Allemagne

Sommet de l’OTAN : le trublion et les zombies

Nord Stream 2 et le gaz russe

L’Europe est de plus en plus dépendante du gaz russe (en particulier l’Allemagne et l’Autriche), et bien que le bloc ait cherché à s’en affranchir, les exportations de gaz naturel ont encore franchi un nouveau record l’année dernière, atteignant 194 milliards de mètres cubes (incluant la Turquie). La part du gaz russe au sein de la consommation totale de gaz de l’Union dépasse 35 %.

Le gazoduc Nord Stream 2, qui devrait permettre de doubler les capacités de transport de gaz de la Russie vers l’Allemagne, est actuellement en cours de construction.  Il doit transporter le gaz russe vers l’Europe, sans passer par l’Ukraine et la Pologne. C’est l’ex-chancelier allemand, Gerhard Schröder, qui préside le conseil de surveillance du consortium Nord Stream, chargé de construire le premier pipeline. Le recours de l’Allemagne à la Russie pour son approvisionnement énergétique inquiète certains pays de l’Europe de l’Est, qui redoutent que le gazoduc Nord Stream 2, qui contournera les pays baltes et la Pologne, puisse être utilisé pour les priver potentiellement d’approvisionnements énergétiques nécessaires.

Trump préférerait que l’Allemagne achète le gaz naturel américain

Les critiques de Trump ont déclenché une vive inquiétude en Allemagne. “Ce n’est pas seulement mauvais, c’est catastrophique”, a titré le journal allemand Süddeutsche Zeitung.

Mais comme c’est souvent le cas avec Trump, on peut aussi envisager ce tir à boulets rouges sous l’angle des affaires. Par le passé, le président américain  a proposé aux Européens d’importer du gaz naturel américain en substitution du gaz russe, même si le gaz américain est beaucoup plus coûteux, en raison des coûts d’expédition.

C’est l’analyse du site politique américain Axios : “Trump veut que l’Allemagne – un énorme acheteur de gaz – achète du gaz naturel liquéfié américain et tente de voler le marché que la Russie détient actuellement”.

L’ambiguïté de la politique allemande à l’égard de la Russie

Certains commentateurs estiment que le président américain a mis en exergue la politique ambigüe  de l’Allemagne à l’égard de la Russie : “Pas un jour ne se passe sans que les représentants de l’OTAN évoquent la menace russe, affirmant que la Russie ne partage pas les valeurs de l’Occident et attaque la démocratie partout où elle peut. Ce qu’ils ne critiquent pas, cependant, c’est l’approvisionnement en énergie de la Russie”, écrit la chaîne de radio russe Kommersant FM. “Le vieux monde devrait choisir : soit il doit tourner le dos à l’OTAN, soit à son fournisseur bon marché, la Russie. Parce que ce sont ceux qui payent qui ont le pouvoir de décision, et non l’inverse”, conclut-il.

OK++++++++++++++++++++++++++

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Donald Trump, le dynamiteur en chef du Vieux Monde pour préparer l’avènement d’un tout nouveau « nouvel ordre mondial »… OD

« La situation du vieux monde has-been transatlantique, tel qu’elle vient de se manifester lors du sommet de l’Otan, ressemble de plus en plus à une farce. À l’approche de l’heure fatidique où Donald Trump allait poser le pied à Bruxelles, la fébrilité était très palpable parmi les gouvernements européens, et en particulier les gouvernements vacillants d’Angela Merkel et de Theresa May, les « morto che parla » comme on dit dans la mafia italienne.

Avant de monter dans l’hélicoptère présidentiel, sur la pelouse de la Maison-Blanche, Trump a commenté son futur voyage en Europe : « Donc, je vais avoir l’Otan, puis le Royaume-Uni, qui est plutôt dans la tourmente, et enfin Poutine. Franchement, Poutine pourrait bien être le plus facile de tous. Qui l’eût cru ? Qui l’eût cru ? »

À Bruxelles, lors d’un petit-déjeuner avec…

View original post 821 mots de plus

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s