Catégorie : War on cash

Les banques centrales du monde font leur maximum pour empêcher le monde de sombrer dans la pauvreté. Elles créent des quantités illimitées de monnaie… Personne ne s’inquiète du fait qu’IL N’Y A PAS D’ARGENT. Les centaines de milliards et milliers de milliards de dollars qui sont distribués aux plus démunis n’existent pas. Ils sont créés à partir de rien. Depuis le début de la crise, au début de l’automne 2019, avec les Repos, le bilan de la Fed a augmenté de près de 3 000 milliards $ pour atteindre 6 500 milliards $. Ce n’est que le début. Il faut se rappeler que cette crise n’a pas débuté aujourd’hui, mais en 2006, lorsque le bilan de la Fed s’élevait à 800 000 $. En 2012, il était passé à 3 000 milliards $. Dans les prochains mois, le bilan va donc être multiplié par 3 ou 4 pour atteindre 12 000 milliards $.

Initialement publié sur nicolasbonnal.com :
https://or.fr/actualites/deficit-4000-milliards-dette-28000-milliards-etats-unis-ou-vient-argent-1826

Évaluez ceci :

Paradoxe : Ironiquement, ce sont donc les gouvernements qui pourraient redonner de la vigueur au concept des crypto-monnaies, alors que celui-ci a vu le jour pour offrir une alternative aux monnaies fiat, les monnaies officielles, et contourner les banques centrales et leurs politiques.

2019, l’année de la banalisation de la blockchain By Audrey Duperron, fr.express.live janvier 7, 2019 Même si le cours de certaines monnaies virtuelles s’est effondré de près de 90 % l’année dernière, la technologie sur […]

Évaluez ceci :