Marchés Financiers et Boursiers Actions

William André Nadeau : Rentable d’investir dans les Actions ?

 Tout dépend de l’horizon de temps et de votre patience. Les actions ont offert très peu, depuis une décennie, mais à long terme c’est le placement le plus sécuritaire et le plus rentable qui soit.

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

 Depuis 1802 (1) et jusqu’à nos jours, les actions américaines ont rapporté presque 10% l’an. Après un taux d’inflation de 3,1%, le rendement réel a été de presque 7% l’an. Les obligations n’ont obtenu que 3% pour la même période. Au Canada selon  ce très intéressant tableau d’Andex Charts (cliquez sur le lien), la bourse de Toronto a rapporté 10,1% composé depuis 1960, l’inflation a été de 3,8% et le rendement réel a été de 6,3%.

Les certificats de placements garantis 5 ans ont rapporté 7%  l’an ou seulement 3,2% l’an en rendement réel.
1,000$ investis par vos parents ou grand parents en1960, en $ d’aujourd’hui, à la bourse de Toronto, vaudraient aujourd’hui 16,000$, soit 16 fois la mise comparé à 4,800$ pour le CPG 5ans. Je n’ai pas inclus le calcul d’impôt dans cet exemple qui favorise les actions imposées sous forme de gain en capital plutôt que sous forme de revenus totalement imposable pour les placements à l’extérieur des Réer .

Pour toutes les périodes de 10 ans que nous avons connues depuis 1802, aux États-Unis, les actions ont procuré un meilleur rendement que les obligations dans plus de 80% des cas et de 90% pour les périodes de 20 ans.
Le prix de l’or n’offre pas ce ce rendement, puisque la valeur de votre 1,000$ serait la même qu’il y a108 ans.

Tout comme l’immobilier, les actions sont rentables et sécuritaires. Le problème avec les actions surgit quand les investisseurs n’ont qu’un horizon de placement de 1 à 5 ans. Les perceptions sur les actions sont et seront toujours décevantes sur de courtes périodes. Les investisseurs achètent des actions au milieu de leur croissance et débarquent malheureusement pendant leur déclin.

Les études de Dalbar ont bien démontré que l’investisseur boursier atteint 7% de rendement par année en moyenne de moins que les indices boursiers, en raison de ses mouvements d’entrée et de sortie du marché. Cette attitude fait réfléchir.

Finances Comportementales : Les investisseurs et la Bourse (cliquez sur le lien)

Si vous investissez dans les actions un pourcentage de votre portefeuille, Il est intéressant de les conserver à long terme. L’handicap, à court terme, est votre manque de patience. Sur moins de 5 – 10 ans vous serez récompensé, si vous investissez dans des fonds alternatif de type Long/Short 

Marchés actions: la stratégie long/short est la solution! (cliquez sur le lien)

William André Nadeau Gestionnaire canadien de portefeuille mars10

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : Finances Comportementales : Les attentes de rendement d’un portefeuille boursier varient selon l’expérience récente (cliquez sur le lien)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s