REBLOG

Les vrais soumis-faux insoumis sont en fait des collabos objectifs, je dis bien objectifs, du système. Les élites peuvent dormir tranquille, leur avenir est assuré.

« Sachons être suspect. C’est le signe, aujourd’hui, d’un esprit libre et indépendant, surtout en milieu intellectuel. » — Julien Freund, Préface à La Notion de politique et Théorie du partisan de Carl Schmitt

brunobertez

Il n’y a plus de gauche révolutionnaire, il n’y a plus qu’une gauche-soupe, c’est à dire gestionnaire.

Elle n’a plus qu’une fonction tribunitienne.

La chute du communisme, du socialisme réel a eu raison de sa maigre détermination.

Au lieu de se remettre en cause et de voir en quoi ils avaient failli, ces gens n’ont qu’un objectif, durer, rester en place dans un appareil de plus en plus sclérosé et surtout de plus en plus  dépendant de la bienveillance du gouvernment et des élites.

Cet appareil, on l’entretient pour encadrer, canaliser, et surtout pour diviser.

Il ne faut pas qu’il y ait jonction entre d ‘un coté les laissés pour compte qui votent RN et de l’autre les laissés pour compte vrais soumis-faux insoumis qui votent Mélenchon.

La ligne de partage qui empêche l’unification des masses mécontentes c’est l’immigration. Le RN est contre, les vrais soumis-faux insoumis sont pour.

La…

Voir l’article original 281 mots de plus

Catégories :REBLOG

Tagué:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s