Art de la guerre monétaire et économique

Le Billet du LUPUS : Piégés comme des Rats, vous êtes tous désormais « coranovirables »

Piégés comme des Rats, vous êtes tous désormais « coranovirables »

« […] l’une des conditions fondamentales d’un retour à la normale consiste à rompre la démonie qu’exerce l’économie dans le monde occidental moderne. » — Julius Evola, Les Hommes au milieu des ruines (1953)

Sans pour autant nier le fait que nous soyons confrontés à une forme particulièrement aiguë de grippe saisonnière, j’en dénonce ici même depuis plusieurs semaines l’utilisation propagandiste, toxique et fallacieuse qui en est faite par nos élites censées nous protéger, nous les supposés sans grades, des affres de Dame nature. Dame Nature qui soit dit en passant ne fait là que récupérer quelques droits que le genre humain dans son immense arrogance, avait cru pouvoir lui substituer, ou plus exactement lui subtiliser.  

Mais si la nature fait parfois bien les choses et nous rappelle ainsi à l’ordre, il en est à l’inverse tout autre de ceux qui prétendent la domestiquer, et en appelle quant à eux à la stratégie du désordre et du chaos.  Ainsi d’un avertissement sérieux et naturel où l’on ne saurait mélanger les flux migratoires à outrance sans en subir quelques graves inconséquences, certains ont cru voir là l’opportunité du « grand reset économique » tant attendu !

 Ils l’ont rêvé, ils l’ont enfin obtenu !

Venons-en maintenant au détail des agapes et autres festivités prévues à cet effet.

Remettre les compteurs à zéro est un vaste programme qui consiste à :

– VOUS ÊTES PRÉVENUS ! 

« C’est la création de richesses qui permettra d’augmenter l’assiette des impôts et donc les recettes, et ainsi de rembourser la dette accumulée pendant la crise »

 » Il faudra bien se poser la question, tôt ou tard, du temps de travail, des jours fériés et des congés payés pour accompagner la reprise et faciliter, en travaillant un peu plus, la création de croissance supplémentaire »

https://www.ouest-france.fr/…/coronavirus-pour-le-medef-il-…

-A tordre le cou à la dette par davantage encore de dette pour tous mais au seul profit de quelques-uns.

-A substituer le revenu du travail par le revenu du chômage payé par de la fausse monnaie sortie de nulle part si ce n’est des générations futures déjà mortes avant la naissance.

-A déflater les salaires des quelques « indispensables qui resteront au boulot » et qui contribueront ainsi à consolider et à restituer des taux de profit de quelques grosses corporations malmenées par des années de revendication salariale mais désormais toutes puissantes dans leurs négociations avec les fameux partenaires devenus au fil du temps asociaux.

-A faire l’éloge de la paresse et de la moindre résistance par la libéralisation du cannabis assisté médicalement et de la « connerie télévisuelle con-finement organisée »  

-A réorganiser et à tester au sein des entreprises et le temps du confinement, aux sus et au vu de tous – les absents ayant toujours tort- des process et des méthodes de travail qui permettent de se passer du plus grand nombre et de « pressuriser » encore davantage ceux qui restent mais cette fois sans aucune contreparties, avec à la clef : davantage de temps de travail pour un salaire moindre et une retraite repoussée comme en Grèce aux fameuses calanques, sous la plage ne restant que les pavés.

-A user et à abuser de la destruction créatrice de ce cher Schumpeter qui consiste à faire perdre dans un premier temps aux petites mains économiques un maximum de « cash », et qui bientôt faute de trésorerie suffisante et d’accès aux crédit illimité des Banques centrales, se verront contraintes de mettre la clef sous la porte pour le plus grand bonheur des plus grosses mains qui, comme au poker, rafleront ainsi la mise.

-A appliquer le raisonnement précèdent au monde de la bourse et de la finance.

Ces quelques considérations faites, je vous souhaite éventuellement, une bonne sortie de confinement, une bonne reprise, et j’oubliais, profitez bien encore de votre Play-station et de votre chômage partiel, car par les temps qui courent un chômage peut en cacher désormais un autre pour tous ceux qui auront prouvé par leur absence : leur inutilité et par là-même leur moindre contribution à la grande « confrérie productiviste économique ». Il est déjà trop tard pour en invalider le test !  

LE LUPUS

EN BANDE SON :

7 réponses »

    • Bruno,Anticipation
      Ce mardi matin commence une grande offensive,et je pense que ceux qui auront investi dans les bonds US seront parmi les rares à ne pas se faire plumer….au fur et à mesure de l’évolution cette semaine chacun évaluera …cordialement

      J'aime

  1. LES Coronavirables ne bougeront pas tant qu’ils ne seront pas touchés: ‘plus de flouze dans les distributeurs et plus rien dans les magasins et… comme de bien entendu ce que vous décrivez n’arrive qu’aux autre ….dans leur cerveau encombré de propagande! la masse inerte croit désormais a saint macron le sauveur de leur peau, qui les protègent de la mort! !!!I
    Ils appellent les flics pour désigner ceux qui prennent trop de « moments » de liberté ….je préconise une étoile verte pour les fauteurs de trouble ..qui prennent la clé des champs!

    J'aime

  2. On cause, on cause et les feux s’éteignent dans l’indifférence générale….
    Quand de simples courbes démontrent la fausseté des pseudo arguments présentés. Il ne faut surtout pas sortir de l’ENA ou autres grandes écoles de formatage d’esclaves serviles (en tout cas plus esclaves que nous et surtout mieux payés et qui nous bouffent notre pain au quotidien…., autres sortes de parasites vivant à nos crochets. Combien sont-ils? Je n’ai nulle prétention à détenir la moindre vérité. J’essaie de m’informer … (et dans la mesure du possible, vous…).
    La seule vérité qui peut devenir la votre en 2022 : à la réponse du malaise ambiant et qui ne va aller en s’améliorant (il ne suffit pas de changer le parti au pouvoir….), c’est que « organigramme-Nations » est le seul antidote possible. Toute autre formule est poudre de perlimpinpin… et vous le savez déjà. Connaissez vous cet antidote? Vous pouvez en demander communication (en bonne et due forme , en spécifiant qui vous êtes à guilke@nord,nnet.fr. C’est entièrement gratuit)
    13/04/2020 – https://wp.me/p4Im0Q-3Bo
    • Ce soir c’est causerie au coin des feux…. Pour les assignés à résidence posthume à vie… Ceux qui sont morts durant la drôle de guerre. On va nous dire la vérité vraie que nous sommes en tête (enfin, pour une fois on a le pompon) …. Merci patron du pays. Gardez vous bien, nous avons tant besoin de vous (plus fayot tu pètes les plombs)

    J'aime

  3. EXTRAIT DE L ARTICLE DE ROBERT STEUKERS INTERVIEW HARARI VAUT LE COUP D OEIL
    Cependant, le nouveau gourou mondial s’appelle Yuval Noah Harari, célèbre pour deux bestsellers que l’on retrouve en toutes langues dans toutes les librairies du monde, surtout dans les grandes gares et dans les aéroports, là où passent ceux qui nomadisent à grande ou à petite échelle. Le 20 mars 2020, cet Harari publie un long article dans le Financial Times (https://amp.ft.com/ ), où le programme mondialisateur en cours est présenté sur un mode plaisant et attrayant, comme d’habitude : on ne peut reprocher ni à Attali ni à Harari d’avoir un style ennuyeux, incapable de capter l’attention de leurs lecteurs. Harari constate qu’avec le coronavirus, il y a urgence (emergency) et que toute urgence est « un processus historique accélérant ». Ensuite, je cite : « Les décisions en temps normaux, qui peuvent prendre des années de délibération, sont prises en quelques heures (…). Des technologies non encore entièrement développées voire dangereuses sont mises en œuvre, parce que les risques sont plus élevés si on ne fait rien (…). Des pays entiers servent de cobayes à grande échelle pour des expérimentations sociales ». Harari évoque alors un monde où il n’y aura plus que du télétravail et surtout du télé-enseignement: le confinement, que nous subissons, semble alors une étape préparatoire à cet avenir de réclusion complète, concocté dans les hautes sphères dominantes. Harari évoque aussi le monitoring général de l’humanité, assorti de punitions pour les récalcitrants. Il est quelque peu lyrique en disant qu’aujourd’hui, les gouvernements sont plus forts que le KGB soviétique car ils disposent maintenant de « senseurs ubiquitaires et d’algorithmes puissants ». Le coronavirus, ajoute-t-il comme s’il voulait apporter de l’eau à notre moulin, a d’ores et déjà permis de déployer un tel arsenal inédit dans l’histoire de l’humanité, notamment en Chine où l’Etat se manifeste en permanence à travers les smartphones de ses citoyens, utilise la reconnaissance faciale à très grande échelle et peut déterminer quel est l’état sanitaire de chaque Chinois par des appareils destinés à vérifier leur fièvre, que n’importe quel policier peut trimbaler et utiliser sur les voies publiques. L’étape suivante nous est également révélée par l’article d’Harari : les sentiments, comme la colère ou la joie, sont des phénomènes biologiques au même titre que la fièvre ou la toux : on peut donc les détecter et les manipuler au départ des mêmes instruments qui servent à repérer dans les rues de Chine les fiévreux potentiellement « coronavirusés ». Enfin, Harari dévoile l’objectif final, quasi messianique, bref la parousie enfin en advenance : la « coopération globale », seule planche de salut contre le virus qui doit nous induire tous à opter pour « un esprit globaliste », rendant inutile les réflexes locaux ou nationaux. En d’autres termes, Harari opte pour une humanité radicalement différente de celle qu’avait préconisée en son temps Claude Lévi-Strauss.

    POUR UNE VISION BIEN CLAIRE DE LAVENIR

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :