REBLOG

Le programme eugénique du 3ème Reich refait-il surface ? Mais que cherche à créer la Chine ? Une nouvelle armée de soldats surhumains ?

Le programme eugénique du 3ème Reich refait-il surface ? Mais que cherche à créer la Chine ? Une nouvelle armée de soldats surhumains ?

Zerohedge 13 Fevrier 2021

Bing Su, un généticien chinois de l’institut de zoologie de Kunming, géré par l’état, a récemment inséré le gène MCPH1 humain, qui développe le cerveau, dans un singe. L’insertion pourrait rendre l’intelligence de cet animal plus humaine que celle des primates inférieurs. La prochaine expérience de Su consiste à insérer chez les singes le gène SRGAP2C, lié à l’intelligence humaine, et le gène FOXP2, lié aux compétences linguistiques.

Personne en Chine n’a-t-il vu la planète des singes ?

Ou peut-être qu’ils l’ont vu. « Le développement de la biotechnologie en Chine va dans une direction vraiment macabre », écrit Brandon Weichert de The Weichert Report dans un article publié sur le site Web American Greatness.

Dans une société communiste à l’ambition effrénée, les chercheurs poursuivent une effrayante étude scientifique. Que se passe-t-il lorsque vous mélangez l’ADN de porc et de singe ? Les expérimentateurs chinois peuvent vous le dire. Que diriez-vous de cultiver des organes ressemblant à des humains chez les animaux ? Oui, oui, ils l’ont fait aussi !

De plus, Pékin est peut-être déjà en train de concevoir des super soldats. Les services de renseignement américains montrent que la Chine a mené des tests sur des humains sur des membres de l’armée populaire de libération dans l’espoir de développer des soldats dotés de capacités biologiquement améliorées », a écrit le directeur du renseignement national John Ratcliffe, le 3 décembre, dans un éditorial de Wall Street Journal intitulé « La Chine est la pire menace pour la sécurité nationale ».

On ne sait pas jusqu’où sont allés les recherches militaires chinoises. Cependant, ils préconisent l’utilisation de l’outil d’édition de gènes CRISPER pour améliorer les capacités humaines, et la Commission militaire centrale du Parti Communiste « soutient la recherche sur l’amélioration des performances humaines et la biotechnologie du nouveau concept. »

L’armée populaire de libération est à fond sur l’édition génique des humains. Comme le rapportent les analystes de premier plan Elsa Kania et Wilson VornDick, il existe des parallèles frappants dans les thèmes répétés par un certain nombre de chercheurs de l’APL et de scientifiques d’institutions influentes ».

Toutes ces démarches de la part des chinois « ont pour objectif d’obtenir une domination biologique. Il n’y a, comme l’a fait remarquer Ratcliffe, aucune limite éthique dès lors que Pékin souhaite la suprématie en terme de pouvoir. »

Il est clair que le Parti communiste ne pense pas qu’aux soldats. Un chercheur est également la première personne – et jusqu’à présent la seule – à avoir modifié génétiquement des embryons humains qui ont produit des naissances.

He Jiankui, alors qu’il était à la Southern University of Science and Technology de Shenzhen, a utilisé l’outil CRISPR-Cas9 pour supprimer le gène CCR5 afin de donner aux jumelles, nées fin 2018, l’immunité contre le VIH mais peut-être aussi pour améliorer l’intelligence. L’expérience évoquait le programme eugénique du Troisième Reich pour créer une « race supérieure. »

La chine est en train de créer le communiste parfait, a déclaré Weichert, également l’auteur de Winning Space, à Gatestone. « La Chine est dirigée par un régime qui croit en la perfectibilité de l’humanité, et avec l’avènement de la recherche génétique et biotechnologique moderne, les planificateurs centraux de la Chine, ont maintenant le génome humain lui-même à perfectionner en fonction de leur agenda politique. »

Les scientifiques chinois sont déjà sur la voie du « dopage génétique » pour rendre les générations futures plus intelligents et plus innovants que celles des pays qui refusent d’adopter ces méthodes controversées. « Ce dont vous êtes témoins en Chine, a écrit Weichert, c’est la convergence de la technologie de pointe avec les biosciences de pointe, capables de modifier fondamentalement toute vie sur cette planète selon les caprices d’un régime totalement communiste.

He de Shenzhen, après un tollé international provoqué par la nouvelle de son travail dangereux et contraire à l’éthique, a été condamné à une amende puis à de l’emprisonnement pour avoir illégalement procédé à l’édition de gènes d’embryons humains », mais dans l’état de surveillance quasi-totale du Parti communiste, il avait manifestement le soutien de l’état pour ses expériences.

Il faut savoir que les tentatives de He n’étaient pas les seules en Chine. L’équipe de presse du magazine Nature a rapporté en avril 2015, que des chercheurs chinois de l’Université de Sun Yat-sen de Guangzhou, dans une autre première expérience mondiale, ont édité des embryons humains non viables avec CRISPR-Cas9. « Une source chinoise familière avec les développements dans le domaine a déclaré qu’au moins quatre groupes en Chine poursuivent l’édition de gènes dans des embryons humains », a déclaré le site Web du magazine.

La poursuite de He par Pékin ressemble donc à une tentative de calmer la fureur et d’empêcher la communauté scientifique internationale de poursuivre ses recherches sur les activités de la Chine.

Malheureusement, les progrès de la Chine dans l’édition de gènes d’embryons humains pour les super soldats persuadent les autres d’en faire autant. Bientôt, par exemple, il y aura « le Terminator ». Le gouvernement français vient de donner son approbation aux soldats surdoués. « il faut être clair, tout le monde n’a pas les mêmes scrupules que nous et il faut se préparer à un tel avenir », a déclaré le ministre français des Armées Florence Parly.

Michael Clarke du Kings College de Londres a déclaré au Sun, le tabloïd britannique, qu’il y avait désormais une compétition biologique alimentée par la Chine. Aurons-nous bientôt, comme l’a surnommé la Société internationale d’éthique militaire, une race d’homorobocopus ?

Si nous le faisons, la Chine ne sera pas la seule à qui on pourra faire de gros reproches. « Ce qui est le plus troublant dans ces tentatives, c’est que la Chine a glané l’accès à CRIPR et à la recherche génétique et biotechnologique avancée, grâce à leurs relations avec les Etats-Unis et d’autres pays occidentaux avancés », a déclaré Weichert à Gatestone ce mois-ci. « Les laboratoires de recherche américains, les investisseurs en biotechnologie et les scientifiques s’engouffre dans la recherche biotechnologique naissante en Chine parce que les normes éthiques de la recherche sur cette question sensible sont très faibles. »

« Cela s’avèrera être une menace stratégique à long terme pour les Etats –Unis que peu de gens à Washington, à Wall Sreet ou dans la Silicon Valley comprennent vraiment », a dit Weichert, faisant référence à la militarisation rapide de la biotechnologie par la Chine.

Le régime chinois n’a ni éthique ni décence, n’est pas lié par la loi et n’a pas le sens de la retenue. Cependant, il dispose de la technologie nécessaire pour relancer une toute nouvelle espèce d’humains génétiquement améliorés, qui marchent droit comme de parfaits militaires.

Source: zerohedge

La Chine présente des « super-soldats » équipés de combinaisons d’exosquelette sur une frontière très contestée

Alors que Pékin est peut-être déjà en train de créer des « super soldats » grâce à des avancées biologiques, on ne sait pas encore jusqu’où les chercheurs militaires chinois sont allés.

Mais ce que nous savons, c’est que l’armée chinoise a déjà déployé des combinaisons d’exosquelette pour les troupes le long de la frontière sino-indienne, très contestée.

Ces derniers mois, la Chine a utilisé des armes top-secrètes le long de la ligne de contrôle réelle du Ladakh (LAC), telles que des armes à micro-ondes contre les troupes indiennes. La frontière fortement contestée est peut-être un terrain d’essai pour l’Armée populaire de libération (APL).

Selon RT News, citant un reportage de la chaîne de télévision publique CCTV, des soldats de l’APL ont été vus avec des combinaisons d’exosquelette qui leur ont permis d’accomplir des tâches difficiles dans des environnements de haute altitude autour de Ngari, situé dans la région autonome du Tibet au sud-ouest de la Chine. Ces troupes ont livré des fournitures très nécessaires aux gardes-frontières le long de l’ALC pendant les vacances du Nouvel An chinois.

Il faut généralement trois jours aux véhicules tout-terrain pour atteindre l’avant-poste de haute altitude, situé à plus de 4 800 mètres au-dessus du niveau de la mer. Avec des troupes équipées d’exosquelettes, le délai de livraison a été considérablement réduit.

La vidéosurveillance n’a pas révélé beaucoup plus d’informations sur le concepteur de l’exosquelette ou sur l’endurance de la combinaison. Dans le passé, la Chine a montré d’autres types d’exosquelettes qui fonctionnent sur batterie et permettent aux troupes de l’APL de porter jusqu’à 77 kg.

L’APL a fait tout son possible pour développer des « super soldats » car l’armée américaine n’est pas loin derrière avec son costume de soldat exosquelette dans le style Ironman.

Le stratège de la Banque d’Amérique, Haim Israel, a récemment parlé à ses clients des tensions géopolitiques croissantes entre les États-Unis et la Chine et de la façon dont elles pourraient s’amplifier dans les années 2020.

Les combinaisons d’exosquelette pour le champ de bataille moderne ne sont plus de la science-fiction, car les deux superpuissances mondiales s’affrontent pour déployer les combinaisons avant le prochain conflit.

EN BANDE SON :

Catégories :REBLOG

2 réponses »

  1. Il serait farce voire ridicule, que les Etats-unis reprochassent aux chinois ce qu’eux font depuis des dizaines d’années.

    J'aime

  2. Les occidentaux ont donné gratuitement aux chinois toutes leurs inventions et toute leur technologie. Nos gouvernements ont payé leurs études ici et payé leurs logements. D’un seul coup, ils sont passés d’une technologie bien antérieure à celle de l’antiquité chez nous à une technologie moderne et grace à elle, grace aussi aux très nombreuses usines que l’occident a installé chez eux (et qui ont été recopiées 30 ou 50 fois) ils ont pu sortir de de 5000 ans de pauvreté et de misère. . Malheureusement l’éducation morale ne suit pas l’éducation technique et aucune université ne développe la morale et le respect. Comment alors s’étonner des dérives et d’autant plus qu’il s’agit d’une dictature pseudo communiste qui veut à tout prix établir sa domination sur le monde. N’oublions pas l’invasion et l’annexion du Tibet, l’invasion du Cachemire indien et celle des iles vietnamiennes. N’oublions pas non plus l’asservissement et le dépouillement accéléré des pays d’Afrique grace à la technologie occidentale mise au service du totalitarisme.
    L’Allemagne leur a vendu 2 sous-marin. Ils les ont copié 50 fois. Ils en feront 500. Les USA leur ont vendu un porte avion. Il a déjà été copié 3 fois. Ils en feront 40. Et tandis que nos gouvernements ont décidé de détruire nos économies et que les USA sont au bord de la guerre civile, ils attendent patiemment le moment opportun. N’ayons aucun doute qu’il ne faudra plus 10 ans.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s