Europe

Business as unusual : Une Semaine à la BCE….

La BCE a décidé pour la deuxième fois consécutive de baisser ses taux directeurs de 25 pb. Le refi est désormais à 1,00%, le taux marginal à 1,75% et le taux de dépôt à 0,25%. Quatre mesures supplémentaires ont été actées.

source Financial Times

source Wall Street Journal

Le ratio des réserves obligatoires sera fortement abaissé à 1% contre 2%, ce qui devrait libérer des liquidités et soutenir le marché monétaire.Cette mesure n’était pas attendue. C’est d’ailleurs la première fois depuis la création de l’Euro que ce ratio est modifié.

La mise en place de deux nouvelles opérations de refinancement à long terme (LTRO) sur une période de 36 mois dont la première remplacera l’opération du 21 décembre initialement prévue pour 13 mois. Ces opérations seront disponibles en allocation illimitée, à taux variable indexé sur le taux applicable aux opérations MRO sur la période, et seront résiliables à l’initiative des banques emprunteuses.

Les règles de collatéral concernant l’ensemble des opérations de refinancement BCE vont être allégées par la baisse de la notation minimale acceptée pour les titrisations (A vs AAA) d’une part, et par l’élargissement de la nature des titres éligibles. Par exemple, les banques centrales nationales de la zone Euro auront la possibilité d’accepter en collatéral des prêts bancaires satisfaisant à certains critères.

Enfin, l’opération de « fine tuning » qui a lieu au dernier jour de chaque période de constitution des réserves obligatoires sera annulée. Ce jour-là, la BCE draine régulièrement de grandes quantités de liquidités, asséchant le marché et par conséquent provoquant de fortes hausses de l’Eonia donc un surcoût sur le marché interbancaire.

PLUS DE BCE EN SUIVANT :

Le marché monétaire attendait cette baisse de 25 pb voire peut être davantage si l’on se réfère au contrat Euribor 3 mois mars 2012 qui a baissé de 6 cts à 98,925% en prix soit une hausse en taux à 1,075%. Côté swaps Eonia, la courbe a perdu quelques pb sur la partie supérieure à 3 mois mais sur la semaine reste quasiment inchangée. Le swap Eonia à l’offre affiche 0,4760% sur le 3 mois et 0,4170% sur l’année. Signe que le marché interbancaire reste très tendu, la courbe des fixings Euribor demeure figée et par conséquent le spreadEuribor swap Eonia campe sur des plus hauts depuis Lehman à 100 pb sur le 3 mois et 162 pb sur le 1 an.

 Les sommes empruntées par les banques de la zone Euro auprès de la BCE sont en augmentation à €656 Mds et les dépôts à €325 Mds. Le recours à l’opération marginale de refinancement est en forte hausse à plus de €9 Mds.

Contrairement à la semaine dernière, les €207 Mds issus du programme SMP d’achat de dette souveraine ont pu être « stérilisés ». Le semi échec de la semaine dernière avait inquiété les marchés et posé la question de la volonté ou de la capacité de la part des banques de mobiliser ces sommes sur une semaine.

Depuis l’accord de swap entre la Fed et plusieurs banques centrales dont la BCE, les conditions pour emprunter des dollars pour les banques étrangères (hors zone dollar) ont été allégées en terme de coût (-50 pb) et de collatéral (marge diminuée à 112% au lieu de 120%). Cela a convaincu les banques européennes de souscrire au renouvellement de l’opération de refinancement de la BCE sur 84j à hauteur de €50,69 Mds contre €0,40 Mds. Cela démontre également le fort besoin en financement dollar des banques. Le swap de base €/$ s’est resserré à 116 pb contre 157 pb.

EN COMPLEMENTS :  La Bank of England a décidé de s’en tenir pour le moment à la poursuite sans modification supplémentaire de son programme de Quantitative Easing, c’est à dire de poursuivre les achats d’obligations du Trésor Britannique à hauteur de £75 Mds supplémentaires sur quatre mois. A noter la mise en place à titre préventif d’une opération de refinancement de type Repo à 30 jours avec enchères (Extended Collateral Term Repo Facility).

L’autorité bancaire européenne, l’EBA, a publié les chiffres définitifs sur les besoins de recapitalisation de 71 banques. Ces dernières doivent lever €115 Mds d’ici le 30 juin prochain vs €106 Mds estimés initialement. Cette augmentation provient pour l’essentiel de 2 changements méthodologiques comme la prise en compte de la situation et des prix au 30 septembre 2011 et non au 30 juin et l’introduction d’une limite sur les plus-values sur titres d’Etats, particulièrement pénalisante pour les banques allemandes dans le contexte actuel. Ces chiffres ne seront d’ailleurs pas révisés, quelle que soit l’évolution des positions des banques et des prix sur les dettes souveraines.

Parmi les banques, notons essentiellement: 1) Santanderdoit trouver €15,3 Mds, 2) Unicredit €7,9 Mds, 3) Dexia €6,3 Mds, 4) BBVA €6,3 Mds, 5) Commerzbank €5,3 Mds vs €2,9 Mds initialement prévu, 6) BNP Paribas €1,5 Mds vs €2,1Mds, 7) Société Générale €2,1 Mds vs €3,3 Mds et 8) BPCE €3,7 Mds vs €3,4 Mds.

L’EBA a par ailleurs présenté les caractéristiques de titres contingents pouvant être inclus dans le ratio de 9% ; ces titres doivent être perpétuels, pari passu avec les autres Tier 1,convertissables en actions si le Core Tier 1 calculé passe sous les 7% en mode Bâle 2 ou sous les 5,125% à compter du 1er janvier 2013 (calcul du ratio en mode Bâle 3) ou si les Etats viennent secourir des banques qui ne seraient plus viables sans ce soutien. Les coupons peuvent être annulés au gré de l’émetteur à tout moment ou si la banque ne respecte plus ses minimas réglementaires.

source Financial Times

Enfin à noté que selon la BCE, le patrimoine financier des agents économiques de la Zone Euro (ménages, entreprises non-financières et Etats) s’élève à €22 030 Mds à fin 2010.

Il se répartit ainsi : 1) €9 118 Mds de dépôts bancaires, 2) €2 351 Mds de titres de dettes, 3) €2 669 Mds d’actions, 4) €2 007 Mds de parts d’OPCVM, 5) €5 885 Mds de contrats d’assurance-vie, de fondsde pension ou de primes d’assurance prépayées.

source Lazard dec11

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s