Art de la guerre monétaire et économique

Douce France : Un fort affaiblissement

Un fort affaiblissement

Pourtant ça commençait bien. Pas plus tard qu’hier matin, le camarade Castaner, dit « L’Harpian » (1), successeur de Gnafron-le-Sénile, pouvait faire état d’un « fort affaiblissement » du mouvement des « Gilets Jaunes ». Il aurait tout aussi bien pu dire « un faible renforcement », toutefois la formule eût moins bien collé à sa démonstration, fondée sur la méthode Coué et l’affirmation selon laquelle « les séditieux de l’ultra-droite », répondant à l’appel de Marine, constituaient désormais le gros des maigres troupes manifestantes. En substance l’idée repose sur l’essoufflement d’un mouvement dont la spontanéité semble plus que douteuse, puisqu’en vouloir à Macrounette s’apparente forcément  à une aberration extrémo-droitiste. Les Gilets Jaunes, cela va de soi, descendent en droite ligne des chemises noires de Mussolini et -encore plus affreux- des brunes dont s’affublaient les épouvantables Nazis, orresco referens, quand ils se livraient à leurs exactions contre le Peuple Élu des Ghettos. Et d’ailleurs, hein, qu’est-ce que c’est que ces histoires de gilets, sinon une référence à peine voilée à la tenue des immondes parmi les immondes, les Ku Klux Klan! Somme toute, vous allongez le gilet jusqu’aux godasses, vous lui ajoutez une cagoule à pointe (comme les casques de sinistre mémoire), vous repeignez le tout en blanc et hop ça y est, vous tombez chez les infâmes racistes suprématistes de la face-de-craie! Ne nions donc pas l’évidence: les Gilets-Jaunes apparaissent sans aucune contestation possible comme les héritiers de la Milice des Heures les Plus Sombres de Notre Histoire, la honte de notre Beau Pays des Droidlom, Dieu merci…enfin pas Dieu…bon, allez, on va dire Staline merci…délivré de l’opprobre éternel par l’incommensurable héroïsme des Forces du Progrès. On ne sait même plus comment les qualifier, cette bande d’ivrognes en jaune-pisseux, mal fagotés, mal embouchés, mal ficelés, mal léchés, malpropres et mal foutus! Collabos? Oui, sans doute, au sens où ces gens apportent un soutien inconsidéré aux sales fachos-frontistes du soi-disant Rassemblement National… Mais pas seulement! En cherchant bien, on pourrait leur trouver une parenté encore plus évidente: les Gilets-Jaunes ne sont rien d’autre que les nouveaux Poujadistes! Ça ne vous dit rien ça,  Pierre Poujade?
Eh oui, mes chers amis, tous ces ploucs abrutis ne sont ni plus ni moins que les héritiers d’une coterie qui, entre autres forfaits, avait porté le jeune Jean-Marie au Palais Bourbon, parmi un gros paquet de députés de son acabit. L’extrême-droite, quoi, tout le contraire de la Droite Républicaine (l’autre façon d’être de gauche): des boutiquiers pusillanimes à courte-vue, des ploucs ignares autant qu’égoïstes, de sales connards sans idéal autre que leur petit intérêt personnel…des Gilets-Jaunes avant l’heure pardi, ça crève les yeux! Alors, quand il vous le dit Castaner, que tout ça c’est l’Extrême-Droite, l’Ultra-Droite, la Main-Droite…enfin je veux dire la Main-Noire, cette effroyable organisation secrète de nationalistes Serbes qui nous a si bien coûté la Guerre de 14/18, excusez du peu! Alors, hein? Il a pas raison, l’Harpian, de nous les écrabouiller par tous les moyens, ces Yellow-Jackets de mes deux?

Et tout cela se confirme à merveille. Les media appuient vigoureusement les propos du sinistre de l’Intérieur: c’est un coup de « l’ultra droite ». Même pas l’extrême, l’ultra, parfaitement. Ils nous ont même sorti de la naphtaline un éminent spécialiste, le sieur Sylvain Boulouque, un type dont on décèle rien qu’au look-boulouque le sérieux et la compétence: une tronche de prof trotsko à mettre dans un musée. Il nous dit, le Sylvain, après avoir affirmé que tout le bordel venait des « groupuscules de l’ultra-droite », qu’en réalité ce sont ces derniers qui ont commencé, on en est certain, absolument, parce qu’on a vu un drapeau français frappé du cœur et de la croix…mais oui, voyons! Les Vendéens! Les ennemis de la Répupu, enfin! Vous vous rendez compte! Le cœur et la croix, merde, si c’est pas une preuve, ça! Même qu’après en avoir massacré des palanquées, hommes, femmes et enfants, en quatre-vingt-treize, il en reste encore assez pour venir mettre le souk sur les Champs! Donc on est sûr. Et ça se confirme figurez vous, car certains ont pu aussi apercevoir, sous les gilets jaunes, des tee-shirts de la Manif Pour Tous! Deux ou trois au moins, signe de la présence manifeste, dans les cortèges, des éléments fachos les plus radicalisés.
Mais bon, on a trouvé aussi -surtout, même- plein de tags gauchos, anar et antifas un peu partout sur les boutiques, les murs et même les barrières en béton bordant les chantiers. Alors il fournit une explication Boulouque: si c’est bien la Droite infecte qui a commencé, ensuite la Gauche radicale a pris le relais, voilà tout. Vers le soir les Black-Blocs et autres camarades du même tonneau sont venus en remettre une couche, vous voyez, une seconde manif succédant à celle des poujado-fachos! En somme, il a raison l’Harpian, le grabuge doit être imputé aux ultras du mauvais côté, voilà! Le reste, ceux de gauche, c’est autre chose mais on n’en parle pas puisque de toute manière l’essentiel c’est le pauvre Présipède lâchement agressé par les Gaulois abrutis de la France illétrée. Et l’arrivée, dans l’après-midi,  des petits « jeunes » de banlieue venus participer à la fête pour dénoncer la misère des cités sans-cible et les entraves parlementaires à la libre circulation des stupéfiants(2), ne présente rigoureusement aucun intérêt au regard de l’affaire qui nous occupe! L’ultra-droite, point final, circulez y a rien d’autre à voir!
Cela dit, ainsi que je vous le précisais au début, le mouvement des gilets poujadistes apparaît en totale perte de vitesse. La preuve? Bon, écoutez, c’est simple: près de trois-cent-mille clampins la semaine passée et seulement cent-six-mille-trois-cent-un hier à 17 heures, 106 301!… Comment dites vous? Oui c’est précis comme nombre… On se fout de notre gueule? Mais pas du tout enfin! Le Ministère de l’Intérieur, quand il compte, il compte, là, ce coup-ci il les a dénombrés un par un, les gilets, fastoche vu qu’ils étaient peu nombreux. D’accord vous avez un syndicat de police qui parle de sept-cent-cinquante-mille au total, mais vous voyez bien le manque de rigueur, hein, on est dans l’estimation à la louche! Sans compter que le syndicat en question, il serait plutôt de droite que ça ne me surprendrait pas plus que ça! Laissons donc ces péquenots entre sales poujadistes et parlons plutôt de choses sérieuses.

Pour ne rien vous cacher, moi, dans toute cette histoire je vois émerger des trucs assez déplaisants. Ces braves Gilets-Jaunes -la couleur des éternels cocus- veulent la démission de Macron, très bien. Ils ne l’auront pas, c’est sûr. Mais le problème réside avant tout dans la pauvreté manifeste de l’argumentaire. Leur truc, à nos rouspéteurs du samedi, c’est « le Président des Riche » qui supprime l’ISF et qui le remplace par des taxes sur le gazoile des malheureux et sur les retraites des vieux. Très bien, d’accord, ce n’est d’ailleurs pas faux; cependant, à mon sens, la question n’est pas là. En réalité Macrounette, comme ses prédécesseurs depuis quatre décennies, se trouve dans l’obligation absolue de ramasser un max de pognon. D’où l’idée d’éviter de continuer à dégoûter les investisseurs, donc les riches, afin qu’ils recommencent à apporter leurs capitaux. En soi, l’idée me semble plutôt bonne, bien que dictée par la Haute Finance Internationale dont on sait l’appui qu’elle a pu apporter à ce brave petit Manu. Cela dit, la Finance en question se révèle forcément mieux informée que Mme. Michu ou M. Tartempion, dont le seul recours reste de défiler vêtus d’un oripeau de sécurité routière. Faudrait-il encore que ces pauvres couillons se penchassent un peu sur la structure des dépenses publiques, telles que n’importe qui peut en prendre connaissance par l’entremise d’un Google toujours prêt à rendre service. Ils s’apercevraient, alors, que les charges de l’État, des Collectivités Locales et de la Sécu, comportent des « dépenses sociales » à hauteur d’environ 650 Milliards d’Euros, une paille! Sur cette montagne de blé, vous en avez bien la moitié, en étant très-très modéré, qui découle directement des conséquences de notre belle « diversité » et de l’immigration aliénatoire que nous subissons depuis plus de quarante ans. Si vous ajoutez à la somme les dépenses induites par les populations en cause dans les domaines de l’éducation (enfin le gros patacaisse qu’on appelle ainsi), de la justice pénale, de la police et autres, vous dépassez très largement les quatre-cents milliards…je veux bien admettre l’impossibilité de tout supprimer, aujourd’hui les conséquences seraient sans commune mesure avec les petites bluettes des chasubles jaunâtres, mais peut être faudrait il commencer à s’y intéresser plutôt que d’emmerder le pauvre monde avec la « fiscalité écologique » macronnienne. Avec seulement dix pour cent d’économies sur ces postes-là, on résoudrait bien des difficultés…oui mais bien sûr, pour y parvenir il faudrait commencer par élire des gouvernants d’une autre trempe… genre Salvini, tiens, au hasard…
Macron démission! Macron démission! Macron démission!… On peut toujours rêver…

Bonne semaine à tous, avec ma fidèle amitié.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

(1) « L’avide », celui qui bouffe à tous les râteliers, en provençal…enfin je crois.

(2)Allusion a la contravention de 200 € nouvellement créée pour sanctionner la consommation de drogue.

https://nouratinbis.wordpress.com/2018/11/25/un-fort-affaiblissement/

OK+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

15 réponses »

  1. A la question « comment un fonctionnaire peut-il gagner… » (sur fond jaune).
    En Louchant. Sur quelque chose sans doute.

    J'aime

    • oui à la SNCF cela double la mise et puis comme dirait Hollande c’est sans importance c’est le contribuable qui paye ! Et pour des services qu’il n’a plus ou mal…

      J'aime

  2. Rêvons, rêvons, mais quand un président est en chute libre ds les sondages, c’est bien qu’il a fait une erreur pour ne pas dire qu’il a trahi la confiance de ceux qui ont votés pour lui. Donc c’est une faute très grave la trahison envers le pays, non ?

    J'aime

    • Il n’avait aucune légitimité à gouverner dès le départ. Que pensez en effet de quelqu’un qui gouverne avec 30% d’électeurs en utilisant 20% de minorités abusives contre les 50% qui restent ? qu’il est est là au nom d’une idéologie la sienne, et qu’importe si elle est très peu partagée…

      Aimé par 1 personne

      • Et justement, il n’y aurait rien à faire là ???? Qu’il se fiche de piétiner le monde, bon. Mais le monde lui, n’a-t’il pas matière à faire quelque chose à ce sujet ?

        J'aime

        • Dans le cas présent il a le monopole de la violence et ne s’en prive pas : ultragauche antifa, racaille, infiltations par les RG, flics en tenue de combat et arsenal paramilitaire. A quand l’armée ? POUR BIEN S ASSURER DE LA BONNE TRANSITION ETHNOLOGIQUE ! Intéressez vous à ce qu’il concocte pour les futures retraites et à ce qui se passent dans les maisons de retraites et vous comprendrez quel avenir il nous réserve.

          J'aime

  3. Clair comme de l’eau de roche =la transition écologique faux nez de la =transition ethnologique.
    Faire payer les blancs pour pouvoir payer le coût des aides aux » pauvres ».réfugiés /immigrés /c’est a dire l’Afrique sub -saharienne qui se déverse sur l’Europe.Au coup par coup c’est moins visible, mais sur le temps ils remplaceront la population d’origine.Lentement mais surement…c’est cela leur stratégie étouffoir a petit feu….de la population européenne.
    La vision de jean Raspail était juste a un détail prés ce n’est pas une invasion « spectaculaire en grand nombre en une fois ..c’est un goutte a goutte!
    Extinction programmée.
    Au fil du temps..
    L’inversion accusatoire des « autorités » :référence aux nazis et autres chemises brunes en dit long sur La méthode d’éradication d’un peuple.
    En plus subtil….
    Mais c’est une solution dissolution finale..!!!!!!
    L’Ordre Noir gouverne en continuité
    Mais cette fois-çi ce sont les Européens qui sont « destinés » a …disparaître.
    Une sorte de choc en retour..
    ..

    J'aime

  4. Le problème avec la bêtise c’est qu’elle est toujours satisfaite d’elle -même et que rien ne peut traverser la couche épaisse qui recouvre son cortex!
    Rien.

    J'aime

  5. [ …mais sur le temps ils remplaceront la population d’origine.Lentement mais surement…c’est cela leur stratégie étouffoir a petit feu….de la population européenne.]
    dans quel but changer de population à l’avènement de l’IA ? Plus maléables les subsahariens ?
    Il était un temps ou pour gagner des guerres, des ennemis s’alliaient contre l’ennemi commun.
    Ce n’est plus au goût du jour ?
    D’après mes questions vous constaterez que je suis encore néophyte en politique, mais j’aimerais comprendre comment s’est formée cette spirale qui prend de la vitesse et semble nous envoyer visiter les abysses.
    Merci pour votre patience et vos explications.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s