Europe

WSJ : Seule la restructuration de sa dette peut sauver la Grèce

Au cours des cinq prochaines années, Athènes doit lever 240 milliards d’euros, soit l’équivalent de son PIB.

Le crédit européen de 30 milliards n’est qu’une goutte d’eau, écrit dans le Wall Street Journal Carl Weinberg, professeur à l’Université de New York.

La Grèce doit mettre en œuvre sa politique de baisse des dépenses publiques et restructurer sa dette à l’image de l’Amérique latine à l’époque.

Les obligations qui échoient ces prochaines années doivent être redistribuées sur plusieurs décennies. Un passage à 25 ans permettrait de réduire les besoins de financement de 60%, ou 140 milliards d’euros. Ce type de restructuration serait supporté non pas par la Grèce mais par ses créanciers. Tous ne l’accepteraient pas, mais cela réduirait nettement le risque de défaut…

EN COMPLEMENT : Nicolas Baverez : Sauver la Grèce pour sauver l’Europe (cliquez sur le lien)

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s