Aristote contre Platon

Vous avez un grain de beauté sur la joue gauche ? Unissons nos forces !

Vous avez un grain de beauté sur la joue gauche ? Unissons nos forces !

août 23, 2019 Le Rouscailleur

20 Minutes – 23 août 2019

« Châteaugiron va une nouvelle fois devenir la capitale de la rousseur ce week-end. La commune bretonne, située au sud-est de Rennes, accueillera ce samedi la seconde édition du Red Love, festival consacré aux roux et aux rousses ».

Ben tiens ! Des siècles que les roux sont « stigmatisés », voire brûlés, souvent « conspués », toujours éloignés : ça pue, les roux, c’est bien connu. Alors on les comprend : eux aussi, comme toutes minorités discriminées (pléonasme superfétatoire), ont droit d’affirmer leur normalité et leur désir d’être reconnus comme des « autres » à part entière !!! Poil de Carotte, c’est fini : vive la Red Pride !

Et moi, et moi, émoi !

Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Pour les cons, on a déjà les réseaux sociaux qui rétablissent leur strict droit à énoncer 50 conneries par minutes, en toute liberté et même avec la considération des médias. Mais pour les blondes, les bruns, les moches, les grandes oreilles ? Comme Marilyn Monroe (qui s’est très certainement suicidée pour cette raison mais le capitalisme nous ment sur tout, on le sait bien), j’ai personnellement un grain de beauté sur la joue gauche que mes modestes moyens ne me permettent pas de faire enlever. Depuis mon enfance, cette tare gigantesque me procure une infinie souffrance. Ma vie est un calvaire. On me scrute, on me dévisage, on me discrimine : je suis sûr d’avoir raté mon permis de conduire plusieurs fois parce que ce handicap avait été repéré par l’inspecteur aux joues immaculées. Je me cache, je me tais, je souffre : la société ne peut continuer à progresser sans, enfin, tenir compte de tous ceux qui, comme moi, voient leur vie gâchée par cette horrible marque du destin.

Sus aux grains de laideur

Frère(e)s et sœur(e)s de grain de beauté sur la joue gauche – poussons la logique inclusive jusqu’au bout -, unissons nos force pour apporter la modification essentielle à cette langue capitaliste et patriarcale qui nous oppresse. Ces grains de soi-disant beauté doivent être reconnus pour ce qu’ils sont vraiment : des grains de laideur ! Modifions la langue et le reste viendra. Vous avez, vous aussi, un grain de laideur sur la joue gauche ? Rejoignez le MIPIGL (Mouvement International Pour l’Intégration des Grains de Laideur) ! Ensemble, tous ensemble, solidaires et bien conscients du châtiment climatique qui nous menace, nous saurons brandir à la face du monde ces stigmates qui nous ont trop longtemps obligés à vivre dans l’ombre. Grains de laideur de tous les pays, unissez-vous pour un avenir radieux, solidaire, biologique, migratoire et respectueux de l’environnement !

LE ROUSCAILLEUR

https://rouscailleur.blogspot.com/2019/08/vous-avez-un-grain-de-beaute-sur-la.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+LeRouscailleur+%28Le+Rouscailleur%29

EN BANDE SON :

4 réponses »

  1. Bonjour, moi aussi j’ai effectivement un grain de l’aideur sur la joue gauche, par contre un aussi sur la fesse droite, donc si vous aussi vous vous pensez discriminez, rendez-vous devant le bar ‘ les bons amis ‘ à lyon le 08 décembre à 11h pour l’apéro et marchon marchon camarades, allons jusqu’à Paris et prenons le pouvoir. Il est temps de la revanche sur ce pouvoir fasciste, raciste, nazi vive la révolution … Personne non personne ne pourra nous arrêter si nous sommes unis … Vive Zapata, Tintin, le capitaine haddock. Vous pouvez adhérer à mon partie, faire un don, si vous êtes sans héritier me mettre sur votre testament. Pensez à la cause camarade, il y a que cela qui doit nous donner l’envi de vivre et de nous battre jusqu’au pouvoir.

    Aimé par 1 personne

  2. Justement, en parlant de gauchers (vrais) dont je suis, j’ai gardé de fort mauvais souvenirs de mes premières années d’école où TOUT le monde devait apprendre à écrire à droite, point barre. Deux ans de souffrance pour y arriver. Voire sur les stades en gym où je me retrouvais seul de l’autre côté des sautoirs (c’était encore le ventral…). Une sorte de solitude. Et je ne parle pas des poignées de porte, des tire-bouchons (hips), des robinets…D’où mon développement personnel en divers sports violents afin de pouvoir expliquer vite fait à tout individu qui se permettrait des remarques que ce temps est terminé.

    J'aime

    • Bienvenue au club j’ai connu la même chose avec ces connards de la non éducation nationale plus en bonus des stages en piscine alors que j’étais allergique au chlore. Cela a au moins un avantage : ce qui ne vous tue pas vous renforce ! Il faut dire qu’à l’époque l’école de la ripoublique ne plaisantait pas avec la discipline quasi soviétique qui y régnait et le marxisme déjà culturel des petits maîtres en construction civique !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s