1984

Alain de Benoist : La drogue, phénomène de masse – une société de drogués, c’est déjà presque une société de zombies

Le système se nourrit de ses propres contradictions pour mieux détruire ses contradicteurs…

Dans le Monde d’Aujourd’hui le Marché concept lui aussi dévoyé n’est plus le lieu de formation des prix et de confrontation d’une quelconque offre et demande mais un lieux de propagande et d’acceptation qui sert de blanchisseuse, c’est-à-dire à faire passer dans notre réalité première ce qui autrement resterait du domaine des initiés et de l’initiation primordiale, bref le Marché sert à rendre propre et propice à une consommation de masse ce qui sinon serait du domaine du cercle privée et prisée voire confiné au seul domaine domestique et en dehors de toute possibilité d’irruption du domaine marchand…
Il est de la Tradition comme de beaucoup de choses, autrefois réservée à l’initiation et à la passation orale, la tradition s’est muée, passée au tamis de la blanchisseuse, en New Age avec effet de mode et soutient publicitaire à l’appui… Oublié le coté sulfureux et ésotérique de la tradition, l’ouverture de nouvelles réalités de perception ,bienvenue dans sa version édulcorée et les lymphes du développement personnel versus New Age…
Ainsi la Tradition autrefois réservé aux seuls initiés est devenue l’inoffensif New Age…et tout est l’avenant les Drogues sont devenues des produits festifs, l’érotisme et le tantrisme de la pornographie version canal plus et les cryptomonnaies de simple outils de spéculation financière…
Le système se nourrit de ses propres contradictions pour mieux détruire ses contradicteurs…

LE LUPUS

OK+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Alain de Benoist : La drogue, phénomène de masse – une société de drogués, c’est déjà presque une société de zombies

By Alain De Benoist, www.bvoltaire.com février 7, 2018

L’éternel serpent de mer revient avec le débat sur une possible légalisation du cannabis. Certaines régions des États-Unis viennent, d’ailleurs, d’en autoriser la vente à « usage récréatif ». En France, le gouvernement annonce un aménagement des sanctions frappant ses utilisateurs. On se souvient que les Américains n’ont jamais autant bu que sous la prohibition. Le combat est-il perdu d’avance ?

Précisons, d’abord, que la légalisation et la dépénalisation ne sont pas la même chose et qu’en France, les autorités ne s’orientent, pour l’instant, ni vers l’une ni vers l’autre. Selon la législation actuelle, les fumeurs de joints sont, en principe, passibles d’une peine d’un an de prison. Comme on compte environ 700.000 fumeurs quotidiens, si l’on appliquait la loi, il faudrait transformer des villes ou des régions entières en prisons. C’est donc une loi inapplicable – et il n’y a rien de tel, pour discréditer la loi, que de la rendre inapplicable. En rendant l’usage du cannabis justiciable d’une simple contravention, on rend au moins la loi applicable. C’est donc le contraire d’une dépénalisation. (Vous remarquerez que, dans l’immédiat, rien n’est prévu pour les drogués au Nutella®.)

Les stupéfiants sont aussi vieux que l’humanité. Il en était fait, autrefois, un usage religieux, chamanique ou divinatoire. Freud était cocaïnomane, Nabokov morphinomane, Rimbaud et Pierre Loti fumeurs d’opium, Antonin Artaud a eu recours à toutes les drogues, Ernst Jünger a essayé le LSD. Le problème ne commence vraiment que lorsque la drogue devient un phénomène de masse : une société de drogués, c’est déjà presque une société de zombies. Quant aux États-Unis, qu’on y légalise maintenant le cannabis (la coke et le crack s’y consommant déjà à la tonne) alors que fumer une cigarette dans la rue suffit presque à vous faire considérer comme un terroriste, disons qu’ils nous surprendront toujours…

C’est en grande partie grâce à l’interdiction des stupéfiants, et donc à leur trafic, que nos « cités sensibles » demeurent relativement « tranquilles ». Si ces substances venaient à se retrouver en vente libre, les mêmes « banlieues » exploseraient pour de bon. Le prix à payer pour cette paix sociale vous paraît-il trop élevé ?

Le principe du racket mafieux, c’est : Tu payes pour ta « protection » ou on casse tout ! La « loi des banlieues », c’est la même chose : Tu laisses faire le trafic ou ce sera l’émeute ! Cela n’a rien à voir avec une éventuelle légalisation du cannabis. Si celle-ci se produisait, les bandits et les voyous se reconvertiraient instantanément dans un autre trafic juteux, et la situation serait la même. Faire reposer la « paix sociale » sur des concessions faites à la pègre, cela revient à reconnaître que c’est elle qui a le pouvoir de décision.

L’INSEE annonce qu’à partir du mois de mai, à la demande de l’Institut européen des statistiques, il va intégrer le trafic de drogue dans le calcul du produit intérieur brut (PIB). Faites-vous partie de ceux qui s’en indignent au motif qu’il est « immoral » de considérer que la drogue fasse partie de la richesse nationale ?

Ceux qui s’en indignent sont des naïfs : ils croient encore que l’économie a quelque chose à voir avec la morale ! Mais ce sont surtout des gens qui n’ont absolument pas compris ce qu’est le PIB. Le PIB ne mesure pas la richesse mais la croissance qui résulte de l’activité économique, sans s’interroger sur les causes de cette croissance ni sur la nature de cette activité. Le PIB ne mesure nullement le bien-être, mais seulement la valeur ajoutée des produits et des services ayant fait l’objet d’une transaction commerciale, quelle que soit la source, positive ou négative, de ces échanges. C’est la raison pour laquelle il comptabilise positivement l’activité économique qui résulte des accidents de la route, des catastrophes naturelles, de certaines pollutions, etc. La tempête de décembre 1999, par exemple, a été comptabilisée comme ayant contribué à une hausse de la croissance de l’ordre de 1,2 %. Le PIB, d’autre part, ne tient aucun compte de la dégradation de l’environnement ni de l’épuisement des ressources naturelles. Ce qui est stupéfiant, ce n’est donc pas qu’il intègre le trafic de drogue ou la prostitution dans ses statistiques, mais qu’il y ait encore des gens pour être en extase devant la croissance mesurée par le PIB.

À l’instar de tous les autres commerces, celui de la drogue est désormais mondialisé. Le criminologue Xavier Raufer se désole que cette « économie grise », représentant près de 15 % du PNB mondial, intéresse assez peu les économistes et les politiques. Qu’est-ce que cela nous dit sur celui de nos sociétés ?

Cela nous dit qu’à l’échelle mondiale, la part de l’illicite ne cesse de croître par rapport à celle des activités licites. Mais cela nous dit surtout, et c’est beaucoup plus grave, que les deux domaines deviennent de plus en plus indiscernables. Il y a belle lurette, en effet, que les profits faramineux des narcotrafiquants sont allés s’investir dans des sociétés industrielles et financières tout à fait légales, ce qui a encore renforcé leur pouvoir. Dérégulation aidant, pratiquement toutes les banques utilisent de l’argent sale, et très peu sont condamnées. Système capitaliste et crime organisé ont, ainsi, peu à peu fusionné. Entre le narcotrafic, le crime, la corruption, la spéculation à haute fréquence (à la vitesse de la nanoseconde), les contrefaçons et les pratiques frauduleuses, ce sont des centaines de milliards de dollars qui se promènent ainsi dans le monde. Lisez, à ce propos, le livre de Jean-François Gayraud sur « Le Nouveau Capitalisme criminel » (Odile Jacob, 2014). Il est éclairant.

Entretien réalisé par Nicolas Gauthier

http://www.bvoltaire.com/drogue-phenomene-de-masse-societe-de-drogues-cest-deja-presque-societe-de-zombies/?mc_cid=1647f2d85d&mc_eid=b338f8bb5e

EN BANDE SON :

2 réponses »

  1. Ce qui est remarquable c’est que le Pavot est cultivé ouvertement au Maroc avant de servir à alimenter le marché de la Drogue en France,
    De fait « Qui » oserait dire que nos dirigeants de tous Poils ne seraient pas complices ???
    Les passeurs sur des gros canots pneumatiques rapides faisant la navette entre le Maroc et l’Espagne avec des centaines de kilos de drogue à bord, ne pourraient soit disant pas être tirés par les hélicoptères de l’armée sous prétexte (fallacieux) qu’ils seraient, je cite : « en zone internationale  »
    Doux euphémisme …
    Si de plus on rappelle que dans les années 90 Jacques Attali lui-même avait écrit et avait dit ouvertement qu’ils souhaitait, je cite :
    « Droguer les pauvres afin que ceux ci ne puissent pas se rebeller contre les Riches ni contre les Puissants »,
    et je cite : « Afin qu’ils vivent en rêve ce qu’ils ne pourront pas vivre dans la Réalité, et comme tel ça les empêchera de se rebeller contre les Riches … »
    Considérons maintenant que L’Europe de Bruxelles veut et a décidé d’intégrer dans le PIB des pays membres, l’argent issu de l’industrie du Crime ( Drogue, prostitution, trafic d’armes, trafic d’organes , ect…)
    et que (encore) Jacques Attali, a dit devant les caméras que, je cite :
    « Les Activités qui relèvent du Crime ( Drogue, Prostitution, Trafic d’Armes, Trafic d’Organes,
    Trafic d’Êtres Humains, Esclavage…) qui sont aujourd’hui considérées comme « Criminelles »,
    seront « Demain » totalement Légales et régies par « La Loi du Marché »
    ( voir sa vidéo sur Youtu.be)
    Pour des citoyens lucides et honnêtement éthiques et responsables,
    il n’y a qu’une seule chose à faire :
    « La Peine de Mort pour Les Trafiquants de Drogue et pour leurs Dealers !!! »


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

  2. « C’est en grande partie grâce à l’interdiction des stupéfiants, et donc à leur trafic, que nos « cités sensibles » demeurent relativement « tranquilles ». Si ces substances venaient à se retrouver en vente libre, les mêmes « banlieues » exploseraient pour de bon. Le prix à payer pour cette paix sociale vous paraît-il trop élevé ? »
    Il me semble aussi que le trafic qui arrose de fric toutes nos » pauvres »ET victimes de discrimination … des cités sensibles….. oh combien sensibles, en plus des revenus de la CAF et autres aides aux femmes seules, en général les épouses pondeuses d’un seul homme qui relève a la fin du mois les compteur des ‘ses » femmes en vertu de la loi coranique …bref disais- je la répression de ce trafic pourrais aussi éventuellement servir de détonateur a une guerre civile ….sans trafic effectivement: émeutes et déversement des gangs sur les quartiers bourgeois..
    En cas et si besoin est…..on l’a laissé prospérer pour cela…
    les racailles servent a maintenir le mec lambda en état d’insécurité,un climat de guerre civile larvé est bienvenu pour le pouvoir, il alimente les faux débats ..et lui permet de lessiver son épargne et ces droits sociaux…..
    Le dernier en date est jubilatoire, l’éviction d’une voilée d’une émission de TV a fait beaucoup non pour les problèmes que pose l’Islam en France mais pour la répression de la liberté d’expression qui est devenu glissement sémantique a l’appui:le complotisme….le simulacre débusque les chercheurs de vérité en les accusant de ce dont ‘il est: le vecteur les faux semblants permanents..l’enfumage, les rideaux de fumée, qui managés de façon paradoxale érigent un « double lien »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Double_contrainte
    De quoi devenir soit enragé, soit schizophrène si l’on garde les yeux ouverts …et ses neurones intacts.Ce qui pour les réfractaires peut les mener soit en taule soit en HP …!
    Alors comment vivre au milieu des zombies?
    la Tradition demeure depuis la nuit des temps… même si les maîtres des illusions nous en servent des lambeaux travestis a travers le new age, Hitler et ses SS mystiques en firent le même usage….ils ont mal finis mais cette histoire est une autre histoire a nous de chercher pourquoi ….
    A nous d’apprendre a » chevaucher le tigre » au lieu de nous jeter dans sa gueule ou de rester prisonniers de ses pattes…!
    Il faut être parfaitement désespéré,dénué de tous espoir pour arriver a agir justement.
    C’est pourquoi je dirais que plus cela devient noir…plus cela devient salement dégueulasse… plus je vois le bleu du ciel apparaître ……
    Vous reprendrez bien un verre de laudanum?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Laudanum
    Au souvenir de Mary Shelley et de lord Byron..!!!
    ..


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s