Art de la guerre monétaire et économique

Super mariole

Super mariole

Ceci est un jeu électronique inspiré de Super Mario. Jeu conçu par les Jeunes avec Macron, les JAM, du coup ils l’ont appelé Super Jam Bros. En Anglais, JAM c’est la confiture. La confiture dont est visiblement constitué le cerveau de cette curieuse peuplade.

Et sur le jeu, non, vous ne rêvez pas, c’est bien Nathalie Loiseau que vous apercevez. Elle sautille partout, tchip tchip, affronte des méchants (Marine le Pen, Mélenchon et plein d’autres vilains monstres) qui ont volé les étoiles européennes, et elle, appelons-la Super Mariole, doit récupérer le plus d’étoiles possibles. Toi comprendre, petit nenfant ?

Alors voilà, amis. Nous en sommes là. À ce moment très précis, inédit dans toute l’histoire de l’Humanité, complètement fascinant, où un candidat, pour capter un électorat qu’il suppose être débile plus ou moins léger, se croit obligé de se métamorphoser en personnage de jeu accessible dès l’âge de 2 ans. Ce moment où l’humanité quitte la voie de sa propre amélioration intellectuelle pour s’aventurer sur le chemin inconnu de son clone grotesque, de sa caricature infantile. Le Macronisme comme Pinocchio sur l’Île enchantée quoi, mais en version numérique, c’est-à-dire à base de choses simplistes, de 0 et de 1. Ce qu’est, depuis le début, la rhétorique manichéenne et sommaire du macronisme post-socialiste (les gentils/les méchants, les lapins/les loups, les fachos/les pas fachos et hop roule galette).

Je crois que dans leur langage ils ont appelé ça le «progressisme», mais c’est une erreur, le mot qu’ils cherchaient ce jour-là, à l’atelier confitures, c’est Schtroumpf.

Et chaque jour tu crois innocemment que tu vas te réveiller, que ce n’était qu’un mauvais rêve et chaque jour la réalité est pire. Alors que, déjà, du temps de Hollande, tu t’étais dit bon au moins ce qui est réconfortant c’est qu’on ne tombera pas plus bas. Erreur de débutant, l’ami ! Par chance, tu as 3 vies…

Anne Sophie CHAZAUD

Pendant qu’on s’écharpe pour savoir s’il est opportun d’aller célébrer des noces LGBT au fin fond de l’Afghanistan ou du Sud Sahel, ou pour déterminer si une zone infestée de groupes djihadistes est plutôt zone rouge jaune orange indigo bleue sur fond de tourisme de masse et de Françafrique/FrançaFric sans scrupule, la loi permettant à l’exécutif de s’affranchir des règles de conservation et de restauration les plus élémentaires pour s’emparer de Notre-Dame est passée tranquille pépouze à l’Assemblée godillots.

Et sinon, bon dimanche

EN BANDE SON :

1 réponse »

  1.  » Le Macronisme comme Pinocchio sur l’Île enchantée quoi, mais en version numérique, c’est-à-dire à base de choses simplistes, de 0 et de 1. Ce qu’est, depuis le début, la rhétorique manichéenne et sommaire du macronisme post-socialiste (les gentils/les méchants, les lapins/les loups, les fachos/les pas fachos et hop roule galette). »

    Une apothéose contrastée grand guignolesque hallucinatoire et horreur elle bien réelle.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s