garde à plusieurs reprises contre l’accumulation de dettes dans le pays. En outre, des chiffres publiés mercredi font craindre que l’industrie en Chine ait connu un ralentissement en octobre en raison de la mise en place d’une réglementation plus stricte. De même, les ventes au détail se sont affaiblies et la croissance des investissements dans les matériaux et la construction a connu son rythme le plus lent depuis 1999.

L’économie chinoise semble croître moins vite, et cela semble résulter des mesures gouvernementales récentes visant à restreindre les prêts.

Pourquoi est-ce important ?

Ces dernières années, la Chine est devenue un maillon important de la progression de l’économie mondiale. Un ralentissement Chine serait une mauvaise nouvelle pour l’économie mondiale. À la faveur de la reprise des économies américaine et européenne, la Chine est devenue un marché de croissance important pour de plus en plus d’entreprises.

La dette chinoise est effectivement un problème

En dépit de la récente introduction de mesures gouvernementales, la Chine demeure l’un des pays du monde les plus endettés en proportion de la taille de son économie (comme le montre le tableau suivant élaboré par la banque des règlements internationaux). La question est de savoir si le gouvernement est toujours prêt à mettre en œuvre des mesures plus strictes pour remédier au déséquilibre. C’est ce que le FMI avait recommandé en août.

Si la Chine devait limiter l’octroi de prêts aux entreprises et aux citoyens à tel point que cela déclencherait un ralentissement de sa croissance, cela affecterait presque toutes les économies du monde.

 

EN BANDE SON : 

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s