Behaviorisme et Finance Comportementale

Indice de confiance des investisseurs institutionnels State Street SEP10

Indice de confiance des investisseurs institutionnels State Street SEP10

State Street Global Markets, la division de recherche et d’analyse financière et de courtage de State Street  , annnonce que son indice mondial de la confiance des investisseurs a baissé de quatre points à 88 par rapport au niveau corrigé de 92 relevé en août.

PLUS DE SONDAGE EN SUIVANT :

En Amérique du Nord, la confiance des investisseurs institutionnels a accusé la plus forte chute, l’indice régional se repliant de 7,3 points pour s’établir à 87,9. La confiance en Europe a également baissé, en léger repli de 1,2 point, l’indice passant à 97,2.

Comme on a pu l’observer depuis quelques mois, l’Asie se démarque avec un indice régional en hausse de 4,4 points, le niveau de confiance passant de 103,5 à 107,9.

Développé par State Street Associates (SSA) en partenariat avec l’université de Harvard, l’indice de confiance des investisseurs de State Street évalue de manière quantitative l’appétit des investisseurs pour le risque en analysant les tendances se dégageant des achats et des ventes effectués par les investisseurs institutionnels.

Plus les investisseurs institutionnels sont prêts à consacrer une part importante de leurs portefeuilles à des placements en actions, plus leur tolérance au risque, et par conséquent leur confiance, est grande….

Pour le tableau complet de l’indice :

DONNEES HISTORIQUES :

http://www.statestreet.com/industry_insights/investor_confidence_index/historicaldata_fr.pdf (cliquez sur le lien)

INDICE PRECEDENT : Indice de confiance des investisseurs institutionnels State Street Aout10

EN COMPLEMENTSondage Bloomberg : Les investisseurs boudent les États-Unis au profit des pays émergents

Les États-Unis ont glissé de la première à la quatrième position en tant qu’endroit préféré des investisseurs, selon un sondage réalisé par Bloomberg auprès de 1 408 investisseurs, analystes et courtiers.

Le Brésil est le grand favori suivi de très près par la Chine. L’Inde arrive troisième, les États-Unis quatrième, le continent africain cinquième suivi de l’Union européenne et du Japon.

Cette nouvelle ne démontre pas seulement le pouvoir économique accru des pays émergents, mais aussi les inquiétudes qui persistent quant à la santé de l’économie des US . «La situation économique aux États-Unis est périlleuse et les tentatives de démontrer le contraire ont eu peu d’échos à l’étranger», affirme Eric Kauss, analyste du Otkritie Brokerage à Moscou.

Seize pour cent des répondants croient que l’économie américaine prend du mieux, contre 37% qui pensent le contraire. La situation est vue comme étant stable par 45% des répondants.

Il demeure tout de même de nombreux analystes qui croient que les États-Unis offrent de belles occasions pour les investisseurs. Selon un sondage mené par l’agence de presse Reuters, le consensus des analystes anticipe, d’ici la fin de l’année, une croissance de 6% pour le SP&500 et de 5% pour le Dow Jones.

Les pires

Mauvaises nouvelles pour les pays développés : les répondants du sondage de Bloomberg ont identifié ces États comme les endroits à éviter. Parmi eux, 35% ont indiqué que l’Union européenne était le pire endroit où investir, suivi du Japon à 30%. La troisième et la quatrième position sont occupées par le Royaume-Uni et les États-Unis, respectivement.

La Canada n’est pas mentionné par les répondants du sondage Bloomberg

source les affaires SEP10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s