Cela se passe près de chez vous

Sur le Rubicon de notre ex-Eglise romaine

Sur le Rubicon de notre ex-Eglise romaine

Par la Rédaction du Blog A LUPUS Le 22 Sept 2019

On se souvient de la sortie du Baba cool dans Apocalypse now : c’est ainsi que le monde finit, pas dans un boom, dans un pleurnichement. C’est de T.S Eliot, poète américain converti à l’anglicanisme.

Aujourd’hui cette apocalypse crade s’applique au catholicisme romain. D’autres traditions spirituelles ne valent guère mieux, la masse de notre troupeau mondial glissant vers le satanisme culturel américain, Pikachu, Marvel, Netflix….

A propos du pape Bergoglio et de son œuvre on lira ces lignes dans benoit-et-moi.fr, traduites par notre amie Béatrice :

« Il semblerait que l’éviction de ce seul homme ait révélé que ce que nous pouvons voir est une sorte de « mystère » qui laisse beaucoup de catholiques désemparés et ébranlés dans leur foi. Autour d’eux, Benoît et Jean-Paul II avaient tous deux plusieurs – mais peut-être peu nombreux -, membres de haut rang de l’Église comme piliers de soutien. Tous deux étaient forts dans leur foi catholique et dans leur identité catholique. Mais avec le recul – une chose tellement merveilleuse mais souvent d’un goût amer – la présence même de quelques piliers de l’orthodoxie catholique réunis près de la Chaire de Pierre s’est avérée entièrement dépendante de la foi de la personne qui occupait la Chaire. »

Le Rubicon se franchit ensuite, et tous les matins encore :

« L’élection du Pape François représente le franchissement définitif du Rubicon pour l’Église catholique. C’est peut-être temporaire, peut-être pas, mais Amoris Laetitia et Magnum Principium sont deux documents qui suggèrent que nous sommes arrivés à un moment de plein dévoilement, un moment dans l’histoire de l’Église où l’Église glisse dans l’insignifiance, où la submersion par la culture délabrée de l’Occident, jadis catholique, est pratiquement garantie. Il n’y a pas de trompette pour annoncer la reddition de l’Église catholique aux faux apôtres, pour annoncer la reddition de l’Église aux forces maléfiques à l’œuvre dans le monde. Il n’y aura probablement pas d’annonce à cet effet. Tout ce que nous recevrons en tant que catholiques, ce sont des mini-annonces. Félicitations pour un avorteur. Ici, un évêque réinventant la messe. Là, l’invitation de Planned Parenthood au Vatican. Tels sont, et je suis sûr que beaucoup de lecteurs seront d’accord, les annonces d’une contre-église établie dans le sein de l’épouse du Christ. »

Le nouveau dogme est le je-m’en-foutisme :

« Oui, le retour à réalité est là et il est très douloureux et salutaire. Nous pourrions nous poser la question suivante: à quoi sert à l’Église qu’un homme vertueux, doctrinalement sain et exemplaire siège sur la Chaire de Pierre, si entre 50 et 90 % des évêques et du clergé ne le croient pas, et sont, en réalité, implacablement opposés à la vérité catholique. A quoi sert ce pape exemplaire et saint si le résultat est que dans votre paroisse locale, votre prêtre vous dit que la mission de l’Église consiste à prendre soin de notre prochain, mais que le Baptême lui-même n’est nullement nécessaire pour le salut. A quoi sert ce Pape si votre évêque, par exemple, écrit des lettres pastorales dans lesquelles il dit que la confession est un devoir inutile, répétitif, voire même pesant pour une âme. Est-il vraiment réconfortant de savoir que « l’homme au sommet » est doctrinalement sain si sur le terrain, là où la vraie vie est vécue, les évêques et le clergé donnent l’impression qu’ils ne croient tout simplement pas en Dieu ou en la Présence Réelle ou la dévotion à la Mère de Dieu et ont une perspective fondamentalement progressiste? 
Etait-il vraiment si consolant de savoir qu’au moins le Pape était catholique? Vraiment? Même quand presque personne dans l’Église, à part vous, n’écoutait un mot de qu’il disait? »

Le blog américain termine sur un ton sévère mais lucide :

« Oui, l’abdication de Benoît XVI de la Chaire de Pierre fut en effet la grande révélation. Elle a révélé quelque chose d’un mystère d’iniquité qui agit dans les coulisses, elle a révélé dans toute sa réalité sanglante, la meute de loups qui l’entourait et qui attendait sa chute. Cependant, elle a révélé beaucoup plus que cela, que l’apostasie que nous voyons maintenant se produire au sein de l’Église Universelle était déjà en œuvre dans votre ville, chez vous, dans votre Église. Déjà l’Église fidèle à son Seigneur était là, déjà l’Église infidèle au Christ, une Église adultère était là et l’avait été pendant des années, voire des décennies. »

Oui, ce pape culotté aura été un simple révélateur…

Source : thatthebonesyouhavecrushedmaythrill.blogspot.fr 

EN BANDE SON :

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s